Elites vs. populisme : la véritable leçon du 22 avril

Humblement, patiemment, et armé des seuls outils de la recherche universitaire, je poursuis mon analyse du 1er tour. Outre le facteur mobilité, que j’évoquais hier, il me semble que les résultats de cette élection expriment, plus généralement, une exacerbation des tensions qui travaillent notre société. J’ai été l’un des premiers à dénoncer cette tendance, dans le sarkozysme : attiser la haine et la peur, provoquer le repli sur soi. Aujourd’hui, nous en mesurons les conséquences.

Car enfin, qu’est-ce que le vote Le Pen, sinon un vote individualiste de ruraux intolérants et incultes ? Que sont les électeurs de Bayrou, sinon une collection de petits bourgeois hargneux, pleins de ressentiment face à ceux qui ont mieux réussi qu’eux ? Qu’est-ce, enfin, que le sarkozysme, sinon un conglomérat de détestations et de dégoûts ? On vote UMP parce qu’on hait les assistés, parce qu’on déteste les socialistes, parce qu’on méprise le collectisme. Bel exemple de rassemblement !

Plus fondamentalement encore, tous ces votes de rejet ont un ennemi commun : les élites. Ce sont elles qui sont désignées à la vindicte populaire par le nouveau Georges Marchais. Ce sont elles encore qui font l’objet des philippiques d’une droite analphabète. Ce sont elles, toujours, que détestent les bas-du-front, vomissant leur bière et hurlant des slogans nazis dans les tribunes des stades où ils communient dans la même bêtise crasse.

J’affirme, à la suite de Terra Nova, que la gauche doit être fière d’incarner l’ouverture, la tolérance, la culture et la diversité. Que nous devons résister à la tentation démagogue, dans laquelle Nicolas Sarkozy sombre corps et âme en ce moment, et qui finira par l’emporter. La gauche, ce n’est plus « ce grand cadavre à la renverse » qui a perdu ses valeurs. C’est le camp du progrès, et de la noblesse d’âme.

Publicités

4 Commentaires

Classé dans politique

4 réponses à “Elites vs. populisme : la véritable leçon du 22 avril

  1. Illa Dyi

    Mort aux Vaches !

  2. christine klauss

    Ou alors autre point de vue chers amis de gauche détenteurs de la Vérité unique: les électeurs FN étant déclassés socialement et n’ayant pas accès aux études comme tous les gentils électeurs de gauche, pardon de « gôche » sont les plus fragilisés économiquement, ils prennent la crise économique de plein fouet dans la tronche et constatent que rien ne se fait ni ne se fera pour eux d’où un vote sans doute protestataire: celui de Marine. Autre analyse possible au lieu de rester dans vos nuages et votre hauteur intellectuelle: peut-être qu’ils vivent selon un autre paradigme. En effet, les études aussi vague que le terme soit impliquent souvent d’adhérer à une certaine vision du monde. Pour résumer tous les étudiants de psycho, de lettres, d’histoire, de socio etc… vont adhérer par conditionnement idéologique à la gôche. Les étudiants d’école de commerce vont adhérer massivement par intérêt soit au discours socio-libéral de Sarko soit au discours libéro-social de Hollande (qui est d’accord sur l’essentiel avec Sarko sur l’euro, la création monétaire, la régulation des marchés, le refus du protectionnisme etc…)…. Les futurs businessmen de la santé votent Sarko, les futurs instits votent à gauche… Bref, dans tous les cas ils ont beau faire des études les conditions d’émancipation intellectuelle ou d’esprit critique sont loin d’être réunies dans cette population d’étudiants qui ne lit pas pour son plaisir et qui donc ingère son prêchi-prêcha sans barguigner… Les électeurs FN sont donc soit des laissés pour compte du système qui protestent contre le sort qui leur est réservé et manifestement ils ont raison vu comme vous leur crachez à la gueule soit ils ont mis en place par eux-mêmes une réflexion critique. Y a peut-être encore tout un tas de possibilités mis à part celle qui vous fait vous auto-congratuler tous joyeusement en vous félicitant de votre supériorité et de votre bonne conscience. Ca vous fait pas flipper de suivre le troupeau tous ensemble là? De bêler avec la meute médiatique, après tout le FN ne représente qu’une minorité de même pas un cinquième des votants qui n’a aucune chance d’accéder au pouvoir avant longtemps.? Une petite citation avant de vous quitter chers amis bien-pensants : « L’avis de la majorité ne peut être que l’expression de l’incompétence ». C’est dans un livre (3% des Français lisent régulièrement paraît-il) que vous ne risquez pas d’étudier à la fac mais qui est traduit depuis des décennies partout dans le monde de l’anglais, à l’arabe etc… mais qui ne fera pas son chemin dans vos coeurs fermés et secs: « La crise du monde moderne » de R. Guénon…. Il ne vous aura pas échappé que les enfants issus des classes populaires sont sous-représentés dans les cursus universitaires. Le biais statistique est flagrant.
    Peut-être que vous devriez vous poser les bonnes questions en fin de compte, c’est à dire pourquoi on en est là. C’est sûr que quand les pauvres votaient à gauche, c’était éminemment plus respectable….

    • Si je vous suis, nous sommes d’accord sur un point : les électeurs FN sont incultes et fiers de l’être, et quand il leur arrive de lire, ils se contentent des pires idéologues réactionnaires qui soient.
      Quant à l’influence de l’enseignement supérieur, elle vous échappe, manifestement : celui-ci, en particulier dans les filières comme sciences-po, consiste à élever le niveau d’esprit critique des étudiants. Les enfants issus des classes populaires y sont de moins en moins sous-représentés : j’ai moi-même enseigné au semestre dernier un TD fréquenté par une fille d’ouvrière du Nord et un fils de balayeur marocain, c’est dire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s