Les bretons n’ont pas vocation à demeurer en Ile-de-France

vieux_breton_de_plogonnec-vignNotre modèle républicain, que l’Europe entière nous envie, connaît parfois quelques ratés. Des populations arriérées, incapables de s’adapter à la modernité, où l’alcoolisme atavique et la superstition religieuse font des ravages, continuent de mener un mode de vie extrêmement différent des nôtres. Leur mendicité agressive, leur propension manifeste à la délinquance, leur insalubrité et, disons le mot, leur odeur, menacent notre vivre-ensemble. Je veux bien sûr parler des bretons.

Un rapport pas si ancien, sur l’immigration bretonne à Nantes, le montrait déjà amplement : « Ces hordes nomades […] entretiennent dans nos murs le fléau de la mendicité et rendent stériles les efforts et les sacrifices de l’administration pour le faire disparaître. » J’ai déjà eu l’occasion de démontrer que les filières bretonnes, dans le monde des affaires, étaient presque toujours des filières mafieuses. On sait par ailleurs qu’à l’image de la Corse, la Bretagne est une terre fermée aux étrangers, dont les habitants manifestent une fierté démesurée, continuant à entretenir un patois désuet et un folklore tout aussi ridicule.

De belles âmes, sans doute à l’abri des désagréments causés par cette invasion, prétendent qu’il n’y a guère qu’une « minorité » de bretons voleurs et proxénètes. Elles brandissent l’exemple isolé de tel ou tel breton assimilé, qui a fini par connaître le succès, pour drapeau_breton_concertessayer de faire croire en leur possible intégration.

Pourtant, tout le monde peut comprendre que, face à la déferlante continue qui s’abat chaque jour sur les quais de la gare Montparnasse, on ne peut rester les bras croisés. Veut-on un quatorzième arrondissement entièrement « bretonnisé », dont l’usage du français serait banni ? Imagine-t-on que les écoles diwan remplacent les écoles publiques ? Et que répondra-t-on à ces immigrés de troisième génération qui revendiquent le port de la coiffe bigouden sur leur lieu de travail ?

L’Ile-de-France n’a pas vocation à accueillir toute la misère du monde. Les bretons ont leur culture : qu’ils la gardent. C’est notre devoir de républicain, et d’homme de gauche, que de le reconnaître.

Publicités

543 Commentaires

Classé dans politique

543 réponses à “Les bretons n’ont pas vocation à demeurer en Ile-de-France

  1. Maître,
    je suis encore en plein accord avec vos puissants dires. D’ailleurs, ne dit-on pas « se jeter sur l’alcool comme la vermine sur le bas clergé breton »?

    Toutefois, vous auriez pu laisser, dans le bénéfice du doute, une majuscule au gentilé « Breton ».

    Pour terminer par une note littéraire, pas plus tard qu’hier je lisais un livre qui fait état des ravages, sur le corps et l’esprit, et cela à cause des nombreux vices de cette populace:
    http://www.quandletigrelit.fr/philippe-grimbert-un-garcon-singulier/
    Un des protagonistes, notoirement débile, est le porte étendard parfait pour ce sous continent.

    Votre félin serviteur

    • Karen

      Non, non, c’est « comme la vérole sur le bas clergé breton ». 🙂

      • [je n’osais pas ajouter aux charges retenues contre le peuple breton une insulte vaguement sexuelle. C’eût été tiré, une fois de trop, sur l’ambulance à cidre. Merci d’avoir corrigé mon auto-censure Karen, je vous proposerai en tant que chevalier des lettres]

    • Si je puis me permettre, sous-continent me paraît un peu exagéré, du moins du point de vu sociologique (je ne saurais me prononcer pour ce qui est du point de vue géologique, mes compétences en la matière étant assez limitées je le regrette). Je parlerais plutôt de sous-péninsule.
      Quant à la lecture que vous suggérez, je m’y reporte tout de suite ; mais je ne suis pas sûr que j’apprécie beaucoup: les histoires d’autistes m’ennuient, elles me rappellent trop mon travail.

      • Silène

        Une sous-péninsule ? C’est un peu court, jeune homme ! Nous sommes d’accord sur ce point cependant : si nous souhaitions enfin sortir de ce débat abscons, il n’y aurait qu’un solution :
        que de ce nez breton l’on nous amputasse !

      • Guilou

        Je VOUS invite à lire ce message en entier, car il faut bien que quelqu’un défende la Bretagne:
        On m’a invité à lire cette article. Bien mal m’en pris. Je suis atterré par les mensonges, la mauvaise foi, l’aveuglement dont vous faites tous preuve. Les bretons, non ne se montre pas comme vous le dites, arriérés, délinquants où « odorants » (mais d’où sortez vous ça?? c’est une généralisation à deux sous!) . Les bretons par exemple redoutent même pour la plupart de monter à Paris, ou d’y vivre, sachant ce que nous rapportent des proches y vivant, notamment les femmes (ambiance parisienne, agression, mecs qui les sifflent, qui les touchent, ce qui n’arrive que très très rarement en Bretagne, car nous avons le respect de l’autre).
        Si les bretons n’ont pas vocation à rester en Ile-de-France selon vous, je me dis tant mieux, car vous ne nous méritez pas. C’est dans ces moment là que j’ai honte d’être français. Cet article et vos commentaires étaient réellement moqueurs, méchants, et réducteurs. Sans raison apparente si ce n’est une succession de clichés, dont je n’avais même jamais entendu parler. Et que dire de votre allusion aux autistes… Honte à vous, on dirait des collégiens.
        Il me semble que vous vous manipulez vous même avec vos affabulations. Vous tentez de stigmatiser une partie des français, qui vous paraisse différent. Vous avez peur des autres??? De plus, vous et nous, autant faire la différence car nous ne semblons pas être égaux pour certains, parlons la même langue, le français. La langue est un facteur d’union non?
        Bref.. Retenez qu’il faut éviter de tomber dans le cliché, montrez vous réfléchi, ne stigmatisez pas. Aucun français ne devrait être malmené de la sorte par des mots. En l’occurrence par vos mots.
        Restez dans le politiquement correct. Je me suis réellement senti offensé et les gens qui ont lu votre article aussi… c’est dommage…
        Amicalement

      • Totolus ( ex Kalfouët )

        C’est curieux chez les bretons ce besoin de faire des phrases…

      • Mamadou LE DANTEC

        Kalfouët cocher bien sûr…

        C’est qd même étonnant de voir que bcp de gens prennent ce merveilleux article au 1er degré.
        Personnellement, je préfère que l’on montre un intérêt pour les Bretons, même en « baragouinant » négativement (pléonasme ?) qu’en les ignorant.
        Il n’y a rien de pire que l’indifférence.

        Donc, merci au trio composant ce site et qu’ils continuent…

        Peut-être pourraient-ils « brancher » une autre « nation » comme les Corses ou les Basques ou les « PaysdelaLoiriens »

        Ken à vous
        Mamadou LE DANTEC

    • JPN


      L’intention était peut-être hautement louable, mais la méthode… Il ne s’agit pas de l’ironie, ou d’un quelconque second degré. Mais la démonstration eut été plus convaincante si elle n’avait pas touché un peuple encore profondément marqué par la stigmatisation dont il a fait et fait encore aujourd’hui l’objet – quand bien même ce serait de façon plus atténuée, car en effet, ses détracteurs habituels ont trouvé bien d’autres cibles.
      Certains s’étonnent des réactions – “Mais enfin, sont-ils niais, ils n’ont vraiment rien compris !” –, d’autres, Bretons ceux-là, veulent à tout prix montrer combien ils sont aussi intelligents que les autres (en douteraient-ils ? pour quelle drôle de raisons ?).
      Quelle drôle d’idée est-ce là, lorsqu’on veut défendre un peuple et faire prendre conscience de l’horreur qu’il vit, que de jouer la satire en tapant sur un autre peuple… dont on n’a jamais reconnu, dans vos cercles éclairés, combien il a réellement vécu des choses similaires. Pire peut-être – s’il devait y avoir des degrés dans l’insupportable, ce qui est fort douteux : ce peuple-là n’a pas été chassé de chez lui, on l’a symboliquement décimé sur son propre territoire. Je dis « symboliquement » parce qu’en effet, on ne l’a pas passé par les armes. Mais est-ce le seul moyen de tuer ?
      Ce billet et les réactions qui suivent en disent long, très long – mais je vais essayer de faire court. Certains poussent jusqu’à accuser ces Bretons venus réagir de trouver « normal » le discours s’il s’applique aux Rroms. Inutile de s’étendre sur les traditions d’accueil en terre bretonne.
      Drôle de méthode, en prendre un pour taper sur l’autre, se placer au-dessus de la mêlée, crier à l’ironie, l’intelligence et la hauteur de vue…
      Ça rappelle vraiment des procédés pour le moins sulfureux.
      J’en reste là, je retourne discuter avec les Rroms installés à 300 mètres de chez moi. Ce qui est sûr, c’est qu’ils se fichent vraiment de ces intellos imbus de leur esprit qui discutaillent sur le net. Je préfère entendre leur parole, et de loin.

      • durieux

        Les yesmen ont été très bien reçus à Bhopal. Si vous preniez la peine d’évoquer avec les roms de votre connaissance la teneur du billet en cause, je ne serais pas surpris que vous en trouviez que cela fasse rire. En qui je reconnaîtrais mes frères de mauvais esprit, bien connu pour se rire des clivages géographiques.

  2. Mikael

    Une chose est sûre : les Bretons n’ont pas vocation à rester français. Après l’Ecosse, la Catalogne et la Flandre, la Bretagne a vocation à devenir un Etat indépendant…

    • Vous auriez sans doute raison, s’ils étaient capables de former un Etat ; malheureusement, je crains que le tribalisme et le clanisme des Celtes ne rende cette solution difficile. Mais qui ne tente rien n’a rien, je vous l’accorde

      • Un breton qui dérange !!

        Les bretons qui veulent l’indépendance sont rare et personnellement, de mes connaissances, j’en connais Pas…

        Les Celtes ont envahi la France par l’Est … Et ils se sont installé en région Parisienne et il me semble qu’il reste des vestiges… Ils ont envahi quasiment toute la France… Les Bretons ne sont pas purement Celte faut arrêter !!

        Aurais-je, un peu de culture, pour un Breton !

      • schwank

        La Bretagne était un Etat, et une Nation bien avant que la france pourrie ne soit même en gestation; la Bretagne A une langue millénaire, le patois français est à peine unifié depuis 1OO ans. . La Bretagne, les Bretons, n’ont aucune leçon à recevoir d’un peuple de dégénérés, de bâtards . Koch à la france (merde à la france)

    • Fab

      COmplètement faux, la plupart se fichent d’une éventuelle indépendance.

      • stourmer

        c’est pour cela que 18% des bretons selon le dernier sondage de Ouest France paru cette année disent qu’ils ne sont pas contre l’indépendance…

      • Mikael

        Sans oublie que ce sondage a été censuré par le diffuseur du journal Bretons. Bref, il y a surement pas mal de Bretons qui soutiennent l’indépendance. Mais c’est sûr que la vie politique française laisse la place à toutes les expressions. Entre une gauche anti-rom et une droite nationaliste, on est mal barré.

  3. J’avais préparé une réponse longue et argumentée, faisant notamment état de ce que la ville de Nantes fut durant huit cents ans, la capitale du royaume puis du duché de Bretagne. Mais en fait je vais me limiter à te dire: pauvre petit fils de pute.

    • Boris Zaroff

      Passons sur la grossièreté de votre pseudonyme, et allons tout de suite à l’essentiel : l’insulte que vous proférez à l’encontre du maître Bloch-Ladurie (qu’il soit béni de siècle en siècle !). Il me semble que votre besoin de rabaisser ce grand intellectuel trahit un certain manque de confiance en soi. Ensuite, il me semble que votre insulte est un tantinet stupide, et ce pour quatre raisons :

      – Les personnes de condition modeste sont des gens honorables. Qualifier quelqu’un de « pauvre » n’est donc pas réellement l’insulter.
      – Les gens de petite taille sont tout aussi honorables que les pauvres. L’adjectif « petit » est donc tout aussi mal venu que celui de « pauvre ».
      – Ce n’est pas parce qu’on est l’enfant d’une prostituée qu’on a moins de valeur qu’un autre.
      – Votre mépris à l’égard des prostituées n’est pas justifié. Il y a des gens très bien parmi ces femmes. De plus, pourquoi les stigmatiser alors qu’on n’insulte jamais leurs clients ? Ne s’agirait-il pas de préjugés d’un autre âge ?

      Bref, Fernand Bloch-Ladurie a raison, comme toujours, et sa démonstration est tellement implacable que vous en êtes réduit à l’insulter (maladroitement).

      Cordialement,

      Boris Zaroff, Parisien de souche depuis 459 générations.

      • Bazil Zaroff n’a jamais été Parisien , il était Theuvillois et n’eut aucuns descendants , à note avis vous n’existez pas et en tout état d’causes vous n’êtes pas plus parisiens qu’un breton !

      • Judickaël

        A toi Boris Madoff et tes amis d’île de France

        Dommage qu’après 459 génération votre famille et du changer de nom quand aux pratiques illégales de vos escroc d’aînés dernièrement. Malgré cela, vous avait décidez d’y conserver l’intégralité, idées obsolètes voir grotesques, et même la soumission a des maîtres….

        l’ ordurier maître^^ Sympa aussi comme nom de famille. « Voulant honoré sa famille et ses origines il garderai fièrement une coupe de cheveux ancestrale »……… tristesse cela existe toujourSs.

        Et constaté sa dernière groupie en date, un surnommée « Tigrou » ou « Felix la chatte ». Pour l’histoire, il proviendrais d’un bois nommée « Boulogne », leurs lieu de rencontre. Non surpris car ce bois est situé a proximité du lieu de résidence ou ce cache son dictateur….. je vous laisse imaginez la suite…………….

        Pénétrant la capitale de son animal domestique, ce dernier s’écria ICI C’EST PARIS, ICI C’EST PARIS !!! « Ou encore une belle réalisation au parc des princes !! Et on pense bien évidemment au soirée a Boris, Top délire mégagro,sa fait bouger dans les bermudas !! tou toubidoubidou…… tou toubidoubidou !!!!!!! (Dure d’écrire de l’electro)

        Des histoires comme cette la, ils en existent des milliers en Île de France chaque jour, alors pas besoin de venir en vacance en Bretagne !!!!!!!!!!!!!! Profitez de votre patrimoine, chantez la marseillaise

        Comme vous pouvez le constatez nous aussi on s’amuse bien en Bretagne !!!:D
        vous pouvez donc sans hésitez resté chez vous, et nous laissez respiré l’air de la mer en paix. 😉

        kenavo

        PS: Je me réjouis que nous profitons récemment du mariage pour tous profitez en les amis!! 😉

      • Bigouden

        Boloss va !

        C’est pas du breton, je te rassure.

      • Boris Zaroff

        Cher Judikaël,

        J’ai le plus grand respect pour M. Madoff, ce grand financier et philanthrope, mais je vous prie de ne pas me confondre avec lui. Quant au reste de votre prose, j’avoue n’y avoir pas compris grand-chose. Peut-être devriez-vous arrêter de mettre du LSD dans votre chouchen, il paraît que c’est un mélange fort dangereux pour les neurones.

        Très cordialement,

        Boris Zaroff, Parisien depuis 459 générations (soit, à raison de 30 ans par générations, 13.770 ans…. ce qui aurait pu vous mettre la puce à l’oreille)

    • Achough Qérib - joueur de biniou itinérant

      Nantes, puis Rennes, ont été conquises par les Bretons pendant les guerres civiles des petits-fils de Charlemagne. Puis « ils » (je mets des guillemets parce qu’il ne me viendrait pas à l’idée de mélanger le peuple breton aux velléités expansionnistes de son aristocratie) ont poussé jusqu’à Angers, ont pillé et annexé Avranches et Coutances, dont il a fallu que le roi des Francs (le suivant), incapable de faire face à la situation, confie la libération aux Normands (nouvellement arrivés).
      Nominoë est bien mort pendant une razzia du côté de Vendôme non ?

    • Arnaud de Pescambel

      Gaëtan !! J’adore !!

    • schwank

      C’est vrai que c’est tellement idiot,Gaëtan, qu’on se demande quoi répondre à tant de conneries; il faut vraiment n’être que français pour sortir tant d’énormités, et bien sûr être fier de soi…. Le coq chante sur le fumier….

  4. Fab

    Vous êtes, Monsieur un bien sombre imbécile.

  5. Fab

    ah vous enseignez à Sciences Po en plus ? Très bien on saura où vous choper un jour…

  6. Frédéric

    Un des rares médias capables de s’élever à votre niveau de réflexion, cher Fernand, avait déjà souligné, sans pour autant s’en indigner suffisamment, l’incongruïté des drapeaux bretons dans nos événements culturels les plus prestigieux. http://www.legorafi.fr/2013/05/13/toujours-aucune-explication-scientifique-a-la-presence-dun-drapeau-breton-dans-les-festivals/

  7. Iñaki Lizzarazu Etchegaray

    Les menaces proférées par certains commentateurs, dont ce « Fab », qui derrière un surnom latin cache sans aucun doute son ascendance bretonne, ne fait que confirmer la clarté et le courage de votre propos. Il faut savoir être sévère et juste contre le terrorisme de l’esprit de ces minorités clientélistes. Pour avoir assisté à un Fest-noz dans un pur esprit d’étude ethnologique, je n’ai pu qu’avoir été frappé d’inquiétude à voir des déchaînements simiesques et veules et ces hurlements d’un autre âge.

    • Fab

      Courage et clarté ? Vous n’avez pas dû y passer beaucoup de temps, c’est encore le seul coin où l’on vit relativement tranquillement. Restez à Paname dans votre trou à rat si ça vous chante.

      • Dalma

        Il semble, cher Monsieur, que la perspective de voir revenir dans votre coin tranquille les hordes de vos congénère se traduit par une certaine agressivité. Vous comprenez donc le sentiment des habitants d’Ile-de-France qui n’ont jamais demandé cette invasion, et vous serez aimable de reprendre ce qui est votre. Je vous embrasse.

      • Normandie Saint Olaf

        C’est vrai qu’il est beaucoup plus seyant de vivre au milieu des cultures de choux et des élevages de cochons, au milieu de nulle part…

    • Un breton qui dérange !!

      Savez vous vous amusez dans votre vie ?!
      Le Fest-noz est classé a L’UNESCO par ailleurs.

      • Ringo

        Oui, de même que le jultagi coréen. Comme quoi nous sommes bien peu de choses. Pour ma part, je croyais que les Bretons déménageaient, pas qu’ils dérangeaient. Merci d’avoir dessillé des yeux par trop aveugles aux charmes de la ruralitude identitaire.

