Un premier sondage éclairant : 87% des Français prêts à voter pour le Parti Collectiste!

À peine sorti de l’hôpital où m’a mené ma volonté indéfectible de défendre la liberté et la démocratie, j’ai pu acheter, dans le petit kiosque près de chez moi où j’ai l’habitude de sonder un peu l’âme du Français moyen, un exemplaire du Monde.

C’est alors que j’ai découvert que, malgré mon absence médiatique involontaire, le Parti Collectiste avait accompli de grands pas. Déjà, les médias dominants se rendent compte qu’il n’est plus possible de passer sous silence une tel mouvement populaire : submergés par la marée, ils se décident enfin à suivre la vague, pour ne pas manquer le sens de l’histoire.

Mais, dites-vous, de quoi parle-t-il? Et bien, de cet étonnant sondage d’Ipsos intitulé « France 2013 : les nouvelles fractures ». Au milieu de quelques questions sans intérêt sur la situation économique de la France, sur le rôle de l’Europe ou encore sur le rayonnement culturel du pays, on y trouve cette question, qui fait une allusion directe à ma personne. La voilà:

SondageVoilà. La France a besoin d’un vrai chef et il est clair que c’est moi qui est visé par cet étonnant score. 87%! Même De Gaulle, au plus fort de sa popularité, n’atteignait pas un tel score! Je crois que je peux d’ores et déjà me considérer comme une sorte de totem de la France, un chaman demi-divinisé, un héros antique.

Bien sûr, quelques détails de l’article du Monde m’ont chagriné. L’auteur, visiblement étonné que le peuple me réclame, est à deux doigts de m’insulter quand il dit :

Mais si l’Histoire ne se répète jamais, elle invite à  souligner le rôle dangereux de ceux qui, loin de les apaiser, attisent ces peurs. Ils trouveront dans cette enquête la justification de leurs philippiques. Ils feraient mieux d’y voir le résultat de leur travail d’incendiaires.

Mais, qu’ils le sachent: quand le courant de la volonté populaire m’aura porté au pouvoir, je saurai me souvenir de ceux qui se sont opposé à la marche de la démocratie.

Publicités

6 Commentaires

Classé dans Collectisme, gouvernance, politique

6 réponses à “Un premier sondage éclairant : 87% des Français prêts à voter pour le Parti Collectiste!

  1. Citizen Kohn.

    ô Timonier du collectisme, souffrez de recevoir le conseil supplique
    d’observer un temps raisonnable de convalescence récupération
    afin de ne pas enflammer dangereusement votre si précieuse
    puissance de phosphoration mentale à propos de ce qui n’est jamais
    qu’un de ces sondages douteux et artificiels, destiné à la manipulation
    de l’opinion, à la précision incertaine et à la validité périmée avant usage !
    Que votre lumineuse inspiration retrouve vite ses sources habituelles
    et plus fiables (zinc du « Balto », leçons particulières à vos disciples étudiantes, etc.), parce que non filtrées par les valets de l’ordre établi !

  2. Citizen Kohn.

    Opinion… (sondages d’… et manipulation de…), sait-on assez
    qu’une rumeur odieuse est en train de planter dans les esprits
    une confusion insidieuse entre l’attentat contre la personne
    incarnant aujourd’hui le collectisme et un banal accident
    de verglas ?
    Comment sabrer dans l’œuf de telles allégations nauséabondes
    quand les forces médiatiques sont concentrées entre les mains
    de chasseurs de budgets publicitaires ou de groupes d’intérêts
    plus préoccupés de maintenir l’ordre établi que de promouvoir
    des vérités essentielles ?
    N’est-il pas temps de gagner à la cause collectiste de grands circuits
    de communication afin de combattre enfin sur un pied d’égalité
    la puissance conservatrice ?

  3. Walter Fernandez

    Cher Maître,

    On ne peut que se réjouir avec vous de ce nouveau sondage. 87 % des Français veulent un chef, un vrai, un homme dont l’autorité est telle qu’il peut faire l’économie de l’autoritarisme. Comme disait Dominique de Villepin, il y a quelques années : « La France a envie qu’on la prenne. Ça la démange dans le bassin. » Et cet homme providentiel, à l’évidence, ne peut être autre que FBL. Seul Fernand Bloch-Ladurie est à même de satisfaire la France, cette maîtresse insatiable.

    Encore faut-il savoir raison garder. 87 % de collectistes, c’est beaucoup, mais ce n’est pas toute la France. Éternelle histoire du verre à moitié plein, qui est aussi à moitié vide. Vous vous réjouissez, à juste titre, de cette écrasante majorité de bons Français qui vous plébiscitent sans le dire encore ouvertement, avec cette pudeur touchante qui fait tout le charme des jeunes pucelles se rendant à leur premier rendez-vous galant. Mais les 13 % de mauvais Français ne laissent pas de m’inquiéter. Une seule pomme pourrie peut contaminer tout un panier. Que faire pour ramener ces dégénérés dans les chemins paisibles de la droite raison ? Les intimider ? Oui, sans doute. Avec mes anciens amis des réseaux Pasqua, je suis en train de constituer une milice : le SAC (Service d’Action Collectiste). Nous avons déjà une centaine d’hommes sous nos ordres. Ce sont de petits gars énergiques (anciens militaires blâmés pour excès de violence, policiers suspendus pour « bavures », incendiaires de roulottes, etc.) mais calmes, dignes, infiniment respectueux des valeurs de la République. Leur devise : « C’est pas parce qu’on est des nervis qu’on doit s’énerver ! ». Je pense qu’ils sauront trouver les mots justes pour ramener dans le rang les brebis indisciplinées.

    Mais que faire des fortes têtes ? Que faire des anarchistes qui sont prêts à refuser jusqu’au bout votre douce et paternelle gouvernance ? Allons-nous les tuer ou les emprisonner à vie ? Nous en aurions le droit, bien sûr, mais une solution aussi extrême serait-elle dans l’esprit de Georges-Guy Lamotte ? Il me semble qu’il serait préférable de les envoyer en Russie se faire rééduquer par Gorislav Dédévitch Depardieu, un mec qui en a. Quant aux éléments les plus vicieux, nous pourrions les parachuter sur la Chine, histoire d’affaiblir cette arrogante principauté du Tiers Monde qui, à force de nous singer grossièrement, pourrait bien finir par nous rattraper si nous la laissons faire.

  4. Citizen Kohn.

    Avec cent hommes (qu’en est-il de la parité ?) décidés, il est proclamé
    et prouvé qu’on peut accomplir des œuvres grandioses. La question en suspens concerne donc les 13 pour cent non cernés par la technique sondagière : indéterminés, incertains ou bien extrémistes sympathisants ou fanatiques opposants à la proposition collectiste ? Auquel cas ces 13 pour cent décidés, eux aussi, représenteraient une supériorité numérique potentiellement inquiétante… En d’autres circonstances, le droit au pillage était bien utile pour recruter des combattants valeureux.

  5. Pingback: Adhérez au Parti Collectiste ! | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  6. le reste ces les bretons ces cela ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s