Pourquoi je soutiens Ségolène Royal

En 1971, François Mitterrand, que j’ai bien connu, prenait le parti socialiste, et se lançait dans une longue décennie de lutte pour parvenir au pouvoir. Les conditions de son accession au pouvoir suprême sont bien connues : corruption de Gaston Defferre, baiser de la mort aux communistes, etc. Cet événement, qui aura tant marqué son époque, doit surtout nous transmettre une leçon : pour arriver au pouvoir, il faut se battre.

En 2006, malgré les médias machistes et les attaques personnelles indignes, malgré la résistance de tout un parti et les tentatives de déstabilisation, Ségolène Royal parvenait à se faire désigner candidate du parti socialiste à la présidentielle de 2007, avec plus de 60% des voix. Là encore, la lutte lui avait permis de parvenir à la victoire.

Aujourd’hui, les conditions ont en apparence largement changé. Dominique Strauss-Kahn, désormais affublé, dans les milieux autorisés, du surnom de « la lapine », n’est plus là pour nous indiquer la direction à suivre ; Nicolas Sarkozy, après cinq ans de pouvoir quasi fasciste, ne peut plus guère tromper son monde ; enfin, François Mitterrand est mort. On pourrait donc se dire: pourquoi reprendre la même candidate? Pourquoi ne pas plutôt changer de cheval, faire valser les dossiers et tout envoyer bouler?

Et bien je me permets, fort de mon expérience politique, de penser que ce serait une erreur. On ne change pas un capitaine dans la tempête ; on ne change pas une équipe qui gagne, même si elle ne gagne pas à chaque fois. Ne pas soutenir Ségolène Royal, voilà qui serait insulter les millions d’électeurs qui ont voté pour elle, et qui voudraient encore le faire. Voulez vous une vraie démocratie? Alors pourquoi interdire sa candidature? Petit à petit, sous l’effet conjugué des politiques liberticides de Guéant et de l’affaiblissement de la morale publique de notre beau pays, ce qui serait paru il y a quelques années pour un scandale républicain, paraît être devenu acceptable, que dis-je! presque souhaitable.

Voilà pourquoi, indépendamment de son programme politique, qu’il n’est donc pas besoin de lire et que d’ailleurs je n’ai pas lu, je soutiens Ségolène Royal à la primaire socialiste. Elle seule peut faire gagner cette gauche française que Georges-Guy Lamotte appelait « cette mère maquerelle aux mamelles bien remplies ».

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Collectisme, politique

2 réponses à “Pourquoi je soutiens Ségolène Royal

  1. Pingback: Le 9 octobre, mon vote ira a Jean-Pierre Baylet | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  2. Pingback: Pourquoi Obama va gagner | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s