Proposition n°12 (institutions) Eliminer les petits partis pour renforcer la démocratie

Cette année encore, l’élection présidentielle est l’occasion d’une débauche de candidats et d’argumentaires qui ont pour effet principal de reléguer au deuxième plan les vrais problèmes au profit des traditionnelles annonces à haute valeur électorale ajoutée.

En effet, pour ne pas froisser de possibles soutiens au deuxième tour, les deux favoris sont contraints d’accorder aux uns et aux autres une partie de ce qu’ils demandent, et à faire le jeu de la démagogie et de la surenchère, thèmes que les petits partis, dans leur stratégie d’outsiders, chérissent nécessairement.

Ainsi, le chômage, la dette publique (deux phénomènes dont les causes sont bien plus profondes qu’on ne le pense couramment) ou encore l’éducation ou les retraites se sont vus indûment projetés au-devant de la scène, alors qu’on attend du prochain président qu’il règle avant tout ce qui apparait aux yeux de n’importe quel analyste comme la seule vraie difficulté des années à venir : la recherche (et en particulier, le statut de l’enseignant-chercheur).

Par ailleurs, cette multiplicité des candidats brouille les cartes et empêche nombre d’électeurs de faire leur choix dans les conditions exigées par une vraie démocratie. On oublie en effet que la majorité des Français ne sont pas des Intellectuels rompus au monde médiatique et politique. Ainsi, en Corrèze, je ne suis pas persuadé que les électeurs soient tout à fait au courant que François Hollande est le candidat aux élections présidentielles, et que, lors des meetings qu’il tient là-bas, ils acclament autre chose que le maire de Thulles, le « gars du coin », le type « à la bonne bouille ». De toute façon, je ne pense pas qu’ils saisissent réellement l’enjeu d’une échéance qui dépasse leurs préoccupations quotidiennes : traire les vaches, nourrir les poules, etc.

Qu’en est-il alors de leurs repères politiques, quand tant de candidats agitent des thèmes et des programmes  parfois si proches ? Certains mêmes jouent sur une ressemblance physique pour voler des voix à d’autres (qu’on songe à JL Mélenchon et à François Hollande). Le jour des élections, gageons que nombre de Français, égarés et peu soucieux du détail, confondront les bulletins et accorderont leur suffrage au hasard.

Je demande qu’à l’avenir soient inscrits dans la constitution le nom des 4 partis qui auront le droit de concourir à toutes les élections. PS, UMP, bien sûr, mais aussi Europe Ecologie et un parti du nom de Parti Indépendant, qui regroupera tous les petits partis, à condition qu’ils soient susceptibles de recueillir, pour les élections concernées, un score supérieur à 4,7 %. Un collège de spécialistes en sciences politiques et en histoire contemporaine pourrait établir la liste des formations politiques en mesure de présenter un candidat aux primaires du Parti Indépendant.

Une telle disposition, inspirée par une exigence de clarté démocratique, se situerait par conséquent dans la droite ligne de la philosophie des Lumières. Cette flamme, il appartiendra au prochain président de la République de la raviver.

Publicités

3 Commentaires

Classé dans 30 propositions, politique

3 réponses à “Proposition n°12 (institutions) Eliminer les petits partis pour renforcer la démocratie

  1. Pingback: L’enjeu des législatives : en finir avec le parlementarisme | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  2. Pingback: Legislatives: contre la cohabitation, la collaboration | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  3. Pingback: Il faut retirer la nationalité française aux électeurs du Front National | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s