« Tous les conducteurs de Clio ne sont pas des terroristes. » Vraiment ?

4544565_3_4d73_des-policiers-au-travail-sur-les-lieux-ou-un_b517ccdafb8ed5419c929dd8cb04eb92Une agression survenue ce week-end à Dijon (un chauffard qui a renversé 11 passants) relance le débat : n’y a-t-il parmi eux que des terroristes en puissance ? Combien de blessés, combien de morts faudra-t-il pour qu’ils prennent conscience de leur barbarie ? D’aucuns, à gauche, préfèrent prendre des pincettes, soulignant que l’acte isolé d’un « déséquilibré » ne doit pas être pris pour la loi du genre : il y aurait des conducteurs de voiture capables de se maîtriser, parfaitement raisonnables. La plupart ont un casier judiciaire vierge, et peu d’entre eux sont connus des services de police. Certains ont même tous leurs points de permis.

Il faut pourtant poser la question sans tabou, et sans craindre de stigmatiser une population particulière : ceux des Français qui bafouent les lois de la République, au nom de leur foi aveugle dans l’automobile, sont-ils les moutons noirs du troupeau, ou bien celui-ci est-il, par nature, formé d’assassins potentiels, qui sacrifient des vies humaines sans l’ombre d’un remords ? La nature profondément antisociale de cette pratique (réclusion dans un espace confiné, agressivité décuplée, rites barbares) doit nous inciter à la circonspection, de même que le fanatisme inquiétant des médias qui encouragent cette religion.

pin-up-tuning-romaniaOn ne combattra pas le terrorisme en interdisant certaines pratiques culturelles, c’est entendu. Mais on peut au moins s’appliquer à interdire celles qui semblent le plus manifestement contraires aux principes qui fondent notre vivre-ensemble et notre lien social. J’attends de l’exécutif un geste symboliquement fort : expulser de nos rues les Renault Clio (la voiture de l’agresseur de Dijon) est un premier pas. Il faudra envisager, à l’avenir, de nouvelles poursuites (frapper au portefeuille Auto-moto et Maxx Tuning magazine ? Bombarder Flins et Valenciennes par des frappes ciblées ?). Dans l’immédiat, on aimerait surtout entendre les conducteurs de Clio se désolidariser de cet acte barbare, plutôt que d’ergoter sans fin sur le mode « nous ne sommes pas tous comme ça ». Au prochain accident mortel, cette rhétorique, gageons-le, disparaîtra une bonne fois pour toutes.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s