  8. Boris Zaroff

    Cher Maître,

    Je crois qu’il faudrait aller encore un peu plus loin dans la purification ethnique de Paris et de l’Ile-de-France. Les Bretons, je vous l’accorde, sont particulièrement nocifs et répugnants, mais les autres provinciaux ne valent guère mieux. Qu’on pense seulement aux gens originaires du sud-ouest. Comme le disait très justement le docteur Desproges, « Les habitants de Pau ont des maladies de foie et les habitants de Foix ont des maladies de peau. C’est dégueulasse. » Halte à l’invasion provinciale ! Chassons de la capitale tous ceux qui ne sont pas Parisiens de souche. Que Lutèce redevienne cette petite bourgade de trois-mille habitants qu’elle aurait dû rester !

    • sa c’est de l’idée bien sâle! presque autant que votre ville vous savez que c’est des propos faschiste que vous tenez vous me faite bien peur et cette eur alimente en moi le besoin d’ne révolution car la seudo démocratie que nous connaissons risque par vos pensées de faire marche arriére

    • Iñaki Lizzarazu Etchegaray

      Il y a aussi un problème béarnais. Je suis totalement d’accord avec vous Boris (aimez vous la chasse, au fait?)

      • Boris Zaroff

        Cher Iñaki,

        J’adore l’art cynégétique, en effet. Comment l’avez-vous deviné ? A ce propos, je vous propose de participer à une petite chasse à courre samedi prochain. Montés sur nos vélib’, quelques amis et moi-même allons traquer des ressortissants du XVIème arrondissement qui viennent souiller les beaux trottoirs de la Montagne Sainte Geneviève avec leurs immondes petits caniches. Serez-vous des nôtres ?

    • durieux

      Entièrement d’accord, M. Zaroff. Ancien émigré auvergnat crasseux et puant exilé à Paris, je témoigne effectivement de mon indignation à ce que M. Bloch-Ladurie néglige de classer mon ethnie comme plus nuisible que ces chouans qui, au moins, savent reconnaître une morue d’un phoque. Je vous assure que nous, non.
      Et ce n’est guère équitable : si le tarissement de nos mines et l’extinction de notre vignoble nous privent de polluer davantage vos faubourgs avec nos suies délétères et notre vinasse infâme, je me permets de vous rappeler que le danger sanitaire que représente le Saint-Nectaire vaut bien celui du chouchen (j’ignore si cela s’écrit bien comme ça) nauséeux ou du porc aux antibiotiques.
      Alors s’il vous plait, M. Fernand, un peu de discernement. Ce n’est pas parceque vous êtes à moitié juif que vous devez être à demi-mesquin !

    • Moua

      Comme vous y allez !!! 3.000 ? Mais vous voulez qu’on soit envahis par tous les jeanfoutre de la terre entière ? 1.000 au grand maximum, et je me comprends, moi môssieu.

  9. George

    Je vous trouve sévère. Les Bretons ont donné à la France Leroy-Merlin et les temples de Carnac. Les mésaventures de M. Le Floch-Prigent (qui d’ailleurs, a enseigné si je ne me trompe dans les écoles Bernard Tapie que parrainait le grand Lamotte) ne saurait condamner tout un petit peuple d’indigents à la peine. Ce n’est pas parce qu’Anne de Bretagne a fait a mijorée qu’il faut avoir des jugements à l’emporte pièce. J’ai moi même connu une Nolwenn qui ne demandait qu’à s’intégrer. Je crois que la République doit être avant tout fondée sur des valeurs d’humanisme et d’acceptation réciproque, pour autant que cela se fonde sur l’abandon de parures ridicules et d’un baragouinage risible. N’oublions pas que les Bretons sont pour nous comme une sorte de peuple témoin, vivant vestige du mode de vie de nos ancêtres, à qui nous devons le respect.

    • C’est vrai, vous me donnez une idée : pourquoi ne pas créer une sorte de parc naturel, un peu comme pour le Mercantour, sur toute la Bretagne? Avec des gardes champêtres pour éviter des débordements (on sait les ravages du loup réintroduit dans les Alpes) et contrôler le niveau de population? Décidément, vous me faites réfléchir, bravo!

      • Fernande

        Pourquoi ne pas créer ce parc sur l’Île de France plutôt, vous avez tellement l’air de vouloir rester vous. Ça ne me dérange pas, les provinciaux n’en seront que plus heureux. Mais du coup pour les vacances ce sera Paris plage, il ne faut pas abuser non plus, quand on se croit supérieur on assume.

    • Lamotte… celui qui piquait Grenelle, n’est-il pas ?

  10. Claudinette

    Bravo Georges!!!

  11. anne

    .. d’ailleurs, je me demande de plus en plus si les Alsaciens ont « vocation à rester en France » ;-)). perso. au vu d
    e l’ambiance nauséabonde qui prévaut dans la dite France, je me pose bien des questions…

  12. Un breton qui dérange !!

    C’est quoi ca!! Je suis Breton et j’ai vraiment du mal a croire ce que je lis… « Les Bretons sont puants » Vous parlez de quelle époque la?! Nous sommes civilisés chers messieurs, Notre région est prospère, peuplé de travailleur, dévoué et honnête … De plus il y fait bon vivre. Alors oui en général nous sommes de bon vivant, chacun mène la vie qu’il souhaite.. Nous sommes une région parmi les plus accueillante de France… Seulement nous aussi nous avons quelque réticence, nous aimons pas les cons.. Et bizarrement, certains Parisiens.. Nous trouvons les ( certains) Parisiens hautains et tout permis, un peu comme votre article.
    Et vous aussi vous êtes surement celte … A bon entendeur Salut !

    • « Notre région est prospère », vous vivez de subsides et ce n’est pas en vendant vos palets (et autres dégueulasseries) et à attendre que le Charles de Gaulle vienne mouiller à Brest que ça ira mieux.
      D’ailleurs vous le reconnaissez vous même, la région est peuplé (sic) de travailleur dévoué et honnête : il n’y en a bien qu’un !
      [si ça se trouve, je viens de me faire troller, et là bravo au Breton:)]

      • Delaplace

        Pauvre de vous cher ami, vous êtes décidément bien à plaindre… Puissiez vous être capable d’une once de discernement un jour dans votre vie.

    • Quel besoin avez-vous d’invectiver vos interlocuteurs, cher Monsieur ? Il me semblait pourtant que ce post était mesuré et nuancé. Je vous invite à parcourir mon blogue plus longuement, pour éviter de vous fâcher inutilement.

      • monhumbleavis

        « Notre modèle républicain, que l’Europe entière nous envie, connaît parfois quelques ratés. Des populations arriérées, incapables de s’adapter à la modernité, où l’alcoolisme atavique et la superstition religieuse font des ravages, continuent de mener un mode de vie extrêmement différent des nôtres. Leur mendicité agressive, leur propension manifeste à la délinquance, leur insalubrité et, disons le mot, leur odeur, menacent notre vivre-ensemble. Je veux bien sûr parler des bretons. »

        Je viens de citer votre premier, trouvez-vous ces propos nuancés et mesurés? Avez vous vécu en Bretagne, que connaissez vous des Bretons pour pouvoir sortir de tels énormités?
        Vous dites que les bretons ont une propension manifeste à la délinquance? Mais n’est-ce pas en Ile-de-france que l’on trouve les plus fort taux de criminalité? Pour dire cela je me base sur un article du figaro, datant de 2008, dressant un classement de 400 villes de plus de 20 000 habitants.
        Les bretons sentent-ils plus mauvais que les parisiens? Si vous avez une preuve de ceci, j’aimerais bien la connaitre.
        Qu’entendez vous lors que vous dites « vivre-ensemble »? Personnellement, je comprend (corrigez moi si je me trompe) : capacité à vivre avec autrui dans un esprit civique et courtois ». Hors, il se trouve que je viens de passer un an sur Paris et ma petite bretagne m’a beaucoup manquer sur ce point la! Prenons un exemple tout simple de la vie de tout les jours : le métro ! En bretagne (plus spécifiquement à Rennes ou j’ai vécus deux ans) lorsqu’une personne à du mal à porter ces valises, on l’aide, on ne la pousse pas. Dans les escaliers on ne pousse pas les gens pour passer devant! En deux ans à Rennes je n’ai eu aucuns soucis dans les transport, en un ans à Paris : j’ai eu la clavicule déboitée deux fois, j’ai faillit être piétiné par une horde de parisien car je n’avançais pas assez vite à leur gout et j’en passe (en même temps j’avais une grosse valise et trois sacs à dos…) Dans ces cas la précisément, qui manque de « vivre-ensemble » comme vous dites?

        Je finirais juste avec la remarque suivante : si les bretons sont les horrible barbares que vous décrivez, pourquoi tous les été la bretagne est envahie par des hordes de parsiens? Si la bretagne et les bretons sont si mauvais, pourquoi venir et revenir tout les ans? Les parisens seraient ils masochistes?

      • Processing

        Veuillez m’excusez, mais il me semble que l’orthographe correct soit « blog » : je n’ai vu la syntaxe « blogue » qu’au Québec, et il ne faudrait pas s’abaisser à écrire comme ces « cousins » sauvages d’outre-Atlantique !

        Pour en revenir à l’article, je suis d’accord avec vous de bout en bout, même si je trouve que vous n’allez pas assez loin : parquons les Bretons dans des réserves, et fermons toutes nos frontières avec cette péninsule.

        D’ailleurs, au vu des commentaires de certains Provinciaux qui ont réagit à ce post, je propose plus simplement d’isoler Paris, d’éloigner la Ville-Lumière de tous ces rustres (après avoir chassé les occupants, s’entend). Après tout, entre gens de bonne compagnie, les Parisiens pourraient vivre en totale autarcie non ?

      • bécassine

        et sinon !!!!,,, vous allez voter Marine Lepen??? parceque on est pas là dans les discours d’un autre temps genre « les noirs ça pue » « les bougnoules sont tous des voleurs de mobilettes ect »!!! je pose juste une question et sinon les juifs ? vous en pensez quoi? et vos ancêtres parisiens de souche depuis je sais pas combien de générations (mais à part cela ce sont les bretons les claniques et nationalistes)dont vous êtes si fier ils en ont vendus combien pendant la 2GM ???? et encore une petite chose, je sais pas si vous avez remarqué mais à part les parisiens….en france….personne n’aime les parisiens alors juste une question : êtes vous bien sûrs que paris soit bien la france?

    • Mais en vérité vous savez lire, vous et les énervés du dessus ?
      C’est du second degré les mecs. Un rappel de l’histoire. Un raisonnement par l’absurde !
      On parle des roms ici, pas des bretons !
      Chaque jour, l’internet me désespère un peu plus…

      • Un collectiste outragé

        Ah non, Corentin, par pitié… N’allez pas diffuser cette rumeur insultante qui fait passer notre Fernand pour un plaisantin. Triste époque où la pensée la plus authentiquement sérieuse, recueillie, grave même (je pense à Fernand Bloch-Ladurie, bien sûr, mais que dire de Dominique Reynié, Michel Onfray ou Pascal Bruckner, parmi cent autres ?) pour des galéjades.

      • Dave Feng

        Je me souviens encore avec émotion du jour où, adolescent encore épris d’absolu, j’ai fait cette rencontre qui devait transformer mon existence, en lui donnant une richesse et une profondeur insoupçonnées, la rencontre de l’ironie. J’envie tous ces hommes et femmes, qui, bretons ou pas bretons, ont encore cette expérience à vivre, tant je voudrais moi-même revivre cette épiphanie.

        Pardon pour ce moment d’aveu autobiographique larmoyant.

      • Moua

        Vous êtes sûr ? Ah c’est donc ça qui me gênait…

      • Judickaël

        A toi Boris Madoff et tes amis d’île de France

        Dommage qu’après 459 génération votre famille et du changer de nom quand aux pratiques illégales de vos escroc d’aînés dernièrement. Malgré cela, vous avait décidez d’y conserver l’intégralité, idées obsolètes voir grotesques, et même la soumission a des maîtres….

        l’ ordurier maître^^ Sympa aussi comme nom de famille. « Voulant honoré sa famille et ses origines il garderai fièrement une coupe de cheveux ancestrale »……… tristesse cela existe toujourSs.

        Et constaté sa dernière groupie en date, un surnommée « Tigrou » ou « Felix la chatte ». Pour l’histoire, il proviendrais d’un bois nommée « Boulogne », leurs lieu de rencontre. Non surpris car ce bois est situé a proximité du lieu de résidence ou ce cache son dictateur….. je vous laisse imaginez la suite…………….

        Pénétrant la capitale de son animal domestique, ce dernier s’écria ICI C’EST PARIS, ICI C’EST PARIS !!! « Ou encore une belle réalisation au parc des princes !! Et on pense bien évidemment au soirée a Boris, Top délire mégagro,sa fait bouger dans les bermudas !! tou toubidoubidou…… tou toubidoubidou !!!!!!! (Dure d’écrire de l’electro)

        Des histoires comme cette la, ils en existent des milliers en Île de France chaque jour, alors pas besoin de venir en vacance en Bretagne !!!!!!!!!!!!!! Profitez de votre patrimoine, chantez la marseillaise

        Comme vous pouvez le constatez nous aussi on s’amuse bien en Bretagne !!!:D
        vous pouvez donc sans hésitez resté chez vous, et nous laissez respiré l’air de la mer en paix. 😉

        kenavo

        PS: Je me réjouis que nous profitons récemment du mariage pour tous profitez en les amis!! 😉

      • Cyrillec

        j’étais tranquille , j’étais peinard , à me délecter de ces commentaires, et là le drame !
        Je suis complétement ému par le témoignage poignant de « amonhumbleavis », qui a (sur)vécu « sur » Paris .
        Alors j’étais bien conscient des problèmes de logement en région parisienne , mais vivre dans une montgolfière ( je ne vois que ca ) , pas pratique !!!
        Pour info ces vilains « parisiens » qui vous bousculent dans le métro sont majoritairement des ploucs de provinciaux comme vous et moi 🙂
        À Rome fais comme les romains , à Paris aussi ( mais pas comme les romains ) , j’ai pour mes déplacements dans la capitale un petit sac dans lequel je range : sourire, merci , au revoir , pardon que je ferme à clé des ma descente sur le quai à Montparnasse .
        Le breton est un voyageur, un aventurier, il est chez lui partout 😉

    • Dave Feng

      Cher Tigre,

      Delapace a raison. Ton absence de discernement est inquiétante. Tu soupçonnes « Un breton qui dérange: » d’être un troll. Et pourquoi pas soupçonner Bloch-Ladurie d’être un troll, pendant que tu y es?

  13. Mais c’est une véritable ordure cet article.

    • Je trouve que vous exagérez un peu : je n’ai pas traité les Bretons d’ordures, ce n’est pas mon genre. Surveillez un peu vos propos

      • Je suis breton et je trouve votre billet d’un relent de racisme pas possible, venez faire un tour chez pour apprendre à nous connaitre.
        Vous savez toutes les régions de France on leur culture et généralement les personnes en sont fiers.

      • Dave Feng

        @Jack35

        Jack (encore un prénom breton à coucher dehors, je parie): Monsieur Bloch-Ladurie ne fait que nous révéler la pensée profonde du gouvernement. Lisez les journaux. Ecoutez les déclarations de Manuel Valls. Et puis, cela ne vous interpelle pas que notre Premier Ministre soit l’ancien maire de Nantes, ville qui a tout fait pour cacher son rattachement ancien à la Bretagne.

        La nomination de Jean-Marc Ayrault à Matignon a été un signal clair envoyé à tous les Bretons: le vrai problème, c’est vous (et pas la répartition inégalitaires des richesses, ou la crise écologique).

      • Un breton qui dérange !!

        Dave Feng : Froncois Hollande est Parisien ?! Non Un président qui n’est pas Parisien et encore moins Breton, Vous le vivez bien, ca va?. Il ne faut pas chercher les amalgames, finalement c’est peu etre vous qui la voulez l’indépendance ( Les parisiens) ?!! Rennes et Nantes sont des poumons économique de la Bretagne et de l’Ouest en général. Francois Fillon était du Mans ou Angers je crois… Ils sont peut etre recruté par ce qu’ils excellent dans leur domaine… On se rapproche d’une vision pseudo-conspiration…

      • Dave Feng

        Nantes n’est plus en Bretagne depuis longtemps. Dans ce rattachement peu subtil, vous montrez votre volonté expansionniste.

      • comotegusta?

        Voilà trop longtemps que me démange l’envie de dénoncer explicitement l’imbecillité de ces lecteurs qui n’ont pas saisi le caractère ironique de ce site. Monsieur B.-L., n’avez-vous donc pas compris que jack35 effectuait une sorte de mise en abime du sens premier de l’article? En ironisant sur l’ironie, il sublime magnifiquement l’ironie dont est pénétré ce site, voyons.

    • Normandie Saint Olaf

      C’est juste un pamphlet, il faut le voir comme tel. Un peu d’autodérision ne fait guère de mal dans ce monde de brut. Essayez plutôt de l’expliquer à de vils obscurantistes comme Fab, plutôt que de vous indigner 😉

  14. Un breton qui dérange !!

    Si effectivement vous parlez des roms, et non des bretons, je vous présente toute mes excuses. Mes pourquoi ne pas appelé un chat, un chat ?! Ca porte a confusion … Sincèrement désolé encore ne fois…

    Pourtant le Tigre parle bien de Breton et de la Bretagne… Ou elles sont les subsides dans l’agriculture… Qui les touchent ? Ce n’est surement pas les petits paysans mais les très grosses entreprises qui touchent la PAC. Brest est un très grand port militaire un peu de respect ça ferait pas mal, Merci.

    • Penmarc'h sur Bicêtre

      « Appelle un chat un chat ! »
      C’est ce qu’il a fait.
      Vous êtes con ou breton, ça prête à confusion ?

      • Un breton qui dérange !!

        Ne vous y méprenez pas j’assume entièrement mon coté con… Donc un Brecon … Mais a part ca si vous saviez lire correctement  » Nantes est bien dans le Grand Ouest » pas en Bretagne …!

  15. Phil

    L’imbécillité de ces commentaires est affligeante. Elle montre à quel point la France est devenue corporatiste et à quel point son peuple est devenu bête, d’une bêtise telle qu’il ne comprend plus ni le second degré, ni la satyre, ni l’absurde. Et dire que ces indigents votent …

    • Greg

      Moi j ai connu une nolwenn et je m intégrais fort bien à elle. Mais je suis peut être hors sujet.

    • Ringo

      Tout à fait d’accord : un peuple qui ne comprend plus ses satyres est condamné à (dé-)périr. Si ce n’est de bêtise, au moins de pudibonderie.

