Pourquoi le livre de Valérie Trierweiler est un tissu de mensonges

Demain sort en librairie Merci pour ce moment, Valérie Trierweiler, la plus élégante des first ladiesrécit de Valérie Trierweiler, dont je fus l’un des plus proches conseillers voilà deux ans. La presse vénale et moutonnière va évidemment faire ses choux gras de ce ramassis de calomnies, motivées par une vengeance mesquine. Les réseaux sociaux lui emboîteront le pas. Avant que ma réputation soit définitivement salie, je prends les devants : ne croyez pas tout ce que raconte l’ex-compagne du chef de l’Etat. Ayant pu feuilleter le manuscrit, je tiens en particulier à démentir trois points :

  • Non, François Hollande n’a jamais eu de liaison avec Pierre Gattaz. Laisser entendre que les deux hommes sont « très proches », qu’ils « se voient régulièrement » et qu’ils « restent très tard dans la nuit dans le même bureau » est une manoeuvre grossière, qui en appelle à l’homophobie la plus rance, pour jeter le discrédit suHollande-Gattazr ces deux hommes parfaitement hétérosexuels et éminemment respectables. La ficelle est trop grosse pour qu’on s’y laisse prendre ? Soit. Mais avouons que les sous-entendus salaces de l’auteure sont ignobles.
  • Non, Manuel Valls n’a jamais insulté les SDF qui couchaient dehors à deux pas du domicile de sa compagne. Celle-ci s’est contentée de demander à son ministre de mari de les éloigner un peu, pour ne plus être incommodée par leur odeur. Il y a là un geste plein d’humanité, et d’une grâce toute féminine – elle aurait pu les faire reconduire à la frontière.
  • Non, cent fois non, je n’ai pas « harcelé » Valérie Trierweiler. Tout au plus lui ai-je envoyé quelques centaines de SMS un peu taquins (bien loin d’un Eric Raoult). Je l’ai également invitée en week-end dans un superbe 4 étoiles en Provence, ce qu’elle a poliment décliné, bien que j’aie insisté pour lui faire comprendre qu’elle gagnerait à mieux me connaître, notamment en raison de mon immense entregent (nécessaire à la future carrière politique qu’elle envisageait alors).

Bien sûr, quelques lecteurs un peu simples se laisseront abuser : après tout, ils mesurent la qualité de telles publications à la saveur des balivernes qu’on leur conte, et non à leur véracité. Cela blesse un amoureux de la vérité comme moi. Chère Valérie, je ne vous félicite pas. Si j’osais, je vous réclamerais de me rendre ce stylo Montblanc en forme de phallus rose que je vous offris au soir de la victoire de François Hollande. Mais je suis au-dessus de ces considérations. Bon vent, madame l’intrigante.

Publicités

6 Commentaires

Classé dans gouvernance, politique

6 réponses à “Pourquoi le livre de Valérie Trierweiler est un tissu de mensonges

  1. RENTREE LITTERAIRE A L’ELYSEE: TRIERWEILER ET CIE, AU PILON.

    LA CHRONIQUE DES PIGEONS OU L’ART DE NOUS PRENDRE POUR DES CONS (N°70)

    Le grand théâtre de Guignol vient donc de rouvrir ses portes. Après le remaniement ministériel, voici la rentrée littéraire. Deux femmes à l’affiche pour le lancement publicitaire de deux « oeuvres littéraires »: Cécile Duflot et Valérie Trierweiler, tout un programme.

    Pour l’une, il s’agit d’un réglement de compte à l’encontre du Président de la République et de son gouvernement pour n’avoir pu, selon elle, réaliser tous ses projets durant son passage au Ministère du Logement. Pour l’autre, il s’agit d’étaler sur la place publique une vie privée de femme jalouse et bafouée durant son séjour à l’Elysée comme « Première » de je ne sais quoi.

    Ce qui relie au moins ces deux femmes, c’est le fait d’avoir bien profité du pouvoir. La première, opportuniste à souhait, qui avait tout fait pour se faire élire députée après des magouilles orchestrées par le Parti socialiste avant d’aller au gouvernement comme elle l’avait tant espéré. La seconde, jalouse et manipulatrice, qui a su mettre le nez dans les affaires de l’Elysée alors qu’elle n’avait reçu aucun mandat de qui que ce soit pour s’y installer, avec bureau et secrétaires.

