Un nouveau timbre : la Marianne collectiste

Depuis la révélation des nouveaux timbres, une polémique agite les salons parisiens et la twittosphère : Marianne doit-elle revêtir les traits d’une Femen ? C’est, apparemment, ce que prétendent le dessinateur et Inna Schevchenko elle-même. Aussitôt, des père-la-vertu indignés crient au scandale. Et pourtant, ce timbre ne montre rien ! Seulement un visage vaguement enfantin, et une main gracile.

J’ai décidé de soumettre ma propre proposition au Président de la République : si Marianne doit symboliser la liberté, la lutte contre l’intolérance, et le féminisme topless, autant faire preuve d’encore plus d’audace. Voici celle que j’appelle la Marianne collectiste. N’hésitez pas à partager cette image, pour faire taire les pisse-froid et les bégueules.

timbre_FBL2

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Divers

4 réponses à “Un nouveau timbre : la Marianne collectiste

  1. claus

    Je ne trouve pas ce nouveau timbre particulièrement beau, ni même classe ! Pour autant il reste, je suis d’accord avec votre commentaire, neutre pour ce qu’il renvoie, en tout cas rien d’aguicheur ! Celui que vous proposez l’est évidemment plus et s’il devait passer par les doigts et… plus encore, d’un jeune enfant, …. même si sur le net on trouve bien plus encore… mais là ce serait probablement créditer du nu à nos jeunes petits ! Ce qui me gêne dans ce nouveau timbre, en fait, c’est qu’il y en a des plus beaux, des plus classes (j’y tiens car ça représenterait mieux la France) et son tweet à elle, à la Marianne : pas classe même si le message est clair, fort, on est plus classes ! Je n’aurai de toute manière pas le choix de « lui lécher le cul pour poster une lettre » alors que je partage tout autant une partie des idées de Femen ! Pas joliment dit c’est tout ! Je trouve que le dessin, en plus, ne lui ressemble pas !

  2. Max

    Félicitations, elle est très bien votre Manarianne

  3. Citizen Kohn.

    Le problème n’est pas là, dans l’éternel affrontement des goûts en matière artistique mais dans l’effondrement du volume du courrier qui anéantit en même temps des rentrées d’argent toujours utile dans les caisses publiques. Il est donc temps de développer et de mettre en œuvre un timbre électronique pour taxer le courrier de la même nature, sans oublier les mini-messages aux noms absurdes (touit, textaud, est-ce aimesse, etc.) ainsi le gâchis d’énergie digitale – des doigts des utilisateurs comme de l’alimentation d’infrastructures toujours plus gourmandes en électricité – trouvera-t-il enfin et au moins un début de compensation !

  4. nabil bendouli

    cherche des timbres gratuit et association mondiale des timbres pour lechange

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s