Pour un gouvernement de combat (2): Najat Vallaud-Belkacem à la jeunesse et au sport

Selon la formule consacrée, le nouveau président, François Hollande, poursuit ses consultations en vue de la composition de son futur gouvernement. Étonnamment, il ne m’a pas encore appelé pour me demander conseil; mais, à la réflexion, je me dis que c’est assez normal: il lui suffit de consulter mon blog pour connaître mon avis, et il doit sans doute attendre avec impatience, tout comme vous mes chers lecteurs, la suite de ma série.

Cette fois, je veux parler d’un ministère qui, en apparence, a moins d’importance que le ministère des finances dont je parlais avant-hier: le secrétariat d’Etat à la jeunesse et au sport. Il est évident que pour les éditorialistes attardés du XXe siècle, la question, par exemple, du nombre de médailles aux JO est moins importante que celle du déficit public ; mais je crois avoir suffisamment montré qu’il n’en était rien, et l’insistance continuelle de François Hollande, dans sa campagne, sur le problème de la jeunesse montre que cela sera l’un des thèmes majeurs du quinquennat.

Le choix du, ou de la futur(e) ministre sera donc essentiel. Or, je crois qu’il faudra sur ce sujet faire preuve d’audace, en évitant de nommer les habituels Jack Lang et autres Pierre Joxe. C’est pourquoi je propose à notre nouveau président de choisir pour ce poste la jeune et charmante Najat Vallaud-Belkacem.

Bien sûr, il s’agit d’un choix courageux. En premier lieu, il est clair que choisir une femme, pour un ministère qui contient aussi les activités sportives, pourrait paraître incongru -mais il ne faut pas, je crois, hésiter à bousculer les clichés, et pour cette même raison j’avais d’abord envisagé de confier le ministère à un handicapé, Michel Rocard.

Ensuite, il n’aura échappé à personne que Mme Vallaud-Belkacem fait partie de ce que l’on appelle les « minorités visibles« . Et bien, là encore, je crois qu’il s’agira d’un choix audacieux : n’écoutons pas ceux qui soulignent les inévitables difficultés de français qu’elle doit connaître du fait de son origine, voyons plutôt l’apport que cela serait à une France que l’on reconnaîtrait, enfin, pour ce qu’elle est vraiment.

Enfin, je veux insister sur un point. Beaucoup de sports, je le sais moi qui suis un assidu des retransmissions télévisées, se pratiquent dans une tenue légère. Que serait le tennis féminin sans la petite jupette, la natation sans le bikini, le beach volley sans le mini-short, le sprint sans la combinaison moulante? Au moins, avec Mme Vallaud-Belkacem, le gouvernement serait honorablement et agréablement représenté lorsqu’il s’agira pour la ministre de revêtir les tenues sportives: qui ne se souvient de la honte nationale qui a frappé la France suite à la venue de Mme Roselyne Bachelot en Afrique du Sud en 2010?

Bref, le choix de Najat Vallaud-Belkacem me paraît excellent à tous points de vue. Peut-être elle-même n’y a-t-elle pas encore pensé: je lui propose donc, par cette lettre ouverte, d’en discuter tranquillement un soir autour d’un verre dans un petit bar que je connais. Je pourrai lui expliquer comment gravir de manière aisée les échelons, et lui apporter le petit coup de pouce dont sa carrière politique a besoin (blochladurie@gmail.com).

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Collectisme, gouvernance, politique

2 réponses à “Pour un gouvernement de combat (2): Najat Vallaud-Belkacem à la jeunesse et au sport

  1. Pingback: Le prochain gouvernement : quelques informations en avant-première | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  2. Pingback: Pourquoi j’ai refusé d’être ministre | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s