      • Dave Feng

        @ Ringo

        Je ne veux pas faire le parisien suffisant, mais les Français comprennent très bien les satyres (ainsi, la côte de DSK reste haute). C’est la satire qu’ils ne comprennent pas.

        (pardon, je n’ai pu m’en empêcher…)

      • Ringo

        Rhôôôô…. Et un Captain Obvious, un ! ;))

      • Dave Feng

        Moi, on me tend un piège, je fonce dedans, par égard pour le travail du chasseur. « Captain Obvious To The Rescue ! »

      • Ringo

        Vous êtes un vrai gentleman. Croyez-moi, je saurai m’en souvenir.

    • Bills

      Le peuple de France est « devenu » bête ?
      Et quel était cette époque bénie dont vous parlez ? A laquelle les idiots n’existaient apparemment pas et que l’histoire semble avoir oubliée ?

      Comblez cette lacune dans ma culture.

  16. Lupa

    Je ne comprends pas votre réaction.
    Depuis des années, la France est un pays évolué qui se démarque par se diversification et son rôle moteur dans l’évolution de la condition humaine. Les grands Hommes, qu’ils soient scientifiques ou littéraires, se sont succédés dans la lutte pour le respect, l’égalité, le savoir et la liberté. Ce combat, ils l’ont mené à bien, et comme beaucoup de guerriers, il leur a parfois coûté la vie ou leur condition sociale. Mais chacun d’entre eux, qu’ils s’agissent de Voltaire, Zola, Moulin, les Curry et encore bien d’autres ; chacun d’entre eux avaient compris qu’ ils luttaient au nom de l’avancée humaine.
    Aujourd’hui, vous piétinez ces sacrifices, vous crachez sur ces héros en pointant du doigt des différences qui sont insignifiantes. Vous semblez sûr de vous en vous déclarant républicain mais le fait de généraliser et d’exclure tout une civilisation vous dénigre complètement des fondements même de la République.
    Res publica.
    La chose du peuple.
    Le peuple c’est nous.
    Le peuple c’est vous.
    Une famille.
    Un pays avec ses inégalités et ses coutumes.
    Que cherchiez vous en publiant cet article ? Vous semblez intelligent, et je n’ose croire que c’est par une simple envie d’égaliser les civilisations, les « races » que vous avez publié cet article.
    Vous cherchiez un combat ?
    Aidez vos frères, aidez ces soldats qui luttent jours après jours pour rester en vie, pour trouver leur place et lutter contre l’oubli. Notre oubli. Notre disparition. L’Univers est grand, et dans peu de temps, chacun disparaîtra. Est-ce cette image là que vous voudrez laisser de vous après votre mort ?
    Ne croyez-vous pas que votre contestation est dérisoire devant tous les problèmes qu’il nous reste encore à affronter ? Je parle des vrais problèmes bien sûr, pas d’un simple petit sentiment antipatriotique. Vous vous préoccupé trop de vous mon cher, les priorités sont ailleurs.
    Vers l’économie, vers une nouvelle politique, vers une prise de conscience sur notre place, sur celle qui nous à créer, la Terre, dans le monde, avec le reste de cette planète que nous détruisons un peu plus chaque jours.
    Oui c’est vrai, je m’indigne et j’utilise de grands mots, mais comment ne pas régir devant tant d’égocentrisme et d’idiotie ? J’ai l’impression de m’adresser à un enfant !
    Devant tout les combats que doit encore mener l’Homme, vous trouvez encore un moyen de nous disperser. Réfléchissez mon cher : ce n’est pas dans la discorde que nous nous en sortirons, mais de l’Union.
    Comme disait Sartre, « Les mots sont des pistolets chargés qui tirent de vrai balles ».
    Ne vous trompez pas d’adversaires.

    • Dave Feng

      Vous avez raison: il ne faut pas se tromper d’adversaire. D’ailleurs, le ministre Valls, en désaccord avec une partie de l’équipe gouvernementale, l’a dit: l’adversaire, ce n’est pas les Bretons, c’est les roms.

      • Lupa

        Le gouvernement parle et les fantassins agissent.
        Si le peuple n’est bon qu’à écouter l’Etat sans réfléchir, ce n’est plus qu’un esclave.
        Nous sommes tous libres.
        Libres de comprendre où sont nos vrais combats. Quand les préjugés, la haine et la peur sont de sortis, nous devons les prendre à la gorge et leur faire perdre leur influence.
        Ils n’y a pas de différences, de nous et de vous.
        Il n’y a qu’une chose.
        L’Humanité.
        Vous vous croyez fort et semblez sur de vous car vous croyez contempler le monde du haut de votre sarcasme, mais vous n’êtes qu’une poupée de chiffon élevée par des mains manipulatrices, dont le quotidien s’amenuise au fur et à mesure que les jours passent.
        Vous êtes faible.
        La connaissance n’est pas en vous, il n’y a que le déni et la haine.
        Vous êtes faible.
        Et plus vous êtes sur de vous, plus vous vous rapprochez du sol en riant des autres.
        Mais le monde change, les frontières s’ouvrent, la terre tremble et bientôt vous perdrez votre confort, votre rire et vos a priori.
        Vous êtes faible.
        Bientôt, c’est sur vous que nous marcherons car si vous n’évoluez pas, vous tomberez.

      • Dave Feng

        Je suis complètement perdu. D’abord, vous me dites qu’il ne faut pas détester les Bretons. Soit. Je me propose donc de détester les roms. Et là, vous semblez mécontent. Je vais finir par détester les gens qui mélangent Gibran, Gandhi et les monstroplantes (pour la touche écologique).

      • Lokok

        Et les Curry. N’oubliez pas les Curry.

        (personnellement, je n’ai pas encore compris de quoi il s’agissait)

    • Anonyme

      Je trouve sa vachement beau ce quel dit Lupa

      • Dave Feng

        Moi aussi. Mais je vous avoue que cette beauté m’éblouit et que je ne suis pas très sûr de comprendre ce qu’elle me dit de faire. Ce n’est pas très grave: a-t-on besoin de comprendre quand, dans son coeur, on a la beauté. Et la beauté sauvera le monde.
        Car il n’y a pas de beauté, pas de monde.
        Seulement nous. Et vous.
        Et pas de différence entre nous, sinon vous.
        Et demain vous, ou nous, nous lèverons pour la révolution. Et l’union.
        Et si nous, ou vous, vous résistez, alors le bien, ou le mal, vous fera tomber, car vos jours sont petits même si votre âme est grande. Ou petite.

      • Lupa

        Merci Anonyme, j’espère que vous aurez apprécié mon message.
        Dave Feng, vous vous sentez perdu? Vous n’avez pas compris le sens de mes idées?
        Je pensais m’adresser à un homme pleins de sarcasme, mais c’est à un idiot que je parle.
        Vous êtes dans la noirceur totale.
        Je vous parle des bretons au même titres que des roms ! Ce sont des hommes comme nous, et chacun d’eux a le droit à sa différence !
        Vous les juger sans aucuns scrupules, vous les définissez comme ennemis mais ce sont vos frères!
        Vous vous trompez !
        Vous êtes sûr de vous, aveuglé par votre haine, décidé à exterminer tout ceux qui ne vous ressemblent pas!
        Et ce, simplement parce que vous ne les comprenez pas.
        Vous êtes ridicule !
        Vous dites que nous n’avons pas besoin de comprendre, mais c’est le propre de l’Homme.
        C’est ce qui chaque jour nous pousse à évoluer, à progresser et à nous embellir .
        Car ce n’est pas la beauté qui sauvera le monde, ce n’est pas elle qui nous donnera à manger et à boire, qui nous sauvera des guerres et des famines, non!
        Vous fonctionnez à l’envers !
        La beauté est une conséquence. Un acte que nous pouvons produire en étant en harmonie avec toutes choses !
        Par l’amour.
        Par la connaissance.
        Par la justice.
        Par l’égalité.
        Et non pas par la haine de la différence.

        Elle nous tue. Elle rentre en nous. Elle nous égorge tous de l’intérieur.

        Et vous, avec tous vos simagrées, vous osez me parler d’Union, de combat et de révolutions!
        Mais vous n’arrivez même pas à comprendre les articles des autres, vous n’arrivez pas à distinguer les différentes opinions!
        Que mon âme sois petite ou grande, où est le problème?
        Quel est le rapport?
        Je vous éblouie avec ma Lumière? Je vois bien que ce n’est pas assez pour vous sortir de l’obscurité dont vous faites partis intégrante maintenant.
        Bien sûr mon cher, je tiens tout de même à vous expliquer
        (au cas où vous ne comprendriez pas )
        que je ne fais pas allusion aux notions enfantines et bien trop manichéennes du bien et du mal que vous évoquiez toute à l’heure; je vous parle de l’obscurité de vos idées, de la bêtises dont elles sont teintées!
        Vous n’ouvrez pas assez les yeux pour voir ce qu’il y a autour de vous! Certains Lumières seraient outrés à l’heure qu’il est !
        Car aujourd’hui, la haine n’est plus de mise.
        Devant les drames et le début de notre extinction, il est tend de réagir!
        De proposer de idées.
        De se lever, de battre et de débattre.
        Par la paroles, par nos mots et par nos corps qui façonnent nos âmes !
        Car mes frère, il est temps pensez à tous; d e sortir de notre confort égocentrique.
        C’est dur, je sais.
        Mais dépêchez vous.
        Le jour où nous ne nous mouveront plus, nous seront perdus.
        A jamais.

      • Dave Feng

        Lupa; je suis sensible à votre désir d’élever le débat, mais je ne comprends vraiment rien à ce que vous écrivez. Par exemple, que veut dire cette phrase: « Le jour où nous ne nous mouveront plus, nous seront perdus. »?
        Bien à vous,
        DF

      • Lupa

        Mon cher, « le jour où l’Homme ne sera plus capable de bouger, de se lever pour contester, nous seront tous perdu, dans le sens où nous aurons perdus notre humanité; Si un tel jour arrive,nous nous conduiront nous même à notre extinction.  »
        J’espère avoir été assez claire.

      • Dave Feng

        Chère Lupa,
        Merci de cet éclaircissement. Donc, si je vous comprends bien, il faut savoir se dresser contre les gens qui, comme Monsieur Bloch-Ladurie, proposent la reconduite à la frontière des Bretons?
        DF

      • Ringo

        C’est vrai qu’il subsiste une ambiguïté autour du terme « bouger »…

      • Dave Feng

        D’ailleurs, si on ne bouge pas, on perd généralement sa capacité de nuisance. Et, par exemple, ce que l’on pourrait reprocher au gouvernement actuel, c’est son angélisme qui le condamne à l’inaction, voire, disons-le, au non-bougisme face à la question bretonne. Qui est quand même une des questions les plus importantes que le gouvernement doit traiter.

      • comotegusta?

        @ feng.
        je ne comprends plus, c’est qui qui doit bouger? Les Bretons, les Roms ou nous ???

    • Certes, mais les Curry n’étaient-ils pas d’origine indienne ?

      • Dave Feng

        Certes, mais cela ne les a pas empêchés de grandement contribuer aux progrès de la gastronomie.

      • Je suis d’accord avec vous: le gouvernement français ne répond pas à nos attentes, mais est-ce une raison pour stigmatiser toute une popuation?
        Nous devons aller de l’avat, pas nous entredéchirer.
        Et par aller de l’avant, j’entends par là, progresser.
        Le fait de montrer nos différences du doigt n’arrangera pas les choses.

      • Dave Feng

        @materlupa

        Quand même, moi, le fait que les Curry aient été indiens, cela me pose problème. Et puis, qu’ont-ils apporté à notre pays? Sinon des indigestions et des crises de flatulence? Je me pose la question. Et je pointe une différence.

  17. salut, ici la Bretagne, bonjour les parigos. Vous ne pensez pas que vos pensez sont légèrement arriéré? D’une nous sommes des français avant tout donc vos propos sont totalement anti-républicaine car l’ont fait tous partis de cette famille qui s’appelle la France même si les parisien et vous en particulier ont l’impression de faire partis d’un monde à par tel des aryens. De deux, vous ne comprenais pas le principe d’être fière de nos aïeux? vous ne comprenez pas le principe d’héritage? ou bien vous faites exprès de passez pour un con ? car notre langue est avant tout une maniéré de ne pas oubliés nos ancêtre. De trois, comprenez vous les monts d’arrée par hasard et les côtes de granit rose par hasard ? car à par la population certes très arriérés vous y trouverait des odeurs et des paysages qu’y n’ont pas d’égal et qui sont le total opposés de ce que vous pouvez trouver dans votre chère ville. De quatre, si vous ne voulez plus de la Bretagne vous n’avez cas nous rendre notre indépendance sa feras des heureux par chez nous, car ces vrai les décisions de la France d’aujourd’hui ont beau être moderne elles nous foutent dans la merde. tchao pantin

    • Penmarc'h sur Bicêtre

      Cinq, on n’enseigne plus l’orthographe dans les écoles Diwan.

      • Dave Head

        c’est clair, il faudrait penser à vous renvoyer vos « enseignants » avant qu’il ne soit trop tard, puisque nos écoles ne sont pas toutes dirigées par des bretonnants 🙂

      • je ne suis pas diwan malheureusement, non c’est les écoles classée ZEP qui enseigne mal messieur

      • Chanig

        Si, Penmarc’h sur Bicêtre, je vous assure que si ! Mais Chap n’a jamais fréquenté ces écoles justement… ;°)

    • Dave Head

      Aïe !!! Penmarc’h sur Bicêtre, finalement, t’as pas tort 🙂

    • anavari

      @chap
      c’est exprès que vous faites autant de fautes d’orthographe ou vous êtes dyslexique? (je n’ai rien contre eux). Parce qu’en BZH, il paraît qu’on est champion à l’école depuis des décennies (voir les classements des académies…). Pour être drôle, il n’est pas nécessaire d’en faire des tonnes: il suffit de lire ce blog (très bien écrit!) pour être plié en 4!

      @M.Fernand Bloch-Ladurie
      ne savez-vous pas que la gare Montparnasse accueille aussi les trains venant du sud-ouest, notamment de Bordeaux? Ils ne sont pas bretons ceux-là, me semble-t-il!
      Et que le XIVe arrondissement, quand on s’y promène à pieds comme je l’ai souvent fait (même si je vis au bout du Finistère!), est de plus en plus coloré, et non plus seulement « gwen a du »; c’est d’ailleurs très sympa d’y entendre tous les accents!

    • Moua

      Et le kouign aman au patrimoine de l’humanité. Merci.

  18. Dave Feng

    Dans les années 1930, 80 % des Français pensaient que c’était difficile d’intégrer les juifs. Les Bretons font l’objet d’une haine ancestrale. Personne ne les veut. La question n’est pas de savoir s’ils sont ‘bons’ ou ‘gentils’ : ils sont victimes. Il faut être prudent car, en période de crise, les majorités se défoulent sur les minorités. Les Bretons sont des boucs émissaires parfaits,

    Je comprends pourtant la position de Manuel Valls, soutenu par une majorité de Français. A y regarder de près, on voit bien que tous les problèmes actuels viennent, non pas d’ennemis fantasmés (comme le capitalisme, l’appropriation des moyens de production, la finance, la fraude fiscale ou je ne sais quelle autre vieille lune) mais des Bretons, leurs crêperies clandestines, leur commerce de cidre frelaté, et leur musique envahissante.

    Le temps est venu que les ressources de l’Etat soit employés pour le bien commun. Je propose qu’on ferme d’emblée la gare Montparnasse. (et qu’on détruise, dans la foulée, la Tour Montparnasse, qui est proprement hideuse). Que l’Etat arrête de s’occuper du chômage, des retraites, de la santé, de l’éducation, pour s’occuper des VRAIS problèmes: les Bretons.

    • va tfaire enculer par une vache saoule et aprés direction la chambre a gaz sa trapppelera peut être que ton extrémisme n’est bon qu’a amenez la haine. c’est clair que c’est grâce au bretons que vous êtes soit disant dans la merde.

      • Dave Feng

        Je suis outré par la violence de votre commentaire. En effet, il faut écrire « Bretons » et non « bretons ». Un peu de respect, quand même. Qu’on les montre du doigt, d’accord, mais en écrivant leur nom sans faute. Quand même.

      • Anti-kerc'h

        L’anathème que vous jetez constitue probablement la meilleure illustration de l’arriération de votre votre riante région : une vache saoule, non mais…

      • C’était le but d’un coté….(de vous outré) et puis pour la syntaxe j’en suis désolé mais comme vous le savez le breton ne respecte rien et mérite le purgatoire. enfin je reviens a vos propos envers les bretons et les trouves tout a fait illusoires en quoi la Bretagne est elle source de problèmes, enfin vue votre obsession a vouloir nous mettre vos malheur sur le dos des autres e ne m’attend pas réellement a une réponse objective. et puis anti-kerch va te couché avec tes paroles explicitement distingués ma région elle est belle est ces habitant son surement rustre mais arriéré surement pas en tout cas pas plus que toi qui stigmatise un peuple sur un individus et qui ce croit par sa paroles et son statu le droit de ce croire supérieure a d’autre … je me permet donc de t’invité a te faire enculé par un marsouin sa remettrais surement ton égaux a sa place fin bref tout ces insultes sont appliqué pour vous « outrés » comme vous le dites si bien car vos propos sont tellement insultant que je n’arrive pas a l’égalé.
        non mais ……
        bande de faf

      • Ringo

        Cher ami,
        Vous me semblez décidément bien prompt à vouer vos semblables à vos sodomites gémonies : c’est d’autant plus hardi qu’il est souvent rare d’être original en la matière, ce que – chapeau bas – vous parvenez néanmoins à faire avec brio.
        Renseignement pris, il apparaît que le marsouin est un animal, alors que je pensais qu’il s’agissait d’un militaire de l’infanterie marine – que voulez-vous, je n’ai pas la science (pardon, la Science) du Professeur Bloch-Ladurie, et le bon sens étant la chose la mieux partagée du monde, quelqu’un a du se resservir deux fois et ainsi me spolier de ma modeste portion. Bref. Le marsouin, donc, est un cétacé, dont le nom familier dans vos contrées (à en croire l’encyclopédie) est « cochon de mer ». Et là je ne peux m’empêcher de crier au génie devant la finesse de votre esprit, qui vous amène à truffer votre prose de jeux de mots à tiroir là où l’on attend le moins.
        Bref, vous m’épatez, et vous venez de relever d’un coup l’estime que je porte à votre région – en vertu de la règle consistant à « stigmatiser un peuple sur un individu » que vous releviez si finement dans votre intervention.
        Avec mon éblouie gratitude et l’assurance d’un bon repas chaud.