    On pourrait vite oublier ces deux « oeuvres » si les médias, comme à leur habitude, n’en faisaient pas tout un pataquès, offrant à nouveau une belle image de nos dirigeants. En ce qui me concerne, ces deux livres ne peuvent avoir qu’une seule utilité: celle de caler les meubles. Pour les autres, voyeurs, ne vous abstenez surtout pas.

    PATRICK SOUILLE

    PAROLES DE CITOYEN: ET SI JE DISAIS TOUT.

  2. Francis

    Permettez-moi de m’associer à votre légitime courroux.
    On devrait se féliciter d’être représenté par un tel président. La vigueur de son action honore les femmes de France. François Hollande se soucie des femmes, sa politique est féministe jusqu’au bout du bout.
    L’ascension de Valoche c’est la méritocratie républicaine, c’est l’ascenseur social pour les femmes !
    En effet, Selon des sources désinformées, grâce à ce phare dressé dans la nuit elle a pu se faire soigner les dents. Grâce à ce repère dans la tempête une saltimbanque accède à la gloire et bénéficie de promenades en scooter. C’est encore grâce à ce totem pour les sauvages que nous sommes qu’une souillon de journaliste des sports à canal + devient conseillère à la jeunesse et aux sports.

    L’ingratitude des femmes n’a pas de limite…

    PS : Chantal Vigouroux Biya est mieux coiffée.

  3. Pingback: Trierweiler, Trierweiler, Trierweiler, les blogs et Twitter. | Pensez Bibi

  4. Il fallait s’y attendre d’une manière ou d’une autre aux rebondissement spectaculaire de Valérie Trierweiler n le contraire nous aurait étonner …
    Attendons la suite ❤

  5. « MERCI POUR CE MOMENT »: MAIS EST-CE BIEN SUR?

    COMMENTAIRES SANS RETENUE N°1

    Comme je l’avais annoncé à la fin de mon article « POLITIQUES ET JOURNALISTES: LE RETOUR DES MARIONNETTES », le grand théâtre de Guignol allait nous réserver pour la saison 2014/15 des aventures pleines de rebondissements. Chose promise, chose dûe. Et la voici qui démarre sur les chapeaux de roues avec la publication d’un livre haut en couleur sur François Hollande écrit par son ancienne compagne et la démission du secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, ancien membre de l’enquête Cahuzac, pour problèmes avec le fisc. Rien que ça.

    La nature humaine étant ainsi faite, on ne peut empêcher les gens de se délecter de saloperies lorsqu’elles sont destinées à d’autres plutôt qu’à soi. Et Mme Trierweiler l’a parfaitement bien compris. Il suffit de voir les nombreuses queues formées devant les librairies pour offrir à tous les sociologues et psychologues un sujet intéressant sur le comportement humain.

    Que le Président de la République ne soit pas un saint, cela se conçoit parfaitement, et qui peut d’ailleurs se prévaloir de cela, mais de là à organiser la curée contre lui, il y a tout de même un pas difficile à franchir. Et les médias, qui ne perdent jamais une miette quand il s’agit, sous couvert d' »information », de participer à ce grand concert, devraient tout de même avoir un peu plus de retenue en évitant d’en rajouter une couche avec une lecture au public de phrases bien choisies tirées de ce livre pour inciter le voyeurisme ambiant à se précipiter dans la fosse septique.

    Comble de l’hypocrisie, j’ai ouï dire que les gains de cette « oeuvre » iraient aux associations de bienfaisance. La morale est donc sauve et chacun, en l’achetant, participerait donc à une oeuvre de charité publique. Toujours est-il que libraires et éditeur se frottent les mains, eux qui pleurnichent à longueur d’année de la concurrence déloyale avec Internet si bien qu’ils devraient remercier Mme Trierweiler de leur venir en aide.

    Pour reprendre le célèbre mot de Cambronne et sans entrer dans la vulgarité, d’autres s’en chargent mieux que moi, la « merde » attire toujours les mouches, et ceci n’est qu’une simple constatation. Mais les véritables mouches ne sont pas toujours celles qu’on croit.

    PATRICK SOUILLE
    PAROLES DE CITOYEN: ET SI JE DISAIS TOUT.

  6. Pingback: « Merci pour ce moment , le film : voici les 5 scripts en compétition | «L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s