Robert Ménard m’invite à Béziers

Proposition d'ouvrage faite aux PUF (j'attends toujours la réponse)Suite à mon dernier article en date, qui offrait à l’équipe municipale de Béziers quelques conseils de bon sens, j’ai eu le plaisir de recevoir aujourd’hui même un courrier de Robert Ménard, qui me propose rien moins qu’un poste de consultant en conduite du changement et en collectisme appliqué. Je fais donc mes bagages pour Béziers dès ce week-end, afin d’apporter mon expertise et ma compétence à cet édile atypique, lors d’une courte mission de conseil. Cédant à la tentation du narcissisme, je reproduis ci-dessous la lettre de M. Ménard.

Professeur,

Votre dernier billets de blogue m’a beaucoup intéresé. Les mesure que vous indiqué me paraisse excellentes, surtout l’interdiction de craché dans la ru, que les Chinois on adoptée en vu du dernier mondial, et qui leur a permi d’atteindre une croissence économique sans précédant.

Vous semblez partagé mon amour de l’ordre et de la propreté, et regretter comme mois le temps ou les immigrés et les voleur restaient dans leur pays. Je sui persuadé que le collectisme est, au fond, compatible avec le ménardisme. J’ai d’ailleurs lu toute l’euvre de Georges-Guy Lamotte, dont je citte souvent cette maxime à mes administré : « A Béziers, on se fait pas baiser! »

Vener donc faire un tours dans notre belle ville, qui a bien besoin de vos conseil. Je me ferai un plaisire de vous y accueillir en personne. On boira un cou devant la salle de prière des musulman, comme j’en ai prit l’habitude ces dernier jours.

A bientôt j’esperre. Votre dévoué,

Robert Ménard, maire de Bézier.

 

Publicités

1 commentaire

Classé dans Collectisme, gouvernance, politique

Une réponse à “Robert Ménard m’invite à Béziers

  1. Boris Zaroff

    Cher Maître,

    Cette lettre du fondateur de Réactionnaires Sans Frontières m’a vraiment fait chaud au coeur. On sent la patte d’un humaniste véritable, qui a su prendre ce qu’il y avait de meilleur dans la droite conservatrice et dans l’extrême droite. Conseillé par un homme tel que vous, ce maire hors du commun va faire de Béziers un véritable paradis collectiste. Votre collaboration (il faut oser employer ce mot injustement honni, l’un des plus beaux de la langue française) va prouver aux yeux du monde que « socialisme » peut très bien rimer avec « nationalisme », « Lamotte » avec « bruits de bottes » et « âge d’or » avec « mirador ». En un mot, vous allez réaliser la fameuse Synthèse si chère à François Hollande.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s