      • Penmarc'h sur Bicêtre

        Ah ouais, mais y’a la queue à la chambre à gaz : les Roms, les Bretons, les cons…

    • Paul

      j’espère que ceci est de l’humour raté car sinon j’ai l’honneur de t’annoncer que tu fais partie de la lie de l’humanité, de même que ce pseudo intellectuel à l’esprit étriqué et assez vulgaire qui enseigne apparemment à Sciences Po (ce qui, je dois dire, touche au paradoxe)

      • Ringo

        Décidément, le tutoiement est à la mode chez les médiocres. Il faut dire que l’indicatif est suffisamment difficile à apprendre comme ça, sans qu’on ait besoin de compliquer la syntaxe outre mesure…

      • Paul

        Et quand le faible d’esprit ne comprend pas le fond, il s’attaque à la forme …

      • Ringo

        Décidément, le pistolet à bave est de sortie, et ça canarde sec…

      • Paul

        tiens ! Mais on dirait qu’il commence à s’exciter le petit Ringo !

      • Dave Feng

        Paul: vous avez raison. Il faut regarder le fond, pas la forme. Toujours.

      • Ringo

        @ Dave Feng : farpaitement. Et la question devient alors : comment regarder ce que l’on touche ? La prise au sérieux des injonctions de Paul conduirait-elle à une révolution herméneutique ? Une bien belle promesse, au demeurant. Quant au demeuré, qu’il y reste.

      • Paul

        A en juger par votre commentaire, vos propos sont donc ironiques ?
        Si c’est le cas, je m’excuse de mon intervention.
        Mais, dans l’autre cas je ne saisis pas bien l’objectif de vos commentaires ( et de l’article en lui-même): le but est-il de choquer pour mettre ces opinions arriérées et médiocres en lumière ( ou autre ) ? Ou ces pensées sont-elles vraiment assumées ?
        Car, excusez-moi de vous le dire, mais vous n’êtes pas très explicite.

      • Paul

        Au fait Ringo, à part insulter et te complaire dans ta suffisance, tu as quelque chose à dire ? Dans ce cas, je t’en prie éclaire nous de tes lumières !

      • Ringo

        Je vous aime beaucoup. Mais alors beaucoup, beaucoup.

    • Paul

      et puis merde, j’en ai assez de discuter avec des autistes.

      • Dave Feng

        Paul, je vous le dis franchement, je suis choqué que vous puissiez émettre un doute sur la sincérité de cette tribune, et suggérer ainsi qu’elle puisse être un moyen, ironique, de montrer, par l’absurde, que les récents propos du ministre de l’intérieur sur les roms puissent être un dérive raciste.

        Moi, le fait que Monsieur Bloch-Ladurie ait un blog me convainc de son honnêteté.

      • comotegusta?

        existe-t-il un DavidFeng Fan Club?

  19. Un breton qui dérange !!

    Je crois que j’ai finalement compris !!! Le parti Breton soutient les roms dans les procédures d’expulsions … C’est pour cela que vous n’aimez pas les Bretons !!

    • Dave Head

      Non, ce n’est pas du tout cela; en réalité, les Bretons veulent s’accaparer la capitale ! Pour en faire une gigantesque ferme putride et nauséabonde capable de faire fuir tous NOS parigots vers les provinces DU SUD (insistance personnelle) !!!! Le sieur Bloch-Ladurie est né sur la commune de Le Faouët, en 1958 et s’est juré, en en 1988, à la fin de ses « études » de science plouc, oui il a redoublé plusieurs fois, mais seulement en primaire, de mener à bien son projet machiavélique initialement investi par son père, Bloque Ladurite, visant à stopper l’immigration parisienne vers nos contrées paisibles et respectables. Depuis, tout ne s’est pas passé comme prévu et Ladurite a pétée (paix à son âne) Notre cher Bloch, dérivé bretonnant du prénom de son éventuel paternel, parisien d’origine, s’il en est, s’en retrouve livré à son « propre » sort et dépourvu de tout repaire s’en prend à sa seule famille, la Bretagne. Pourquoi tant de haine? Nul ne le saura jamais ! Aucun Breton n’est coupable de l’alcoolisme avancé de son potentiel géniteur, pas plus que de la perversité et de l’oisiveté de sa chère môman.
      Les « roms » n’ont donc rien à voir là dedans, à la limite les rhums, mais si les Bretons n’étaient pas marins, ce rhum n’aurait pas envahi les bars de Le Faouët….
      =D

  20. c’est ignoble, aberrant, ce que je viens de lire à l’instant ! bretonne et fière de l’être , je suis à la fois sidérée horrifiée et outrée par le racisme anti- breton de votre article,, monsieur bloch-ladurie !
    franchement, c’est aussi indigeste à lire et à supporter que la propagande nazie antisémite !!!

    je pense que vous ne devriez pas être à sciences po avec de telles idées ! ni sur wordpress, d’ailleurs !

    • Dave Feng

      Aurélia: votre indignation est saine. Les Bretons sont une minorité en danger, trop souvent stigmatisée par les médias. Il faut les secourir.

    • Penmarc'h sur Bicêtre

      oh et un Point Godwin !

      Mais c’est donc vrai qu’on avait construit des camps de concentration pour les Betons pendant la guerre : on nous cache tout, on nous dit rien.

  21. Ringo

    Ni sur word tout court, d’ailleurs ! Et que dire de l’intolérable complaisance du PackOffice et du clavier ? Bref, c’est un véritable complot…

  22. Un breton qui dérange !!

    Franchement l’article n’est pas claire. Pour quelqu’un qui a fait science Po, il doit y avoir du relachement… Il est vrai que le niveau intellectuel a l’air plutot élevé, de bonne connaissance peuvent surement surgir dans un petit coup de nerf.. Je suis un simple citoyen lambda,et en plus Breton mais je dois dire que vous ne m’impressionnez pas du tout..

    Et quand je parlais de Parisiens hautains tout a l’heure … Ringo en est la pur réalité …

    • Dave Feng

      Je ne crois pas que Ringo soit parisien. Après la séparation des Beatles, je crois qu’il s’est installé à New York. Mais c’est à vérifier.

      • Ringo

        @ Dave Feng : il n’y a plus que les vrais amateurs de musique pour savoir ce genre de choses. Mon anonymat dut-il en souffrir, je vous sais gré d’avoir rétabli la vérité.

    • Un intello parisien d'origine étrangère

      @Un Breton qui dérange:
      Pour qui suit l’actualité politique et est au courant de la montée actuelle des idées d’extrême droite, le message de l’article devrait être clair: Ce ne sont pas les Bretons qui sont visés (ni les Roms).
      J’avoue que je me suis bien marré à voir les commentaires bourrés de fautes d’orthographes de certains Bretons outrés prenant l’article au premier degré. Je m’en excuse auprès des Bretons en question. Et je pense qu’il y a largement de quoi se marrer dans les commentaires déjà laissés pour faire cesser le petit jeu de l’intello Parisien qui se moque du provincial lambda. Donc voilà comment il faut interpréter l’article:
      L’auteur adopte un discours odieux envers les Bretons, similaire à ceux qui se tenaient à propos des Juifs autrefois, et qui se tiennent maintenant à propos des Roms. Le but est de souligner l’absurdité et la honte que constituent ces discours anti-Roms. Comme dans les années 30 et 40, on nous trouve des boucs-émissaires pour nous détourner des problèmes plus profonds. Il y a de la place pour les Roms en Europe. C’est avec des politiques sociales volontaristes qu’on combat la misère, pas en se soumettant à la logique néo-libérale qui détourne la richesse au profit de ceux qui sont déjà favorisés. Regardez plutôt du côté des écologistes de gauche (la vraie gauche, pas les sociaux-libéraux qui font la loi au PS).

      • Dave Feng

        Je ne suis pas convaincu par votre interprétation. En effet, la lecture des commentaires et leur décompte démocratique me laisse penser que la majorité des lecteurs de ce billet pense que le racisme anti-breton est un vrai problème et que c’est là la cause majeure de notre temps. D’ailleurs, à plusieurs reprises, ces mêmes lecteurs indique que, ce qui les choque n’est pas tant qu’un peuple puisse être persécuté, mais que ce peuple fut le peuple breton. Donc, on parle bien ici de la Bretagne.

      • Un breton qui dérange !!

        @Un intello d’origine étrangère.
        Pour commencer, votre commentaire me plait. Après concernant la petite critique sur les fautes d’orthographes, je crois que ce n’est pas forcément nécessaire, il faudrait plutot juger le fond que la forme …
        Après je pense que mon opinion sur les Roms et votre point de vue sur la politique  » néo-libéral » actuel ne sont pas les memes que les vôtres.

        Si il y a de la place en Europe pourquoi ne pas rester chez eux !!

        Sinon si vous voulez une politique libéral tourné vous vers le Chili et la Nouvelle-Zélande…Le système actuel est certainement plus proche du capitalisme de connivence… qui dure depuis plusieurs années déjà ( déjà sous Mitterrand)
        Intello vous dites ?!! Dans tout les cas merci d’éclaircir le sujet de l’article. Meme si on peut sentir quelque tension, avec le dialogue les choses se calment naturellement …

      • Dave Feng

        @ Un breton qui dérange!!

        Ah non, ne changez pas de sujet, ne parlez pas d’autre chose que du sujet du jour: les Bretons. Cette incapacité à lire un article au premier degré, à tout prendre à la rigolade (même la rigolade) me désole.

      • Goffin Alexandre

        Bonsoir
        En lisant les commentaires des uns et des autres, moi qui suis d’origine bretonne par ma maman et irlando-écossais par mon papa, adopté par un Belge à l’âge de cinq ans, vraiment je suis heureux de vivre en Belgique même si on a aussi nos préjugés et difficultés de vie à résoudre…Je suis surpris par la virulence des propos et heureux d’avoir lu votre intervention. Ah! Oui j’aime Brel et Piaf.

      • Un passant

        « Après je pense que mon opinion sur les Roms et votre point de vue sur la politique  » néo-libéral » actuel ne sont pas les memes que les vôtres. »
        Grandiose!

  23. Anne de Bretagne

    Je ne sais ni lire ni écrire.
    A la grande ville, on me jette des pierres et on me traite de souillon. Pourtant mon père était pêcheur de berniques. Il s’est noyé dans un trou d’eau. L’alcool, vous savez. Ma mère était ramasseuse de patates, c’est le choléra qui l’a emportée.
    Je vis avec les bêtes, elles me tiennent chaud. Même si il y a peu, la truie a dévoré ma petite sœur de dix-huit mois. Comme tous les jours, je l’avais attachée à la table pour pouvoir aller travailler aux champs. Ce sont des choses qui arrivent.
    Je ne suis pas fainéante, vous savez. Je ne demande pas l’aumône, je sais travailler.
    Alors aidez-moi, s’il vous plaît M. Fernand, à sortir de ma misère.

    Anne de Bretagne, Lorient (fief du festival interéthylique).

    • Dave Feng

      Anne, de toute évidence, vous demandez là l’aumône. C’est la preuve irréfutable que tous les Bretons sont incapables de s’intégrer. Je suggère votre reconduite au Mans.

      • tu fais semblant ou t’aime ça de passer pour un con ?

      • Dave Feng

        @el chapi express.

        Je ne comprends pas. Êtes-vous choqué qu’on puisse désigner un peuple comme responsable de tous les maux d’un pays? Ou êtes-vous choqué que l’on désigne les Bretons? (en ce cas, si vous voulez, on peut désigner quelqu’un d’autre à la place des Bretons. Pour ce que cela change…)

      • @dave feng et bien les deux car la france est une grande famille et la haine de ces frères n’engendre rien de bon

      • De plus l’un des plus gros problème de la France sont les personnes qui gouvernent ce pays c’est a dire les banques.

      • Ringo

        Ouf ! En survolant votre réponse, j’ai d’abord cru lire « les Basques » et non « les banques ». La sérénité de ce blog dût-elle s’en trouver compromise, je trouve que nous ratons là un bien beau débat…

      • Dave Feng

        @el chapi express.

        Je salue votre générosité. Mais, en même temps, si vous mettez dans le même sac les parisiens et les Bretons, pourquoi s’arrêter là? Je vous vois venir: si on vous écoute, tous les peuples sont frères, et il faudrait rapprocher économiquement notre beau pays de ses voisins, dans un esprit de concorde, dans l’espoir de former une grande famille, autour d’intérêts économiques et politiques communs. Et pourquoi pas la libre circulation des personnes sur l’ensemble du continent, pendant que vous y êtes? Voyons, un peu de sérieux. Rétablissons le contrôle aux frontières, en commençant par le TGV Rennes-Paris.

      • ouéf a vous écouté dans votre monde idyllique chacun vivrait dans son petit ghetto. vous savez quoi vos idées hypocrites vous n’avez qu’a les gardés, c’est pas moi qui vais vous faire changé d’avis, mais sachez quand t’en que bon breton je compte voyagé et je ne permettrais personne de m’y empêcher. Ne vous inquiété soit disant pas Paris est bien trop répugnants pour moi et cela pas que pour sa pollution mais aussi car vous les parigos avez des idées de la fraternité et de l’amour bien trop spéciaux pour moi à bon entendeur salut.

    • Jean-Michel

      Le message déchirant de cette jeune fille (car vous êtes jeune, n’est ce pas?) ainsi que les différentes interventions à ce sujet m’inclinent à faire deux réflexions.
      – Les nombreuses réactions à ce post ne font que confirmer que ce débat était et reste nécessaire, au delà de prises de positions quelquefois trop passionnées, ce qui peut être dans certains cas compréhensible mais pas toujours excusable. Il y a, à n’en pas douter, un problème breton que seul le professeur Bloch-Ladurie a eu le courage de soulever, reconnaissons-le.
      – Une solution serait peut-être de permettre une émigration sélective. Le coût d’un refoulement systématique est énorme, comme le montre le système Schengen. Cette jeune fille, par exemple, ne pourrait-elle pas être utile à l’économie et la vie d’une capitale dynamique, où ce genre de main d’oeuvre est toujours bienvenu? Je m’engage moi-même à la recevoir et la parrainer, si cela est possible et en fonction de sa situation (âge, handicaps, etc.). Ne serait-ce pas aussi un moyen de la protéger de son entourage masculin? Les commentaires de certains Bretons montrent qu’il est de notre devoir de protéger leurs soeurs, leurs filles, voire leurs mère si besoin. La France est et doit rester terre d’accueil pour les opprimées.

      • Anne de Bretagne

        Cher Jean-Michel, vous m’obligez.
        Votre gentillesse et votre sollicitude me touchent. Vous êtes un parfait gentleman.
        J’aurai en effet besoin de votre aide et de votre amitié lorsque je quitterai mon bidonville lorientais et que j’abandonnerai mes huit enfants pour venir travailler dans votre grande cité.
        Je souhaite de tout cœur m’intégrer à votre belle société.
        Bien cordialement,

        Anne de Bretagne

    • Ceci est de l’ironie messieur comment aurez elle pût écrire ce post si elle ne savait pas écrire

      • Dave Head

        ne changez rien « el chapi express », ce genre de propos est tout simplement délicieux 🙂

      • Dave Feng

        Je ne sais: peut-être a-t-elle promis un gâteau breton à un lettré parisien, de passage dans sa lointaine contrée, pour qu’il écrivît ces quelques lignes?

        Je me demande si, techniquement, de la part de ce parisien égaré par son bon coeur, ce n’est pas de l’aide indirecte au séjour? Les services juridiques du ministère de l’intérieur devraient plancher dessus.

      • Ringo

        Comme disait le regretté commissaire Bourrel, « Bon sang mais c’est bien sûr ! »

    • Armelle

      Très jolie réponse !!!!! Je me demandais, moi une bretonne de Brest, comment ramener un peu de sérénité dans ce débat d’un autre temps… concernant mes compatriotes bretons d’ici et d’ailleurs. Et j’ai lu votre message et là ! Du bonheur !!!!! Oui il est possible de tourner la bêtise des autres par la dérision. Pour ceux qui pensent qu’il y avait un parallèle entre roms et bretons de la part de l’instigateur de tout ce débat, peut être avez vous raison… Peut être la fin de l’article aurait pu mentionner ce rapprochement pour nous permettre à tous de réfléchir et enrichir le débat… Enfin, la Bretagne est belle, riche de sa culture. Notre musique, nous l’aimons… Nos fêtes folkloriques, nous les partageons avec nos amis parisiens en vacances qui savent parfois danser aussi bien que nous. Notre drapeau c’est l’histoire de nos ancêtres. Notre langue ? Celle de nos aïeux dont nous devons être fiers. Nous sommes des bons vivants et savons accueillir… Nous avons une histoire riche et cela n’enleve rien aux autres régions de France. Alors amis bretons, ne cédez pas à l’envie de réagir à la provocation de tels messages. Nous valons tellement mieux que ça !!!!

      • Totolus ( ex Kalfouët )

        Chère Armelle,
        Il est intéressant de constater que vous n’êtes sûre de rien, sauf en ce qui concerne le rapprochement de quelque chose de vague avec la Bretagne. Je sais, on lit précipitamment, on s’emballe, on s’indigne qu’on a sali son clocher, on essaie de prendre du recul mais non, la merdouille régionaliste, ce nationalisme au petit pied, reprend le dessus. Ça colle aux semelles. Déjà 507 commentaires. Alors mode d’emploi : 1/ on lit comme une grande à qui on appris à l’école à disséquer un texte. 2/ on lit tout les commentaires. 3/ on s’interroge. 4/ on analyse. 5/ on tire les conclusions. Je crois que dans ce sens là.
        A savoir, allez vaille, que sur 507 commentaires concernant les bretons, sachant qu’ils occupent ( légalement ? ) 27.000 km², que le monde en fait 500. 000. 000 , qu’en moyenne, il y a 20 commentaires en réponse à un article, cela fait 451. 723. 658 à un zéro près. Vous rendez-vous compte ? 455. 254. 999 ( à un zéro près ) qui diraient non à … A quoi au fait ?
        Bisous larmoyants.
        Ps : sans rapport avec … Le biniou, ça vaut pas le Blues quand même.

  24. irvi

    Je suis outré par la violence des propos ! Incroyable ! et dire qu’on est au 21e siècle ! Ce sont des phrases racistes et l’auteur de ce post mérite d’être poursuivi judiciairement !!

    • Dave Feng

      En cherchant sur Internet, je trouve cette citation: « seule une minorité des Bretons cherche à s’intégrer. Leur mode de vie est en confrontation avec celui des populations locales. »
      Croyez-vous que ces trois lignes tombent sous le coup de la loi?
      Si c’est le cas, il faut poursuivre!

    • Totolus ( ex Kalfouët )

      Irvi,
      Puisque je suis parti. Non, avec vous, nous ne sommes pas au 21ème s. Juste à La Vulgate.
      Bisous.

