Proposition n°5 (Education): Supprimons les notes, créons les points-euros

Ma cinquième proposition concerne, cette fois, l’enseignement supérieur et la recherche. En effet, il est temps de mettre fin à un débat stérile, celui opposant les utopistes, défenseurs de l’éducation supérieure comme un droit, un bien qui doit être gratuit, et les utilitaristes pour qui l’université est un investissement personnel permettant aux étudiants de maximiser leurs chances d’obtenir un emploi bien rémunéré.

En effet, les premiers proposent des frais d’inscriptions ridiculement bas, coûtant une somme astronomique à la collectivité pour des étudiants plus souvent motivés par les possibilités de drague sur les campus que par le contenu de leurs études, tandis que les seconds en arrivent à un coût prohibitif pour les étudiants des classes populaires.

Comment sortir de ce débat par le haut? Une fois de plus, au risque de me répéter, je dirai : par le collectisme. Car la solution collectiste existe depuis plusieurs années, et je l’avais élaborée en collaboration avec Georges-Guy Lamotte. Permettez-moi de la soumettre, une fois de plus, aux candidats.

Elle tient en un mot : les points-euros. Le principe en est simple. Plutôt que de donner des notes aux étudiants pour leurs travaux, on leur donne des points-euros. Par exemple, tel étudiant, au lieu d’avoir 17 sur 20 à son cours de philosophie politique, aura 17 euros. À la fin de l’année, on fera le compte des euros ainsi gagnés, et on les déduira de la somme payée en droits d’inscriptions au début de l’année, somme qui sera bien évidemment importante, mais qu’une série de 20/20 permettra de réduire à presque rien.

Voilà une solution simple pour résoudre tous les problèmes : seuls les étudiants motivés seront réellement récompensés, les autres devant payer leur paresse en espèces sonnantes et trébuchantes! Et ce sera la fin de toutes les discriminations, si prégnantes dans ce pays, puisque seuls les résultats seront récompensés, et non l’origine sociale. De plus, l’autorité des professeurs en sortira grandie, et ils seront enfin écoutés par les étudiants, qui ne comprennent malheureusement, de nos jours, que le langage de l’argent. Ah! finis, les casques non retirés diffusant une musique douteuse! finis, les bavardages et les rires intempestifs. Le professeur aura, enfin, le respect qui lui est du.

Cette proposition simple vise d’abord l’enseignement supérieur. Mais pourquoi ne pas, après une courte période d’essai, l’élargir à l’ensemble du système scolaire? Bien sûr, à la maternelle, il ne pourra être question de faire payer les enfants, mais leurs parents. Voilà qui rendra peut-être un peu plus responsable les géniteurs de sauvageons en puissance.

Publicités

6 Commentaires

Classé dans 30 propositions, Collectisme, politique

6 réponses à “Proposition n°5 (Education): Supprimons les notes, créons les points-euros

  1. la vache sacrée

    Est-ce que ce post est une blague ?

  2. Pingback: Proposition 6 (Fiscalité): L’impôt à 200%, la seule vraie redistributivité | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  3. Absolument pas. Je ne vois pas ce qu’il y a de drôle à rechercher des solutions pragmatiques à la crise de l’enseignement supérieur. Je m’inspire d’ailleurs d’un working paper du NBER sur ce sujet : http://www.nber.org/papers/w17932

  4. bobzogu

    Et pour les étudiants issus de milieux défavorisés ? Comment feront-ils pour mettre un pied dans « votre »université ? Il faudra bien qu’ils reçoivent une aide pour payer l’inscription avant d’avoir de bonnes notes.
    Je relève dans votre article votre penchant pour les clichés et autres avis à l’emporte-pièce dont vous êtes si friand.

  5. Nawak

    Ridicule ! Ca se passe de commentaire !

  6. pouet

    Mais bien sûr, instaurons ça dès l’école primaire, comme ça les élèves en difficulté, en supplément de la honte de leur situation, auront le bénéfice de se faire rosser par leurs parents frustrés de voir ainsi s’échapper leur dîme… On a un terme pour ça : la double peine.
    C’est la solution la stupide qu’on ait pondu depuis longtemps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s