Transparence pour les élus: je publie mon patrimoine

La voie à suivreLa triste affaire Cahuzac, sur laquelle je me suis déjà exprimé publiquement, aura au moins eu un effet salutaire. Celle de faire comprendre aux Français, et à la classe politique en général, qu’un élu de la République n’est pas un homme (ou une femme) comme un autre. Lui incombe en effet une noble charge, celle de conduire son troupeau de bêtes peu éduquées, peu averties, vers un bonheur qu’il saura seul déterminer par avance.

Pour cela, il faut se réjouir de voir que, depuis plusieurs jours, de nombreux politiciens publient leur patrimoine, en ne cachant rien de leurs différents comptes en banque, de leurs propriétés ou de leurs avoirs. Malgré quelques oublis bien compréhensibles, cette nouvelle transparence, qui est déjà en vigueur dans de nombreux pays, pourra désormais constituer le socle de la République vertueuse que notre président appelle de ses voeux.

Cependant, je crois qu’il ne faut pas se limiter à demander un tel acte d’honnêteté aux seules personnalités politiques. En effet, sont-ils les seuls à être des personnes publiques? Sont-ils les seuls à constituer, pour nos enfants, des modèles? Sont-ils les seuls à fournir un cap aux hommes et femmes de ce pays, désorientés par une mondialisation folle ?

PatrimoineJe ne le crois pas. C’est pourquoi je réclame, de façon solennelle, la publication des patrimoines de tous les Français ayant une fonction, ou une stature publique. La transparence ne doit pas s’arrêter au seuil du palais Bourbon : artistes, sportifs, professeurs d’université, journalistes et coiffeurs doivent, dès aujourd’hui, mettre sur la place publique l’ensemble de leur patrimoine, pour que notre pays sorte par le haut d’une crise qui, sinon, pourrait saper les fondements de son contrat social.

Pour cette raison, je n’hésite pas à publier, dès aujourd’hui, l’ensemble de mon patrimoine ici même. J’espère que mon exemple fera école (je suis lu, je le sais), et qu’il ne sera pas besoin de recourir à une loi pour imposer une mesure qui s’avère, à l’évidence, de salubrité publique. J’invite par ailleurs mes lecteurs à indiquer, en commentaire, leur patrimoine propre.

Au 10 avril 2013, mon patrimoine est donc ainsi composé:

– Un appartement de 72 m² dans le VIIe arrondissement de Paris, d’une valeur estimée à 130 000 €
– Une petite maison dans le Lubéron, possédée en indivision avec 17 autres professeurs de Sciences Po, d’une valeur estimée à 345 000 €
– Un prêt à rembourser de 120 000 € pour l’achat des biens susdits.
– Un prêt à rembourser de 75 000 €, contracté pour remboursement des frais de procédure.
– Un livret A à la Caisse d’Epargne (13 543 €)
– Un compte à la Banque Cantonale Neuchâteloise, abondé à hauteur de 7 643 € suite à un héritage.
– Une Opel Vectra breack modèle 2001, achetée d’occasion en 2004 pour 19 500 €
– 750 actions Eurotunnel, achetées en 1998 (valeur totale au 31 mars 2013: 3,45 €)
– 20 exemplaires dédicacés de mon Georges-Guy Lamotte. Le dernier des socialistes (valeur estimée: 40 000 €)
– Un masque africain d’artiste ancestral, acquis 5 000 € sur le marché aux puces de Saint-Ouen, valeur (estimée par le vendeur) 150 000 €
– Une guitare électrique « Girl Magnet », servi une fois, valeur 750 €
– Une invitation pour deux personnes à la soirée « mousse » de l’Aquaboulevard (valable jusqu’au 31 décembre 2013)

À vous!

Publicités

6 Commentaires

Classé dans gouvernance, politique

6 réponses à “Transparence pour les élus: je publie mon patrimoine

  1. N. Hervé

    Cher M; Bloch-Ladurie

    je suis étonné que vous ne mentionniez pas être l’heureux propriétaire d’une place de bateau au port de Porquerolles…
    Je m’étonne de cet oubli, vous qui, l’été passé, ne manquiez pas de rappeler chaque fois que nous jouions aux boules combien votre ami Colombani savais renvoyer les ascenseurs…

    Sachez, Monsieur, que je passe tous mes étés à Porquerolles depuis 1974, y possède une maison et un restaurant. Ne connaissant pas M. Colombani, il semblerait que j’ai perdu ma place de n°1 de la liste d’attente pour avoir une place au port à votre profit, vous qui n’étiez, à ma connaissance, en mars 2012, que 216e sur cette même liste.

    Cordialement

    N. Hervé

  2. Citizen Kohn.

    Ote-moi d’un doute, connais-tu bien ta demande ?
    Ne veux-tu que le patrimoine… propre, ne veux-tu aucune prébende ?
    Assétylènedixsouplement.

  3. Citizen Kohn.

    Pfff ! Auriez-vous donc levé les bras et jeté le glaive devant la première patrouille romaine venue en Gaule ? Il y a un fossé entre l’exhibition et la transparence ! Si quelques indices dans votre déclaration préventive n’autorisaient à soupçonner qu’elle est aussi provocatrice que possible, son principe même aurait pu désappointer l’aile indépendante de vos partisans. Il en serait allé comme de vider son coffre et démonter ses portières sans attendre le désormais suranné : »Vous n’avez rien à déclarer ? » d’une époque antique dans la construction européenne.

  4. seb

    Ce qui est important c’est de voir de combien ils se sont enrichis depuis qu’ils sont élus. Ce qu’ils avaient avant, on s’en fout, c’est leur argent. Mais un ministre qui gagne en 1 ans 1Million avec juste une paye de haut fonctionnaire, ça signifie clairment qu’il est corrompu.

    • Je crois que vous extrapolez beaucoup. On peut faire de bons investissements, ou gagner au loto, ou bien au casino. Comment expliquez-vous cela en vous contentant de regarder les chiffres? je crois qu’en cette matière, comme en beaucoup d’autres, il faut savoir raison garder

  5. Pingback: Devoir de transparence : voici le scanner de ma prostate | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s