  25. Boris Zaroff

    Je suis content de voir que l’article de M. Bloch-Ladurie suscite autant de commentaires enthousiastes. Visiblement, un large consensus se dégage en faveur d’une expulsion massive des provinciaux. Une fois les Bretons de quartier Montparnasse retournés dans leurs cavernes des Monts d’Arrée, il faudra s’occuper des Corses, des Auvergnats, des Aveyronnais, des Ch’tis, des Alsaciens, des Morvandiaux, etc.

    Mais nous devons aller encore plus loin. Pour restaurer la pureté de l’identité nationale parisienne, il nous faudra expulser ces hordes de banlieusards qui passent leur temps à taguer les monuments ou à chanter du rap dans le métro. La plus belle ville du monde n’a pas vocation à accueillir la racaille de Saint Denis, Sarcelles, Saint-Germain-en-Laye, Versailles ou Neuilly-sur-Seine.

    Enfin, il faudra extraire ces tumeurs malignes que sont Montmartre, le quartier Mouffetard, la Butte aux cailles, Passy, Auteuil, tous ces villages arriérés qui se sont incrustés tardivement dans la capitale et n’ont jamais fait l’effort de s’intégrer au modus vivendi parisiensis.

    Parisiennement vôtre,

    Boris Zaroff

    P.S. Certains puristes, je le sais, voudraient aller encore plus loin dans cette voie, et expulser de Paris tous les arrondissements situés à l’extérieur de l’enceinte de Charles V, voire de Philippe Auguste. Mais il faut savoir raison garder. Ce n’est pas en tombant dans l’intégrisme que nous ferons avancer notre cause.

    • Ringo

      Bravo ! Ça, c’est parler en homme !

    • Dave Feng

      Merci de cette proposition. Notez toutefois que vos propositions avaient déjà été discutées il y a quelques années. Je vous joins un reportage qui montre la persistance de vos idées.

    • Dave Head

      Vos serez pénards au bout du compte, à 10 dans « votre » capitale 🙂 au fait, vous acceptez de récupérer vos parisiens exilés dans tous les coins du monde? Vous voyez de quoi je parle? Les hurluberlus qui pourrissent la vie des autochtones dans les régions qu’ils colonisent à grand coup de pognon exhibé bien plus qu’il n’en faut, juste pour épater la galerie et les « je sais mieux la vie que tout le monde »… et je ne parle pas de l’alcool qu’ils nous subtilisent, moyennant encore une fois leur putain de pognon dont on n’a pas besoin. Nous, ici en Bretagne, on veut juste garder notre chouchen pour nous !! ^_^

      • Dave Feng

        Mais l’amour des Bretons n’est pas incompatible avec leur exil! On peut parfaitement imaginer que le ministre de l’intérieur, pour faire bonne mesure, assiste à des spectacles bretons au concert, encourage des expositions de marines bretonnes, tout en les faisant expulser manu militari chaque matin à six heures, par des gendarmes mobiles. Les ministres sont humains après tout.

        C’est même une des grandeurs de la social-démocratie: on peut vous expulser, vous priver de vos droits, vous harceler administrativement, mais, par humanité, on fera des expositions, films et concerts célébrant votre culture. C’est l’équilibre parfait.

    • comotegusta?

      ah, enfin … les Corses ! Parlons-en ! (pas trop fort nonplus)
      Je pense que votre projet devrait aussi être rétroactif : on devrait pouvoir démontrer une généalogie purement parisienne sur plusieurs générations pour être autorisé à rester.

  26. Dave Head

    Je me demande bien pourquoi ce texte remporte de telles réactions; c’est hilarant ! En lisant ce canular, j’ai pensé que personne ne prendrait ça au sérieux…. gast; me suis bien gouré !! Ceci dit, c’est très instructif, j’ai apprit qu’il a maintenant une mafia de Bretons puants, alcooliques (ça encore, je veux bien le croire :)) voleurs, proxénètes et colonisateurs à Paname. Pour y avoir traîné un peu mes guêtres, je n’ai jamais remarqué que cette chère capitale avait attendu les exilés de l’ouest pour réunir toutes ces qualités. Bref; je serais plutôt tenté d’inviter tous les parisiens « de souche » à venir vérifier par eux-mêmes le caractère festif, certes, mais respectueux d’une grande majorité de la population Bretonne. Bon nombre de ceux d’entre vous qui l’ont fait sont rentrés impatient de revenir et si certains Bretons exilés sont tel que vous les décrivez, effectivement, ils auraient sûrement du rester « au pays ».
    Sans rancune, et bien amicalement.
    David

    • Penmarc'h sur Bicêtre

      Il a compris le second degré, et après il vient traiter très sérieusement les parisiens de connards. Au moins les autres crétins ils étaient drôles à lire. J’ai peur que tu sois juste bête. 

      • Dave Head

        Meuuuh nan, j’ai jamais dit que les parisiens étaient des connards, mais finalement, à lire ta réponse, si tu étais toi parisien, on pourrait bien le penser.

      • Dave Feng

        Messieurs, messieurs, voyons, un peu de tenue. Nous sommes entre personnes de qualité. Pas d’insultes. Ou plutôt, gardez à l’esprit que ce qui nous unit tous, nous Français, c’est cet esprit de sérieux qui nous autorise à dire toutes les ignominies, pourvu que cela fut dit, avec une cravate au cou, le dos bien droit, et en affirmant notre amour de la vérité (qui est la marque de tous les faussaires).

        Ne dites pas: « les Bretons (ou les parisiens) puent », dites: « leur mode de vie est incompatible avec le mode de vie du reste de la population ».

      • Penmarc'h sur Bicêtre

        @dave Feng, ce sera madame, si possible, en ce qui me concerne.

        @Dave Head J’ai un doute, Bicêtre et en IdF, nulle doute, mais Penmarc’h, c’est en région parisienne ou pas ?

      • Dave Feng

        Madame: mes excuses.

    • cath

      J’aime beaucoup ton com,il est vrai

  27. Anne de Bretagne

    « Faire croire sans croire, ma devise ».

    Paul Valéry

    • Dave Feng

      Ma chère Anne,
      Je me refuse à croire que vous êtes bretonne. Votre esprit est proprement incompatible avec ce que je lis dans la presse sur les Bretons. Avouez-le: vous êtes une belle âme, originaire de Versailles, et soutenez ces populations par humanité.

      • Anne de Bretagne

        M. Dave,
        Je me vois malheureusement dans l’obligation de vous contredire.
        Je suis bel et bien bretonne pur beurre, à ma plus grande honte. La soupe aux gorlazeaux et aux crabes verts ainsi que les krampouz sont mon pain quotidien. Je m’endors au son du biniou le soir au fond du bois et mon pauvre horizon n’est peuplé que de menhirs et de dolmens.
        Le perpétuel crachin qui sévit ici donne au paysage un air triste et sale, le vent rend à moitié fou.
        Chaque jour je porte ma croix (celtique), je suis bretonne.
        Bien cordialement.

        « Parfois elle paraît attendrie
        qu’on l’écoute si bien-,
        alors elle montre sa vie
        et ne dit plus rien ». (Rilke)

      • Dave Feng

        Ma chère Anne,

        La délicatesse de votre plume et l’élévation de vos sentiments font de vous une gemme entre tous les Bretonnes. Vous lire illumine ma journée; Dans mon appartement parisien, comme sur la plage de la Torche, grâce à vous, il ne fera pas moche, il fera beau plusieurs fois le même jour.

        Je vous souhaite un beau dimanche.

        DF

  28. J’ai bien vu ce que mes yeux ont lu? C’est une plaisanterie autrement ça vaudrait carrément un mandat d’arrêt. Bref, il vaut encore mieux lire ça que d’être aveugle, mais c’est tout juste. ^_^

    • Dave Feng

      Vous avez vu, mais avez-vous lu? Des études scientifiques tendent à suggérer que ces deux opérations requièrent des zones distinctes du cerveau.

      • je ne sais pas, j’aime autant ne pas le savoir, tout ce que je souhaite c’est de laver mon esprit en lisant, en écoutant, en voyant des choses plus élevées, plus positives, plus généreuses, que cette boue.

      • Dave Feng

        Après avoir lu votre commentaire, j’ai relu ledit billet et je me range à votre appréciation. En effet, il est insupportable de se dire que des élites puissent désigner un groupe social comme ennemi à abattre. Je préfère retourner à de meilleures lectures, moi aussi. J’ai d’ailleurs noté un entretien avec Manuel Valls dans « Le Monde ».

    • Ringo

      Pareil que plerudulier : je préfère lire ça qu’être aveugle plutôt que d’être sourd. Et je suggère le mandat de dépôt : l’arrêt, c’est rigolo cinq minutes, mais il y a vraiment des gens qui ne comprennent que la force brute et la raideur de la justice.

      • marechal nous voila

        D’autant que quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend, on est bien content de penser ce qu’on pense.

  29. Dave Feng

    Citoyens, citoyennes,

    Après un examen de tous les commentaires, je crois que l’on peut tomber d’accord sur quelques points, qui ne sont pas loin des points soulevés par Monsieur Bloch-Ladurie (ce qui montre sa pénétration d’esprit).

    1/ Le mode de vie des Bretons est incompatibles avec le nôtre. il faut donc les reconduire à la frontière.
    2/ Mais il est vrai que, chez eux, on ne veut pas d’eux non plus. D’ailleurs, Nantes n’est plus en Bretagne.
    3/ Nous devons donc nous contenter de les harceler, dans l’espoir qu’ils partent, mais tout en sachant qu’ils reviendront.
    4/ Enfin, il faut saluer leur culture, et, tout en maintenant une pression sur les préfets pour que les expulsions vers Rennes et Nantes continuent, veiller à ce que le ministère de la culture soutienne les concerts, expositions et manifestations qui soulignent la beauté de leur culture unique.

  30. L’auteur et les commentateurs amis d’icelui sont tous -et je pèse mes mots- de petits enculés qui débordent de foutre par les oreilles. Des fils de putes patentés, nés malformés en raison de la vérole de leurs trainées de génitrices.

    • Dave Feng

      Je pense que ce que vous décrivez, un suintement de liquide séminal par les oreilles, est physiologiquement impossible.
      En outre, votre obsession pour la sodomie m’intrigue. Vous l’ignorez peut-être, mais c’est une pratique sexuelle répandue, chez les hétérosexuels comme chez les homosexuels.

    • Ringo

      Très cher Gaëtan,
      Voilà qui est bien parlé. Un mot bien pesé est un mot bien envoyé, et l’on peut dire que vous tirez vite et loin.
      Cependant, oserais-je vous demander de préciser à quelle vérole vous vous référez ? Comme vous le savez, la petite (ou variole) a longtemps hanté la Bretagne, et je me demandais s’il y a avait un lien de cause à effet avec le propos plus générique de cette discussion.
      A toutes fins utiles, je ne saurais d’ailleurs trop vous recommander la lecture de l’excellent article de Jean-Noël Biraben, « La diffusion de la vaccination en France au XIXe siècle », in Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, 86/2 (1979), p. 265-276.
      Bien à vous.

      PS : trois lignes pour caler la sodomie, le sperme et les mères indignes, c’est quand même une bien belle réussite. Ne serait-ce que stylistiquement parlant. Encore bravo.

  31. Marianne

    Vos commentaires sont tout simplement à mourrir de rire. Pseudo intello bobo parisien qui parle d’une région de leur pays avec autant de mépris. La Bretagne acceuille chaque année beaucoup de touristes dont vous parisiens avec vos préjugés. Vous nous prennez pour des « bouseux » mais dîtes toujours ! Personnellement je « m’en bats » sur la côte bretonne nous aimons vos sous pas vos faces. Restez aveuglé j’espère que jamais vous découvrirez la beauté de nos paysages et surtout ne découvrirez jamais nos joies de vivre. Restez donc aigris dans votre pollution ça ne pourra être que bénéfique pour nous bretons.

    Kenavo !

    • Dave Feng

      Vous vous méprenez, nous, les bobos parisiens, aimons vos paysages. Simplement, vos paysages ne cherchent pas à nous envahir.
      Je porte à votre attention un récent rapport qui semble toutefois nuancer les idées reçues sur les Bretons.
      http://www.la-croix.com/Actualite/France/Roms-en-France-des-chiffres-inedits-2013-09-26-1026172#.Ukb4Ky-LyJ8.facebook

      • Marianne

        Excusez moi mais les bretons ne sont pas mentionnés dans votre article. Mais bon si déjà vous lisez « La croix » vous êtes censé aimez votre prochain n’est ce pas ? Les roms et les bretons je vois pas le rapprochement… éclairé moi. Chaque région à ses immigrés. La faute au gouvernement s’il y a des excès.

      • Dave Feng

        Chère Marianne,
        Je vous présente mes excuses: suite à une mauvais manipulation, je vous ai envoyé un article sur un sujet complètement différent. D’ailleurs, en tant que catholique de gauche, j’aime mon prochain, et donc les Bretons. Par contre, vous avez raison, les roms, c’est tout à fait autre chose, Pardon.

      • Marianne

        Je vous en prie. Cela peut arriver. Je clôt le débat je voulais juste faire entendre ma pensée. J’aime mon prochain aussi mais je n’aime pas ceux qui ne souhaitent pas s’intégrer. Vous parlez des roms par chez moi ce sont les gens du voyage. Je ne suis pas raciste. Je suis juste dégoûtée du système car étant étudiante les aides financières que je peine à demander à « l’état » sont plutôt reversée à ces gens. Je grossi la chose mais je ne pense pas être très loin. Donc quand vous parlez d’être envahis par les bretons pour certains je pense pas que c’est « nous » qui faisont que le système grossièrement « parte en couille ».

      • Dave Feng

        Chère Marianne,
        Merci de votre message. Vous avez raison, les aides aux étudiants ne sont guère suffisantes. Par curiosité, quelle est votre discipline? Les lettres, l’économie, l’histoire?
        Bien à vous,
        Dave

      • Ringo

        Et la lumière fut…

      • Marianne

        Tout à l’heure j’ai dis intello bobo parisiens je me suis moqué car pour moi je suis pas dans votre monde. Je suis dans le commerce je fais un bts pour devenir manager. J’ai commencé par un baccalauréat professionnel. Vous parlez de façon intellectuelle, pas moi. Aucun reproche, chacun est comme il est et la preuve nous pouvons discuter et avoir des points de vus qui se rapprochent.

    • Dave Feng

      Chère Marianne,

      Je vous remercie de cette information. J’utilise parfois des mots pédants. Je m’en excuse. C’est une coquetterie de ma part. Toutefois, je pense que vous ne devriez pas vous penser d’un monde différent du mien. Surtout que vos études vous destinent à me vendre quelque chose, un jour ou l’autre. Donc, dîtes vous que nous sommes dans le même monde.

      Notez que je suis, moi aussi, dans le commerce. Et mon réflexe, devant tout client, est d’écouter son besoin. Car toute vente est en fait un besoin satisfait. En un sens, d’ailleurs, cet article de Monsieur Bloch-Ladurie sur les Bretons est un succès commercial. Je ne veux pas vous donner des devoirs à faire un dimanche, mais faisons un petit jeu: saurez-vous me dire ce qui explique le succès de ce billet? Pourquoi les gens le partagent? Le commentent?

      • Marianne

        Quand je dis « un monde différent » c’est une façon parler. Comme je vous le dis beaucoup de parisiens nous prennent de haut lors de leur vacances en Bretagne. Donc je les ignorent et ne l’est considere pas comme moi. La plupart des maisons sur la côte appartiennent à des parisiens qui viennent juste pour leurs vacances dans leur maison secondaire. L’hiver chez nous c’est mort les touristes font vivre nos villes et nos bourgs mais pourquoi essayer de se différencier de nous ? Tout ça par rapport aux moyens financiers, ils ont ces maisons car elles ont des prix exorbitants, ils ont plus de moyens que nous car à Paris le coût de la vie n’est pas le même. Donc nous sommes considérés comme des « ploucs ».
        Tout à fait d’accord avec vous dans la vente on recherche le besoin du client mais quand j’ai affaire à des gens « qui pète plus haut que leur cul » on ne donne pas conseil aussi facilement qu’un client qui apprécie notre région pour ce qu’elle est et pour ces gens qui y habitent.
        Le succès de cet article.. il fait polémique car il s’attaque à des valeurs que d’autres n’ont pas. Les gens critiquent et ce font un malin plaisir à descendre sur la toile une région ou des gens qu’ils n’apprécie pas. Sans connaître forcément, ils restent sur des préjugés dis ou entendu comme moi envers les parisiens. Même si je sais que vous n’êtes pas tous pareil. Ils y a des cons partout même en Bretagne ! Mais personnellement je suis très proche de mes racines, de ma famille, de ma culture (non je ne me déguise pas en bigouden le weekend) mais je suis baignée dedans depuis petite. Je ne parle pas breton, mes parents non plus, grands parents non plus mais on reste fier d’être né ici car chaque coin de notre région raconte une histoire. Un monument à Paris = un dolmen en Bretagne c’est quelque chose qui était la avant nous et auxquels ont s’intéresse, s’interroge car il raconte l’histoire. Je sais pas si j’ai répondu à votre question.

      • Dave Feng

        Chère Marianne,

        Je vous remercie de ces éléments de contexte. A toutes fins utiles, je vous indique que peu de parisiens ont les moyens d’avoir une maison secondaire. Et je suis sensible au fait que vous êtes fière de vos racines. Mais, en même temps, notez que vos racines, vous ne les avez pas choisies. Tandis que vos études et votre métier, vous les choisissez – en ce sens, ils me semblent plus personnels que votre identité bretonne, non?
        – vous répondez effectivement à ma question, sur le succès de ce billet. Et j’ai maintenant une seconde question! Vous m’avez dit que ce billet a du succès car il s’attaque à quelque chose de précieux chez certains lecteurs. Maintenant, la vraie question est: qu’est-ce que Fernand Bloch-Ladurie cherche à vendre?

      • Marie

        argh mais pourquoi y’a pas de bouton « j’aime » sous wordpress ?!? donc : j’aime =)
        PS : je me marre toute seule depuis le début d’après-midi. Et pourtant je suis moi aussi dans le commerce… comme quoi, hein.

  32. Matthieu Colombel

    Bon gros fake 🙂
    http://www.marianne.net/Georges-Guy-Lamotte-le-faux-socialiste-source-d-une-vraie-satire-politique_a221864.html
    Juste pour faire réagir les gens et ça marche.
    La Bretagne et ses Bretons sont juste indispensables à la culture et au développement de la France. Il suffit de regarder des groupes comme Havas, Ubisoft, Lu, Meteo France, France télécom et bien d’autres.
    La fierté des bretons vient juste du fait qu’ils connaissent leurs racines et qu’à la différence de beaucoup, ils ont raison d’être fiers de leur région.
    Je comprends votre jalousie.

  33. Cher Maître,
    votre billet détonne au-delà de toutes espérances. Je suis en train de me demander si je ne vais pas abandonner la littérature pour la politique. Puis-je compter sur votre alerte patronage ?
    Je me demande ce que ça aurait donné avec les Corses, les Alsaciens ou les Corréziens (la pire des races). Mais surtout, je me demande qui seront, dans 30 ans, les nouveaux Bretons.

    [je viens du Bengale, ce qui est presque comme la Bretagne]

    • Dave Feng

      Cher Tigre,
      Moi, ce billet me convainc de quitter la politique. Mais il est vrai que, depuis la rétrocession de HK à Mainland China, nos libertés ne sont plus ce qu’elles ont été…
      Amitiés félines,
      D.

  34. Boris Zaroff

    A regarder de plus près les commentaires, ils me semblent qu’ils ne sont pas si enthousiastes que cela… Certains sont même carrément injurieux à l’égard du grand Maître F. Bloch-Ladurie. Il suffit pourtant de jeter un coup d’oeil au site, ou même de lire attentivement l’article sur les Bretons, pour comprendre à quel point cette indignation est ridicule.

    On peut même s’étonner que tant de gens se soient mépris aussi grossièrement. Au risque de faire de la psychanalyse sauvage, je dirais qu’il y a chez beaucoup de personnes – dont moi-même, peut-être – un profond besoin de s’indigner, qui vient d’un sentiment d’injustice longtemps refoulé ou réprimé. Chez certains, ce sentiment d’injustice prend même la forme d’une haine dévorante et irrépressible. Au moindre prétexte, elle ressurgit avec violence, emportant au passage toutes les digues de la bienséance. Aujourd’hui, pour certains Bretons prompts à s’énerver, l’ennemi public numéro un est Fernand Bloch-Ladurie. Mais pour la plupart de nos concitoyens, ce sont les Roms, les Arabes, les Musulmans, les chômeurs, les jeunes, qui servent de boucs émissaires. Peu importe ce que ces derniers ont réellement dit, écrit, fait : on a besoin de déverser sa rancoeur et sa haine sur un ennemi quelconque, pour se dédommager de toutes les frustrations qu’on a accumulées au cours de sa vie. C’est aussi pour cette raison, je pense, que tant de gens veulent le retour à la peine de mort. Quel plaisir ce devait être, pensent-ils, de pouvoir jouir de la mort d’un « salaud » en toute bonne conscience !

  35. Dave Feng

    Monsieur Bloch-Ladurie,
    A toutes fins utiles, je porte à votre attention cette tribune d’élus socialistes, dans le Journal du Dimanche qui va dans votre sens. De toute évidence, ils vous regardent comme un phare, un guide, et tout billet publié chez vous devient, après quelques jours, une ligne à suivre pour notre gouvernement.
    Je ne vous suis que d’autant plus reconnaissant de livrer ainsi à tous vos réflexions d’honnête homme, où le réalisme et l’humanisme s’entremêlent harmonieusement.

    http://www.lejdd.fr/Politique/Roms-les-amis-de-Valls-organisent-la-defense-631322

  36. Eric Bonjean

    Ce n’est pas très malin de créer un post comme celui-là… juste pour cracher du venin : surtout si c’est pour alimenter le débat avec de faux commentaires de la même adresse ip… franchement j’aurai honte. La très grosse majorité des français aiment la bretagne. C’est une des plus agréable region de France.

  37. Albus Dumbledore

    Monsieur,
    A la lecture de tout ceci, force est de constater que comme beaucoup d’intellectuels imprégnés de socialisme, vous êtes dans la demi-mesure. En effet, au vu de multiples caractéristiques de la région Île de France, personne n’a vocation à y demeurer

    • durieux

      En effet.
      L’Ile de France se distingue de surcroît depuis plusieurs années tant par une dynamique d’accroissement naturel de sa population que par un solde migratoire déficitaire.
      Ce qui ne laisse pas de poser l’inquiétante question de l’intégrabilité des immigrés d’origine parisienne par le reste de l’univers.

  38. Misha

    Tout cela est finalement déprimant, maître.

    Vous voulez dénoncer le racisme du ministre de l’intérieur envers les roms en substituant, sans subtilité, « Bretons » à « roms ».

    Mais, finalement, ce que montrent les commentaires de votre billet, c’est que la majorité des internautes ne sont pas choqués par le racisme. Ils ne veulent juste pas être victimes de racisme. Mais que d’autres qu’eux en soient les victimes, peu leur chaud.

    Comme l’a si bien dit une étudiante, plus haut: si elle n’a pas de bourse pour étudier, c’est parce que l’Etat donne de l’argent aux gens du voyage.

    Déprimant.

    • hellmut

      clairement.
      Autant la plupart des commentaires hurlant au scandale me font bien marrer (en tant que Breton je goûte particulièrement la satire de Ladurie et encore plus les pauvres ères qui ont sauté dans le plat à pieds joints, vindicatifs qui plus est), autant certains me désolent, mais c’est aussi tout l’intérêt du texte: éclaircir les rangs et montrer au grand jour ceux pour qui le problème n’est pas la xénophobie, mais le fait qu’on s’attaque aux Bretons.

      Enfin bref, comme quoi il existe aussi des Bretons xénophobes, c’est peut-être ça qui me désole le plus, sans forcément m’étonner outre mesure (ça sera pas la première fois).

      ça montre en tout cas qu’un bon billet sans commentaire c’est comme un kouign amann sans sucre: c’est quand même moins digeste.

  39. Rousseau

    Cet article est une honte, une insulte faite à La Bretagne et aux bretons mais surtout à l’intelligence ! Vous devriez resté aussi chez « vous » et ne pas polluer par « votre unique présence » notre terre.

    • Dave Feng

      Vous plaisantez ou vous êtes sérieux?
      Je ne sais même plus distinguer un troll d’un honnête citoyen.
      Les temps sont durs.

      • Misha

        « Leur mendicité agressive, leur propension manifeste à la délinquance, leur insalubrité et, disons le mot, leur odeur, menacent notre vivre-ensemble. Je veux bien sûr parler des roms. »
        = normal

        Mais:
        « Leur mendicité agressive, leur propension manifeste à la délinquance, leur insalubrité et, disons le mot, leur odeur, menacent notre vivre-ensemble. Je veux bien sûr parler des bretons. »
        = insulte à l’intelligence.

        Ma suggestion aux roms: fuyez la France, réfugiez-vous en Bretagne.

  40. Le souffle frais du collectisme

    Il est rafraichissant de voir un ministre de l’Intérieur s’inspirer enfin des sains principes du collectisme. Mais je suis surpris de voir Bloch-Ladurie pour une fois si timoré dans les solutions qu’il propose. Il n’ose guère s’attaquer à la source du problème: la sacro-sainte « liberté de circulation » néo-libérale, qui draine nos campagnes de leurs énergies vives et remplit nos villes de déracinés désoeuvrés. Pourtant, que je sache, la Bretagne n’est pas signataire des accords de Schengen! Il suffit donc de regarder dans notre passé, si proche et toujours vivant, pour trouver des orientations nouvelles.
    Il faudrait donc, pour commencer, rétablir les barrières d’octroi si injustement décriées au nom d’illusoires libertés. Pour Paris, c’est pratique: les bâtiments existent toujours, à Stalingrad ou à Denfert-Rochereau, aux limites du monde civilisé donc. Il suffit donc d’y rétablir les contrôles et d’instaurer, pourquoi pas, une sorte de passeport intérieur. A-t-on déjà vu des Daghestanais, des Tchétchènes, des Tibétains ou des Nord-Coréens se plaindre des restrictions auxquelles est soumise leur liberté de circulation dans leur propre pays? Non, bien sûr! C’est donc que si l’on explique bien les enjeux aux bouseux, le consentement éclairé de ce peuple si simple, mais si vrai, si authentique, si touchant, nous sera par avance acquis! Le bon peuple a juste besoin d’être guidé et encadré.
    On pourrait par exemple attribuer aux provinciaux des « carnets de circulation », voire des « livrets de circulation », à faire viser régulièrement au commissariat ou en gendarmerie. Ces carnets bénéficieraient des toutes dernières avancées de la technologie anthropométrique… Bien sûr, la capitale a aussi besoin d’échanges économiques, on pourra donc prévoir, moyennant finances évidemment, des visas d’affaires, de transit ou de tourisme pour la « ville lumière » – ce qui permettrait par ailleurs de réduire les impôts qui accablent tant les parisiens!
    Notez que j’emploie le terme de « bouseux » sans connotation péjorative aucune. Je célèbre, au contraire, à travers ce terme leur noble attachement à la glèbe matricielle, à cette terre qui, elle, ne ment pas! C’est donc pour leur bien que nous leur fermeront les portes de nos villes, qui sont pour eux des lieux de perdition!
    Quant aux « gens du voyage », qui ont déjà leurs « carnets de circulation » (même si la dimension anthropométrique en a hélas été émoussée par le règne du politiquement correct), il suffirait de les assigner à résidence sur une « aire d’accueil » déterminée, ingénieusement placée, comme c’est déjà souvent le cas, à proximité des services municipaux les plus cruciaux (déchetterie, station d’épuration…) et à un jet de pierre des transports (viaduc autoroutier, voies de TGV…) – dire que certains osent encore parler de discrimination spatiale! La petite ville de Montreuil-Bellay a su montrer l’exemple, dès 1939, pour trouver une solution pérenne au problème du logement des gitans, tziganes et autres romanichels. Quand on veut, on peut!
    Vive le collectisme! Vive la France! Vive Paris!

  41. moi

    J’ai pas lu tous les messages. C’est sérieux ou c’est de l’humour ?

    • Dave Feng

      Ni l’un ni l’autre. Les deux. Normalement, l’usage de votre sens critique devrait vous permettre, en ne lisant que le billet, de vous faire une opinion.

    • Ringo

      Cher Monsieur,
      Belle question.
      A priori je dirais que ce n’est pas sérieux de ne pas lire tous les messages. Ceci dit chacun voit midi à sa porte Et quatorze heures n’en parlons pas.

    • durieux

      Monsieur, l’humour est une chose sérieuse.

      Cordialement.

  42. Lulu

    Magnifique! Merci pour l’article et tous vos commentaires, je me suis régalé; j’ai pleuré de rire. Les Bretons vous êtes formidables, je vous assures que nous autres Français d’ailleurs que chez vous, nous vous aimons. Ce que je n’aime pas c’est cette ambiance année 30 qui s’installe dans un gouvernement censé être « progressiste ». Merci, tout ce que vous avez écrit m’a réveillé car la première fois que j’ai entendu les propos du ministre de l’intérieur, je n’ai pas été choqué; j’étais plutôt d’accord avec lui (faut dire que je suis influençable, qu’aurais je fait en 40?) .
    Mais a y regarder de plus prés c’est un premier pas vers le fascisme, même s’il peut paraitre anodin pour certain; le troisième pas nous en foutra plein la gueule car nous en serons la cible et ce pas ne seras pas fait par le mesuré xénophobe Valls, mais par quelqu’un de plus violent, plus radical. Chaque drame est précédé par une ambiance, nous y somme. Réveillons nous!

  43. petit breton

    Cet article est choquant et c’est le but. Il est insupportable qu’une population soit stigmatisée… C’est surprenant de voir les réactions de mes compatriotes bretons qui le prennent pour eux au lieu de comprendre que c’est un appel à refuser l’exclusion! Et certains s’amusent à les faire courir, et ça marche…

    • Misha

      Monsieur,
      Vous avez restauré ma fois dans l’humanité et la Bretagne. Moi qui n’aime rien d’autre que les crêpes au caramel, j’ai tout près de croire que les Bretons étaient tous devenus crétins. Heureusement, il y en a eu un pour voir la satire. Merci. C’était pas gagné.

  44. Lulu

    Je suis convaincu que c’est la délinquance des « col blanc » qu’il faut démantelé, combattre, nettoyer à coup de peine de prison longue duré. Que fait le gouvernement? IL S’ ECRASE devant tout les puissant riches et harcèle les faibles, les marginaux, les gens qui cherchent de l’aire. Ce n’est pas en expulsant les Roms que les Français vont avoir du travaille. Le gouvernement se trompes de cible. Mais ça donne des points de popularité.

    • Dave Feng

      C’est en partie vrai, en partie faux. Les gendarmes mobiles et les compagnies républicaines de sécurité, grâce au ministre, ont du travail. Eux qui avaient signé pour sauver la veuve et l’orphelin, les voilà sur le pied de guerre, à six heures du matin, pour expulser la veuve et l’orphelin.

      • durieux

        D’un autre côté, les gendarmes mobiles ont déjà fort à faire ne serait-ce qu’avec Notre-Dame des Landes. Les roms leur font donc faire des heures supplémentaires. Qui grèvent le budget de l’Etat.
        Comme les Roms ne sont, de par leur nature/culture, pas venus pour travailler, il n’y aura pas davantage de travail disponible après leur départ.
        En sorte qu’on les expulse donc en fait surtout pour le plaisir.
        Il ne faut pas chercher de raison à tout, non plus.

  45. legault

    Celui qui a ecrit ça est un putin de sale facho! C inadmissible des paroles comme ça!!! Si il parle comme ça de région française,j’imagine même pas se qu’il pense des autres pays et surtout arabe!! Sale connard

  46. Nolwen

    Merci Messieurs, je me suis bien gondolée en vous lisant!
    Dave, Boris, Ringo, le Tigre… et j’en oublie, merci de relever le niveau d’humour et d’auto-derision de la France, qui, à en lire certains commentaires, est affligeant à en pleurer – à chaudes larmes… salees au sel de Guerande.
    Excusez le manque d’accent, mais je suis une Corso-Bretonne exilee en GRANDE Bretagne, où le monstre Celte fait rage sans meme se cacher!

    Alors si vous aviez « pitit’ piece pour moi rontrer pays », j’apprécierais grandement. Car en effet, Paris me manque!
    Bien a vous,
    Nolwen

    PS Greg, tu m’appeles… j’ai bien envie de m’integrer, là. 😉

  47. babelvued

    Désolant ou désopilant selon les degrés de lecture. Bien joué en tout cas. Nous sommes tous des disques durs formatés en concurrence (mortelle car incompatibles). Ceux qui sont capables de choisir leur, ou mieux de changer de, système d’exploitation librement, sont hélas bien plus rares que les marionnettes épidermiques qui nous tirent vers le fond. Indices : remplacer (virtuellement bien sûr, sous peine de fatwa druidique) menhir par minaret, crêperie par mosquée, bigouden par burqua, XIV° par Goutte d’Or et au-delà, etc.., et vous aurez la clé.

    Kentoc’h mervel eget bezañ saotret !

  48. Vincent

    Prendre les bretons comme bouc émissaires afin de justifier et provoquer la haine contre les minorités, roms ou autre me donne envie de vomir…. Quelle déontologie ! Allez vous faire voir !… et achetez vous un masque a gaz !… il est possible que vous marchiez dans une merde !

  49. Couscous des Vieilles Charrues

    La Bretagne indépendante est surtout prôné par les ivrognes dans les troquets pour se montrer intéressants devant les touristes, c’est gentillet…
    On est quand même bien loin des revendications Basques ou Corses!

  50. Bacus

    Ouai grave, c’est des fils de pute ces bretons. Ils vivent dans la plus belle région du monde et ils viennent nous voler notre travail à nous les parisiens, les vais. Sous prétexte qu’ils ont plus intelligent que nous ça justifierait tout, nan mais crote à la fin. On le fais pas méchamment d’être des arriérés et, s’il vous plait, fervents supporters du PSG. Allé je vais déjeuner une omelette à 20€, à plus les amis. Ah nan kenavo gigalol

  51. One Love, One Heart

    Bretonne de sang, française de coeur.
    J’ai du mal à lire tout cela… vous avez le maintien aussi élégant que le verbe, mais croire que les mots sont sans incidence est futile, parce que les mots inscris affectent le coeur et l’intelligence de celui qui les lit.
    Je ne vous blâme pas, mais vous invite à venir voir par vous même ce qu’il en est, et ne pas vous contenter des « on dit que ».
    Il n’y a que les faibles d’esprits qui ne changent pas d’avis.

    • hellmut

      personnellement mon intelligence est plutôt affectée par tous les commentaires qui prennent ce billet au premier degré.
      des faibles d’esprit, sans aucun doute.

  52. Depuis que le beurre salé breton remplace l’huile de palme dans tous les plats cuisinés, dans toutes les confiseries et même dans le Nutella, j’ai contracté une maladie cardio-vasculaire !

  53. Echo

    Bonjour, cher monsieur.

    On lit beaucoup de chose plus ou moins juste dans les nombreux commentaires.

    Quand je vois les commentaires parlant de bretagne indépendante ca me fait doucement sourire. Les personnes critiquant cette indépendantisme et racontant n’importe quoi devraient très fortement s’interesser à l historique de la bretagne et également au pourquoi de l expulsion de la loire atlantique de la région, et vous aprendrez, si votre esprit est juste un peu ouvert d’ou vient cette revendication.

    Ensuite, je pense avoir compris le sens de votre article, les bretons dans le cas présent, ne sont qu’un simple pion sur votre échiquier et vous auriez put remplacer Breton par Corse, Alasacien, Catalan etc… mais vous deviez bien vous attendre à subir la horde de breton se sentant insulter non ?

    Alors pourquoi ne pas avoir tourner les choses différemments en mettant en scène votre texte ? Il aurait été mieux compris et aurait transmis le message de la même facon. Des groupes de protestation commencent déja a se monter, d ailleur j en ai suivit un pour arriver la.

    En revanche, je ne veux pas vous donner de conseil, je suis à des années lumières d avoir votre aisance pour l’écriture, mais je trouve que vous êtes allez vraiment trop loin.

    • hellmut

      des groupes de protestation?
      mais c’est inespéré, auriez-vous des liens?
      peut-être pourront-ils déclasser le groupe de soutien au bijoutier, ça serait assez savoureux, voire carrément poilant, de voir tous ces gens surréagir quand on s’en prend aux Bretons.
      les autres, rien à foutre, qu’ils crèvent, mais pas touche aux Bretons!
      vite, des liens, qu’on continue de se marrer! XD

    • Marie

      un article sur les Roms aurait été un article parmi tant d’autres, sans réactions… les bretons ayant internet c’est vachement plus pratique =)

    • Dave Feng

      Je trouve cela très rassurant que des groupes de protestation se constituent pour sauver cette espèce menacée qu’est le breton. Ils auraient certes pu se constituer pour sauver les roms. Mais il est vrai que, dans l’échelle sociale, les Bretons sont tellement plus à plaindre que les roms.

  54. Pascale

    L’ironie ne justifie pas la méchanceté et ne rend pas service à votre intelligence (cela vaut aussi bien pour l’article que pour ces commentaires).

    • Penmarc'h sur Bicêtre

      J’ai peur, Madame, que les policiers de la République dans les camps de Roms soient bien plus méchants qu’un article satirique sur internet.

  55. Marie

    en tant que bretonne, je souris en lisant les commentaires à cet article, qui est selon moi à lire au quinzième degré (quoique…) et doit plutôt concerner les roms que les bretons. sauf que les roms n’ont pas la possibilité de crier sur internet, mais qu’on leur sert pourtant ce genre de discours.
    Me trompe-je monsieur en disant cela ?
    kénavo =)

  56. Erwan avecunnomfinnissant en"ec"

    ça y est c’est fait. Nous voilà démasqués. Pourtant nous avancions sur la pointe des pieds (pas facile avec nos sabots). Certes notre forte odeur est difficilement masquable mais faut ce mettre à notre place. ça coûte un bras en cosmétique de sentir comme vous. Surtout lorsque l’on travaille dans une poissonnerie ou pire dans une porcherie. Bon vous soulevez un problème délicat: Notre expansionnisme. Mais mettez-vous un peu à notre place. Notre région est enclavée, notre population ne cesse de croître. Et on en a marre d’être obliger de choper nos cousines. Donc afin de lutter contre la consanguinité qui menace notre région (j’en veux pour preuve certains commentaires ci-dessus), nous nous projetons vers l’est. Planquez vos femmes, planquez vos jeunes hommes, nous arrivons tel des hordes de Huns. Bon on utilise plus nos chevaux, il y a le TGV maintenant..
    Bref, vous êtes mal. Notre soif de rut n’a d’égal que notre soif d’hydromel. L’aire de rien je ne vois que cela pour ralentir notre expansion. Vous avez intérêt à ouvrir un paquet de bistrot sur notre route. Veuillez achalander les wagon bar du TGV, sinon vous ne vous en sortirez jamais.
    Ceci est un avertissement. De toute façon vous êtes cuit. Au mieux vous ne pourrez que ralentir le phénomène.

    • Marie

      vous avez oublié le problème des bignous. ça fait drôlement du bruit, du coup cela manque de discrétion pour aborder Paris. pfff, on va pas y arriver

      • hellmut

        le bruit, et l’odeur!

      • Yves

        Les binious, les bombardes qui font « pin-pon » pendant des heures … et des chanteurs et des chanteuses qui font « coin coin » … ^^ des sauvages en effet …

      • durieux

        Mais c’est insupportable !! Vous croyez qu’il n’y a qu’en Bretagne qu’on joue du biniou ? Venez donc écouter de la cabrette au festival de La Bourboule !
        Enfin, non, ne venez pas, ça ne vaut pas le coup.
        La tranquille insolence avec laquelle je vois ici décerner aux bretons l’apanage de l’arriération et de la misère est parfaitement révoltante.
        Je vous épargne la liste de nos tares à nous autres auvergnats, mais je maintiens que nous n’avons strictement rien à envier à quiconque pour prétendre au titre d’ennemi ethnique numéro un !
        Et je parle sérieusement.
        Il y a suffisamment de pognon en jeu au titre des aides de l’Union européenne.

        Vous n’aurez tout de même pas le toupet de nous prétendre ne serait-ce que moins alcooliques, tout de même ?

        Un auvergnat fulminant et jaloux.

  57. lisa

    Ce billet me ravit autant qu’il me laisse soucieuse. Me ravit car enfin un grand esprit comme l’auteur de ce blog met en lumière ce à quoi nous, normands, assistons impuissants depuis des années, à savoir l’inanité et l’intempérance bretonne.
    Mais me soucie également, car enfin, si vous expulsez les populations bretonnes de la capitale, qui nous dit que celles-ci, une fois enserrées dans leur province étriquée faite de granit et de poisson mort, ne vont pas envahir les provinces voisines, et en premier la plus radieuse d’entre elles : la Normandie ?

    • hellmut

      je vous rassure: tant qu’à faire on annexerait une région où ça caille moins que chez nous. et puis on sait déjà faire du cidre, alors autant allez taper dans les pays de la loire, ça nous évitera les pénuries de pinard les soirs de fête.
      et puis entre nous, la Normandie, c’est pas ultra gagné pour sortir de l’éternelle étiquette de paysan qu’on nous colle sur le dos.
      non non non.
      pour amadouer le franchouillard, faut lui parler pinard, alors va pour les pays de loire. ^^

    • Normandie Saint Olaf

      Ah ! Je ne puis qu’être d’accord avec vous, chère Lisa !

      Et il s’en faudrait peu pour que ces marauds aux pieds crottés, au ventre vide, à la démarche titubante et à l’haleine digne de réveiller les morts, viennent à tenter de nous reprendre le Mont Saint Michel, que le Couesnon, dans sa grande sagesse (de l’autre côté, ils disent folie), a jeté en Normandie.

  58. Penmarc'h sur Bicêtre

    Mes gènes bretons souffrent le martyre de voir les ravages que plusieurs siècles de consanguinité ont causé à mes milliers de cousins à la mode de.

    Autant ceux qui ont pris l’article au premier degré sont juste très drôles, autant il faut bien dire qu’est gerbante la réaction de ceux qui, parmi ceux-ci, ont fini par comprendre qu’il s’agissait d’une parodie grinçante du traitement actuel des Roms et trouvent finalement que ce qui valait poursuite judiciaire pour les uns est plutôt réaliste pour les autres.

    Cher Maître FBL, vous nous avez encore gratifiés d’une démonstration magistrale.

    • hellmut

      je ne peux que plussoyer.
      Bar amann ar kigsal!

      • Ringo

        Hellmut, soyez gentil : ici on approuve, on opine, on abonde, on acclame, on acquiesce, on adhère, on agrée, on applaudit, on cautionne, on confirme, on entérine, on ratifie, on souscrit voire on surenchérit (et quand le maître parle, on acclame), mais on ne « plussoie » pas. On n’est pas au fest-noz, bordel. Merci. 😉

      • hellmut

        @Ringo

        j’en conviens. 🙂

      • Nolwen

        Les Anglais sont vachement moins drôles que les ‘petits’ Bretons :O
        Merdec – comme on dit en Bretagne – je n’y avais pas pensé.
        J’aurais decidement du rester dans mon XIVe.

        Tout ca pour vous demander si on a droit de LOLer..? Allez, dites oui, soyez chics !

  59. hellmut

    allez, pour ceux que ce billet fait sourire, un petit prolongement rigolo:

  60. NCG

    ah la la …. l’art du 2nd degré … pas toujours facile à manier… et manifestement, à comprendre aussi 🙂

  61. Loar

    Bravo pour ce billet ! Etant breton, j’ai tout de suite saisi l’allusion. Allez, je laisse les débiles et autres décervelés s’écharper sur votre billet…

  62. Bonjour,

    Ne vous énervez pas chers frères Bretons (bah oui nous on est tous consanguins, d’ailleurs mon frère c’est mon pére que c’est !),Mêm’ si j’ai une fraise sur le nez à cause du chouchen, car j’parle pas de celle de plougastel faut pas prendr’ la mouche comme ça. Le post du gazier Fernand Bloch, c’est pas nous qu’on est visé, même qu’avec la lecture du Ouest-France on devin’ que c’est pô que de nous qu’il parle.

    En tout cas j’ai bien rigolé en lisant les commentaires, merci je ne connaissais pas ce blog. Concernant mon opinion sur le réel thème du billet, je n’en dirait rien, car moi même vais vivre la vrai vie de nomade puant Breton dans l’autre Finistère, le Pen ar Bed du pacifique.

    Pour conclure j’ai juste envie de dire que c’est pas nous qu’on a accent c’est les aut’es !

    Au revoir,

    • Umbra D Nemo

      +1 Gweltaz

      Frères, restons fort devant l’oppression moral.

      Dans tout les cas, je préfère vivre dans mon « Pays du Léon » comme un « Bouzeux », plutôt que de vivre impacté dans une société conformiste. Ne dis t’on pas, « la liberté de chacun s’arrête la où commence celle des autres » ? Alors que dire de toi pauvre parisien reclus dans quelques m², quand nous « Pouilleux » résidant « des bidonvilles » (je cite un post), avons au cœurs de notre demeure, un salon plus grand que ton habitation !

      Kenavo sabo 🙂

  63. mog

    Petite différence tout de même. Je ne pense pas que nous étions connus pour notre délinquance, pour mutiler notre peuple, et pousser nos enfants à voler. Maintenant… Je ne comprends peut-être pas l’humour anti breton

    • Ringo

      Si, si, à tel point d’ailleurs que vous le pratiquez merveilleusement. Encore merci pour cette poilade.

    • marechal nous voila

      Puis-je vous suggérer de taper « auguste chérot » et « rapport sur les immigrations bretonnes » dans le moteur de recherche de votre choix et vous veretz que c’est de notoriété publique

  64. gezage

    Article bien écrit et documenté mais je crains que l’auteur n’ait confondu les Bretons avec les Normands. Ceci dit sans vouloir alimenter la polémique.;)

    • Veig

      Chhhhh… et ne parlez pas du Mont-Saint-Michel, vous allez provoquer une flamewar homérique. Arthurienne, même. Sacré Grall (Xavier).

      • lisa

        Il est impossible de confondre les fiers normands et les fest-noziens, voyons !
        Ne sombrons pas dans un amalgame stigmatisant qui rappellerait les heures les plus obscures de l’histoire de france.

      • gezage

        Tout à fait. Et je rougis d’avoir pu donner à penser une seule seconde que l’excellent Bloch-Ladurie aurait pu tomber dans ce genre de panneau grossier. A mon tour de me confondre en excuses. Comme le disait un autre grand penseur de notre temps, « Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages » ni le pâté de foie pour le foie gras.

    • Normandie Saint Olaf

      Aucune offense, je tiens à vous rassurer ! Contrairement à nos amis bretons, nous autres Normands avons conservé un certain sens de l’autodérision.

      Notre région est également bien ploucarde, alors autant en rire et s’amuser, plutôt que de s’insurger contre un billet qui se veut davantage humoristique que polémique.

  65. gezage

    A reblogué ceci sur gezage and commented:
    Parigots, tête de veaux ! 😉

  66. Bertrand Le Grand

    Cher Monsieur,
    Votre article manifestement diffamatoire et quelque peu insultant à l’égard d’une population reflète un gros manque de discernement et d’objectivité. Ce qui est au passage très dommageable pour un enseignant-chercheur de votre « envergure »!
    Auriez-vous un passif avec un Breton?

    • Ringo

      Pourquoi, eût-il mieux valu des actifs en Bretagne ? Le cas échéant, pourriez-vous avoir l’obligeance de m’indiquer dans quel secteur ?

  67. tempereau

    C’est bien entendu ironique l’article réference? Pardonnez ma naiveté mais la sa depasse le 78éme degrès! Même moi qui suis décalé et ironique dans mon humour j’en viens a me demander si cette grosse blague est sérieuse! Enlevez moi le doute svp!!

    • Ringo

      Eh hop :

      Surtout ne me remerciez pas.

    • Dave Feng

      Votre question mérite d’être soumise aux plus éminents spécialistes. Surtout que l’existence d’un troisième degré, dans l’absolu, demeure débattu. Alors, pensez-vous, un 78ème degré semble hypothétique. Non, peut-être faut-il se demander si c’est du premier degré, ou du deuxième degré. Puis, se demander, si c’est du premier degré: pourquoi? Oui, si c’est du deuxième degré: pourquoi? Vous voyez, ne soyez pas modeste: vous pouvez trouver la bonne réponse. Il suffit de la chercher, au lieu de chercher les lettres sur votre clavier pour commenter…

  68. Youenn

    Et les normands, on en parle un peu de ces mangeur de camembert ? Non bien sur, on préfère jalouser les breton hein ! Bande de vri louz que vous êtes tous (sauf les bretons)

    • Normandie Saint Olaf

      Le camembert, c’est très bon, mangez en. Même bien fait, son odeur n’égalera jamais l’odeur infecte de pieds mal lavés de votre Chouchen…

  69. Youenn

    Lé bretons c des pédé

  70. Youenn

    sauf lé fille hein !

  71. Youenn

    Sachiez-tu que c’est Bretagne qu’on a inventé le wifi ? Ben ouai, regarde, si tu creuse un trou chez nous, ben tu trouve ni fibre, ni câble PTT. Dans ta face Paris !!

  72. Steredenn

    Allez les genaouek, on se calme !

    Je découvre ce blog, il est savoureux, et les commentaires valent leur pesant d’or…

    Kenavo.

  73. Boris Zaroff

    Cher Maître,

    Votre article commence à faire le « buzz », comme on dit vulgairement :

    http://www.slate.fr/life/78342/immigration-bretonne-parodie

    http://bretagne.france3.fr/2013/09/30/les-bretons-populations-arrierees-incapables-de-s-adapter-la-modernite-328577.html

    Malheureusement, il semblerait que les journalistes – comme toujours – ont mal fait leur travail. Ayant lu trop rapidement votre texte, ils ont cru y voir du « second degré ». Ils ont même imaginé – vous allez rire ! – que vous faisiez allusion aux Roms, alors que ce mot est totalement absent de votre article. Quoi qu’il en soit, je me réjouis qu’on fasse de la publicité pour votre site. Puisse la pensée collectiste se propager à la vitesse de la lumière à travers les cinq continents ! Un jour, peut-être, elle finira par illuminer les sombres masures du Finistère et du Morbihan…

  74. Jean Le Daim

    Soit, c’est grinçant mais drôle, et la race bretonne est la seule que l’on puisse encore insulter sans risquer de représailles physiques ni même de procès.
    Cependant, je laisse à votre réflexion la phrase suivante : « La France et les français n’ont pas vocation à rester en Bretagne » …
    Bevet Breizh Dieub
    Yann Heizez, dit Jean Le Daim

  75. Misha

    Je suis désolé, mais, même si ce billet m’a fait rire, les commentaires me rendent immensément triste.

    Je me décide donc à décoder.

    1/ Bretons, vous êtes choqués par ce que dit Fernand Bloch-Ladurie des Bretons?

    DONC

    2/ Vous devriez être choqués par ce que dit Manuel Valls des roms.

    (lisant les commentaires, je me suis vraiment demandé si la scolarité est effectivement obligatoire jusqu’à seize ans en Bretagne.)

    • redbreizh

      Non, ce n’est plus seize ans, dès qu’on a l’âge de porter les sabots, on peut quitter l’école pour aller aux champs.
      (aheum pardon: « ont pe kité les colles pou râler rot chant »)

  76. Thuf

    Quand je pense que la Bretagne a les meilleurs taux de réussite au bac, c’est à croire que seuls ceux qui ont échoué se retrouvent sur ce blog ! Merci pour ce texte si drôle, donnant tant à voir et à entendre !

  77. Don’t worry: it’s an hoax.
    A hoax is a deliberately fabricated falsehood made to masquerade as truth. It is distinguishable from errors in observation or judgment, or rumors, urban legends, pseudosciences or April Fools’ Day events that are passed along in good faith by believers or as jokes.
    Vous avez été abusé: ce monsieur n’est pas à Sc-Po et n’a aucune publication scientifique!

  78. henos

    Il doit bien exister un type sur terre petit gros moche dont la mère est bretonne, le père ROM, qui est de confession musulmane, qui bosse en tant que Trader en écoutant Justin Bieber. Brrrr ça fait peur rien que d’y penser !

    • Yves

      Oui, il s’appelle Fanch-Sofiane Keriou-Sarközi … (oui, pas tres gâté par son patronyme non-plus ^^… du côté Keriou évidemment …) ^^

      Détail amusant, son côté « rondouillard » et son nez plat, lui ont valu le surnom de « Bilig » par ses petits camarades …

  79. Haha je ris de lire des choses comme ceci ! Quand on connaît les habitudes du parisien, il est évident que nous n’avons rien à voir avec vous ! Le parisien par excellence qui pue bon la pollution, accroché à son volant, les yeux injectés de sang, le doigt rivé sur son klaxon, toujours un mot grossier à la bouche pour le pauvre piéton qui OSE traverser (même au rouge dis donc hey faut pas déconner heinnnnn). On vous jalouse aussi votre mode de vie : entassés dans des barres HLM de 20 étages composés de cages à lapins aux murs tellement épais qu’on entend les flatulences du voisin 6 étages plus haut ! Ahhhh qu’on aimerait abandonner nos bords de plage que vous aimez pourrir chaque été avec vos ordures, vos enfants mal élevés et les déjections de vos canidés étriqués que vous avez oublié d’abandonner sur une aire de repos (ben non les gosses regardaient) juste pour venir vivre dans vos déserts de béton où il est inutile de fumer pour attraper un cancer du poumon…
    Non vous avez raison, on à rien à faire chez vous et par pitié… RESTEZ CHEZ VOUS ! Certes vos minimas sociaux ne vous permettent pas de partir dans le sud mais pitié allez dépenser l’ARS de vos enfants ailleurs que chez nous !

  80. Dav

    Ce qu’a dit Valls est inacceptable, mais c’est normal qu’on s’énerve même avec des textes ironiques. Ce n’est pas la première ni la dernière fois qu’on s’en prend dans la gueule et parfois l’impression que les gens pensent ce qu’ils écrivent. Le texte m’a fait rire mais les commentaires moins. On dirait que les jacobins n’aiment pas l’identité de la Bretagne, pourtant chez nous c’est très présent et vu qu’on est souvent pris pour des « ploucs » on part au quart de tour. Pour défendre les roms mieux vaut pas faire un texte ironique sur les bretons ou autres régions de France avec une forte identité, vous voyez les réactions… et je comprend ces réactions car je vois très souvent des moqueries sur les bretons même si c’est marrant par exemple la vidéo Chez maman, mais certaines interventions sont lourdes. On est proches de nos racines, si j’étais rom j’aurais vraiment pas eu envie de m’intégrer après l’intervention du ministre ça ne peut qu’amplifier les différences.

  81. George Abitbol

    Monde de merde

  82. Yves

    Vous avez raison sur de nombreux points, cher Monsieur.

    Cependant, si vous me le permettez, il serait alors bon de frapper de réciprocité la mesure.

    Et tout d’abord, de rendre à la Bretagne ses frontières historiques, en restituant la Loire Atlantique, confisquée de la même manière que le fut l’Ulster afin d’amputer l’Irlande de son poumon industriel – et ce, sans qu’il y ait eut aucun conflit religieux justifiant du fait.

    Ensuite, de proposer un dédommagement de la part de la France, pour chacun des bretons qui furent sacrifiés (comme bien d’autres venant des « provinces ») envoyés systématiquement en première ligne lors de la boucherie que fut la grande guerre, qui finalement ne les concernait pas.

    Vous penserez, dans la même veine, à restituer les trésors du duché, injustement confisqués par le pouvoir royal sous les règnes de François II, puis de Louis XIV. Notez qu’il en fut de même pour la banque de Bretagne, dont les actifs furent pillés u début des années 80, lors des nationalisations bancaires.

    Afin de régulariser complètement la situation entre les deux « Pays », vous ne verrez sans doute pas d’inconvénient, à ce que les habitants « de souche », d’Ile de France, se voient contraint eux-aussi de quitter leurs résidences secondaires en Bretagne, ou à défaut d’acquitter une taxe de séjour ainsi qu’une taxe de résidence pour pouvoir profiter de nos côtes.

    Enfin, vous conviendrez qu’il nous sera nécessaire de vous faire payer un droit au sol pour utiliser les ports militaires de Lorient et de Brest,seuls accès militaire vers l’atlantique. Il en sera de même pour Saint-Nazaire au niveau économique.

    En bref, Monsieur, en vertu du fait qu’il m’a semblé vous voir écrire n’importe-quoi dans un curieux – et fâcheux – second degré, je me suis permis de faire de même, avec, je l’espère, plus de respect et de délicatesse que vous en avez vous-même.

    • Ringo

      C’est cocasse : lorsqu’on pense à la Bretagne, on pense tout de suite à la cornette, à la coiffe ou même au chapeau ; et beaucoup moins au bonnet de nuit. Et pourtant…

    • Dave Feng

      Le talent, comme l’humour, est très inégalement réparti entre nos régions de France.
      Heureusement que les Bretons ont inventé le salidou, sinon, ma foi, ils n’auraient rien pour eux.

  83. Dave Feng

    Maître,

    Je vous indique que Dominique Voynet, dans l’émission Mots Croisés, vient d’avouer à mots couverts que vous faisiez désormais partie de son équipe de campagne. Elle vient ainsi, elle aussi, de s’en prendre aux Bretons..

    Ma question: quels sont les liens de Madame Voynet avec la doctrine collectiste?

    • Ringo

      @ Dave Feng, de si mandarinale sagesse : excellente question.
      Au risque de me ridiculiser devant le Maître, permettez-moi d’avancer une hypothèse hardie : 1,57 (%) serait-il le nouveau Nombre d’Or, clef de l’harmonie théorique parfaite du collectisme à la fois comme pensée et comme humanisme (ainsi que – j’oubliais – comme dandysme) ?

      • Dave Feng

        @ Ringo:

        Voilà bien la preuve que les médias ont menti: vous avez une belle carrière solo – je ne vois ni John, ni Paul, Ni George intervenir ici. 1,57, cela me semble un très bon chiffre. Je l’adopte. Merci.

      • Ringo

        @ Dave Feng
        C’est d’autant plus aimable à vous que je suis également le Ringo de Sheila, alors pensez donc si ce compliment me va droit au cœur !
        Mme Voynet en son temps avait été moins prompte à se satisfaire de ce 1,57 : j’y vois une preuve de son infortuné aveuglement (d’ailleurs pas si dogmatique que ça, comme en témoignent ses récents propos sur la Bretagne).
        Bien à vous

      • Dave Feng

        Mon Dieu, j’ai honte. Je ne savais pas qu’elle avait eu, en son temps, tant de succès. J’étais à chercher dans wikipedia. Vraiment, l’espèce humaine ne cesse de m’étonner.

      • Yves

        Ah, Ringo, Sheila ^^

        … Gondoles … Venise …

        Pinault … Art … Bretagne …

        Oh, à ce propos, savez-vous que Venise a été créée par la même tribu celte que celle qui habitait le Morbihan ?

      • Misha

        Cher Yves,

        Je ne comprends pas comment votre esprit fonctionne. Vous faîtes montre d’une capacité certaine à faire des phrases sans faute d’orthographe. Pourtant, vous ne semblez pas comprendre que Fernand Bloch-Ladurie n’a que faire des Bretons et que son propos était de souligner que les propos de Manuel Valls étaient ignobles et que, prononcés à l’égard de tout autre population que les roms, ils auraient suscité le dégoût. Vous vous acharnez à nous rebattre les oreilles avec la Bretagne.

        Soit vous êtes un troll. Et alors, chapeau l’artiste.

        Soit vous êtes un demi-savant, c’est à dire, une personne qui sait déchiffrer les lettres mais pas lire – ce qui ne l’empêche pas de se croire lettrée.

        Eclairez-moi. Et je dis cela par humanité, mu par le simple désir de vous éviter de continuer à vous humilier, comme ces taquins de Ringo et Dave Feng vous invitent à le faire, à votre insu.

      • Yves

        Misha,

        Soit : troisième proposition : j’ai trouvé que la proposition de Monsieur Bloch-Ladurie était dangereuse – en ce que sous-prétexte de dérision – elle prenait le risque de diviser,ce que nombre de commentaires tendent à prouver,sans doute par défaut de second degré de la part de leurs auteurs .

        Jouer de cette façon, c’est comme jouer avec le feu en des temps qui, de mon point de vue, ne le permettent que peu – pour le moment.

        J’ai choisi d’y répondre au départ de façon rigide, puis avec plus de plasticité, tout en gardant à l’esprit la volonté de montrer que rien dans la proposition initiale de Monsieur Bloch-Ladurie, ne donnait finalement lieu à comparaison.

        « Comparaison n’est pas raison ».

        😉

      • Yves

        Et quant aux propos de Manuel Valls, je ne saurais les qualifier autrement qu’odieux …

      • Yves

        Pour ce qui est enfin de la sollicitude que vous me portez, permettez-moi de vous la rendre au centuple.

      • Yves

        @Dave Feng …

        A une différence près, Dave :

        Ni en 1848, ni en 1871, n’existait d’outil équivalent à l’internet permettant la diffusion transversale quasi-instantanée de l’information « pour », mais surtout « contre » : contre les médias, contre le « politique », contre le »capital », contre … je ne sais quoi – ou qui –

        Et cela change tout.

        La fameuse « manif pour tous », que vous venez d’évoquer en est un exemple dérivé, et en sous-estimer l’impact, de mon point de vue, pourrait se révéler désastreux en terme de conséquences.

        Pour ma part, il me semble de meilleur ton de déterminer ce qui unit, plutôt que ce qui divise. Mon premier post consistait en cela : mettre en exergue ce par quoi bretons et franciliens sont reliés.

        Pardonnez-moi, une nouvelle fois, mais je persiste à penser que le billet original était mal venu, mal pensé – fut-ce au second degré – car il mettait en parallèle deux populations n’ayant historiquement strictement rien à voir dans l’Histoire du Pays.

        Auriez-vous l’idée d’opposer au niveau culinaire un Kouig-Aman avec un steak-frite pour prendre la défense du Goulash hongrois ?

        Ca n’a – strictement – aucun sens, sauf dans l’absurde ou la pataphysique.

    • Misha

      Yves,

      Bon, je vous accorde le bénéfice de doute, mais pense vraiment que vous vous trompez, en cela que le risque que les Français se divisent, entre Bretons et non-Bretons (rien qu’en écrivant cela, je ne puis m’empêcher de penser que vous êtes, en fait, un troll de génie, le Michelangelo du trollisme). Certes, la concorde et l’amour mutuel n’est pas grand dans notre pays, mais la liste de gens et de groupes à haïr est fort longue et ces pauvres Bretons sont loin, loin dans l’ordre des priorités.

      Et puis, pour clore le débat, je vous avoue que, dans ma vie, j’ai rencontré des milliers de personnes, de milieux fort différents,.et n’ai jamais rencontré quiconque qui détestât les Bretons. Par contre, des gens qui avouent détester les roms, j’en rencontre tous les jours. Et cela me peine.

      • Yves

        Bonjour Misha,

        Le risque ne me semble pas que les français se divisent entre bretons et non-bretons, mais qu’il se divise entre franciliens et non-franciliens, donc, entre le Paris centralisateur et le reste du Pays.

        Peut-être ne vous en rendez-vous pas compte, mais la colère gronde … Sourde, porteuse de refoulement, dont l’origine commune peut fort bien être reliée à un point géographique. Lisez, relisez attentivement certains posts environnants … Vous entendrez peut-être …

        Enfin, quant à mon « trollisme » (mon correcteur orthographique veut absolument le transformer en « tropisme » – voilà mon ordi qui produit du lapsus ^^), ma mère quand j’étais enfant avait une expression qu’elle me réservait : « faites du bien à un âne, il vous chiera des crottes ». Pour blessante qu’elle fut, cette expression a contribué à mon édification – peut-être à mon corps défendant … Essayez-donc de ne pas trop rapidement évacuer ma tentative de pertinence … Relisez-bien certains posts 😉

        Cordialement.

      • Dave Feng

        Misha: je suis d’accord avec Yves – il y a un vrai risque. D’ailleurs, l’histoire de notre beau pays est une suite de mouvements contre-révolutionnaires venus de province, où nos camarades villageois, terrifiés par les événements de la capitale, s’en allèrent lever armées et escouades pour venir mater le parigot sur sa terre: 1848, 1871, la Manif pour Tous…

      • Yves

        @Dave Feng …

        A une différence près, Dave :

        Ni en 1848, ni en 1871, n’existait d’outil équivalent à l’internet permettant la diffusion transversale quasi-instantanée de l’information « pour », mais surtout « contre » : contre les médias, contre le « politique », contre le »capital », contre … je ne sais quoi – ou qui –

        Et cela change tout.

        La fameuse « manif pour tous », que vous venez d’évoquer en est un exemple dérivé, et en sous-estimer l’impact, de mon point de vue, pourrait se révéler désastreux en terme de conséquences.

        Pour ma part, il me semble de meilleur ton de déterminer ce qui unit, plutôt que ce qui divise. Mon premier post consistait en cela : mettre en exergue ce par quoi bretons et franciliens sont reliés.

        Pardonnez-moi, une nouvelle fois, mais je persiste à penser que le billet original était mal venu, mal pensé – fut-ce au second degré – car il mettait en parallèle deux populations n’ayant historiquement strictement rien à voir dans l’Histoire du Pays.

        Auriez-vous l’idée d’opposer au niveau culinaire un Kouig-Aman avec un steak-frite pour prendre la défense du Goulash hongrois ?

        Ca n’a – strictement – aucun sens, sauf dans l’absurde ou la pataphysique.

        (dsl pour le doublé …)

      • Yves

        Ah, et puis, je vous en prie, cessez les clichés qui tendent en permanence à mettre en exergue le progressisme de la Capitale, face à l’arriération mentale et le « nécessaire conservatisme » des provinces – fut-ce au second degré … Ca m’oblige à débunker …

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Révolte_du_papier_timbré

      • Misha

        Yves, un examen minutieux de vos commentaires m’en a convaincu: vous êtes un troll. Je vous tire mon chapeau car je m’y suis vraiment laissé prendre. Vous êtes très fort. Rétrospectivement, je me demande comment j’ai pu croire à votre sérieux. Il est en effet complètement impossible de comprendre que l’article de Fernand Bloch-Ladurie est une satire et, en même temps, de répondre à ses propos comme s’ils étaient sérieux. A un moment, mon hypothèse était que vous vous étiez, un peu tard, rendu compte que c’était un fake et que vous aviez changé votre fusil d’épaule en cours de discussion. Mais non, vous êtes bien un troll. J’espère vous revoir ici bientôt: vous m’avez bien fiat rire. Et dire que je me suis laissé prendre! Bravo, vraiment!

  84. lavigne

    salut à vous bande de merde à l’égaux démesuré.
    Vous parlez des bretons comme des sous hommes mais n’oubliez pas que ces hommes ont contribué bien plus que les autres aux différentes guerres de ce pays merdique dont j’ai honte d’être le citoyen à savoir la france. N’oubliez pas que les Bretons étaient souvent en première ligne pendant la première guerre mondiale, que pendant la seconde la plus part des hommes engagés auprès du général DE GAULE étaient des Bretons! Sur les traditions, nous au moins nous en avons! Elles sont anciennes ou récentes, mais elles font partis d’un tout! et nous en sommes fiers! Vous parlez de nous comme si vous étiez supérieur mais nous sommes tous égaux ne l’oublions pas! Pour finir, vous parlez d’invasion Bretonne mais vous ne pensez pas que des Bretons c’est tout de même mieux que des arabes, qu’il vaut apprendre le Breton que l’arabe qui n’est pas une langue dite régionale de ce pays de merde qui accepte tout et n’importe quoi comme « race ».
    Sur ce je vous souhaite une bonne soirée et vous conseil de tourner 7 fois votre langue avant de lancer des bêtises!

    • Dave Feng

      « Sur ce je vous souhaite une bonne soirée et vous conseil de tourner 7 fois votre langue avant de lancer des bêtises! »

      Words to live by.

      • Ringo

        And to live for, too…
        And to live and let die (Paul sans Ringo, comme quoi tout est dans tout et réciproquement) 😉

    • Ringo

      @ lavigne : auriez-vous par hasard fréquenté la même école diwan qu’el chapi express ? Il se trouve que vous orthographiez « égaux » de la même façon, qui aurait surement fait les délices du bon docteur Siegmund (paix à son âme, mais moins qu’à celle de Monsieur Bloch-Ladurie).

    • Un breton qui réfléchit (si si ça existe!!!)

      Ce que tu écris est « con-sternant »!!! Apprends à lire avant d’insulter quelque personne que ce soit dans un discours antiracial (ce que ne fait nullement l’auteur du texte initial)… Pour ta gouverne, à ton avis, les chiffres que tu utilises tous les jours » viennent d’où? Je te laisse au dernier mot de ton poste!

    • durieux

       » pendant la seconde la plus part des hommes engagés auprès du général DE GAULE étaient des Bretons »

      Ne feriez vous pas plutôt allusion au général De Gogol, M. Lavigne ?
      Concernant Charles de Gaulle, la plupart des hommes engagés autour de lui étaient français jusqu’au 22 juin 1940, et surtout anglais ensuite, et pour quelques temps, il me semble. Je ne sais cependant pas s’il voyageait en seconde, et suis donc prêt à vous accorder le doute sur ce point.

      • durieux

        Si vous nourrissez un intérêt particulier pour les entourages de généraux durant la seconde guerre mondiale, je vous invite à vous pencher sur le cas du général Guillaume, entouré de Marocains, ou du général de Monsabert, entouré de tunisiens et d’algériens.

    • Scalpel

      Que de bêtise en si peu de mots. Un vrai manifeste à incarner la connerie, xénophobe, comme il va de soi. Lisant cela, ma « fierté de breton » (avec un « b » minuscule) confine à la honte et m’incite à la plus grande humilité quant à mon origine géographique. Ne représenteriez-vous que vous-même que ce serait déjà de trop.

  85. Mojo Jojo

    Mouais … Un peu facile de vouloir faire comme si était comparable d’une façon égale. Et assez nauséabond dans le principe. Un problème n’est pas transposable à un autre.
    Bref, un article qui pue l’œillère à plein nez, à moins qu’il s’agisse d’un humour trop fin pour que je le hume immédiatement.

  86. De latouche de broceliande

    Je vous trouve bien pitoyable de critiqué la Bretagn , si elle dérange à ce point pourquoi faire tout de la part des gouvernement de gauche comme de droite à refusé leurs droit de séparatiste d’un peuple annexé par un gouvernement jacobin et criminel, sachant que beaucoup de crétins lettré de paris ont oublié de dire les crimes de sang des 60000 bretons déporté sur le mans et exécuté, par ce qu’ils se battais pour leurs indépendances, sombres idiots et ignares que vous ètes, (parisien).

  87. joliali

    « Les bretons n’ont pas vocation à demeurer en Ile-de-France » et pourquoi ça ? ils pourraient vous apprendre les bonnes manières !!! et probablement la retenue …

    Regardez, Monsieur, ce qu’ont monté des parents d’élèves … un lycée associatif … ce qui vous gène c’est que des descendants de Paysans vous mettent la raclée intellectuelle que vous méritez ! pauvre de vous … par vos propos, vous n’aspirez plus qu’au néant … rien à voir avec nos préceptes Républicains que vous piétinez grossièrement.
    « Selon notre classement du Figaro ,c’est le lycée privé Diwan à Carhaix, en Bretagne, qui arrive en tête des meilleurs établissements. Il compte 99% de réussite au bac .Un taux bien supérieur à ce que l’on aurait pu attendre de sa part, si l’on se base sur l’origine socio-professionnelle de ses élèves. Et fait rare, c’est un lycée qui obtient d’excellents résultats, en accompagnant tous ses élèves vers la réussite et sans exclure les plus mauvais pour gonfler ses résultats. Bref, un rêve pour les parents, que révèlent les indicateurs fournis par le ministère de l’Education nationale chaque année. »

  88. Remplacer bretons par juifs et vous auriez eu un procès de la Licra.

  89. Ringo

    Écrivez « remplacer » pour « remplacez », et on pensera que vous parliez peut-être du lycra.

    • durieux

      J’ai d’ordinaire pour principe de m’abstenir de lire les commentaires sur internet, pour des raisons qui me paraissent s’illustrer ici avec suffisamment d’évidence pour rendre inutile de les exposer.
      Mais là, je ne regrette pas mon exception.
      Chapeau bas, messire Ringo !

  90. Penn sardin

    Ma fierté bretonne en prend un coup…
    Apparemment, la seule qualité 😉 qui manque à mes compatriotes… c’est l’auto-dérision!
    Bravo pour votre article, aujourd’hui nous sommes tous des Roms.
    Pour ceux qui en douteraient:
    http://www.festival-douarnenez.com/fr/prog_2013
    Ken ar wech all

  91. Veig

    Cher Maître,

    Force m’est de reconnaître votre art consommé pour attirer à vous la haine des sots et des balourds (quand bien même ceux-ci fussent de mes compatriotes).
    J’ai ouï-dire d’une ville allemande qui serait envahie par les trolls, particulièrement ceux qui étaient absents le jour où le Créateur a distribué l’humour et le second degré entre les Êtres. Je crois qu’il s’agit de la ville de Hamelin. Le bourgmestre vous a-t-il jamais prié d’y venir jouer du flûteau ?

  92. Sam&Nerve

    Je crois que je n’ai jamais autant ris qu’en lisant les comentaire!
    Dites y a quelqu’un pour prévenir les décérébré que ce n’est que de l’humour?????
    Pathétique

  93. Bee Gees

    Message bien reçu, je suis d’accord avec toi à un mot près … l’immigration est un problème même en Bretagne avec les « Bretons » !

    Signé un breton de naissance, immigré de la Vendée au gênes parisiens (14 ème) 😉

  94. keshar

    ce fernand bloch est très drole hahahah!
    vive la bretagne

    kenavo

  95. Manuel

    Bon, si j’ai bien compris, les Bretons, si y’en a un ça va, c’est quand il y en a plusieurs qu’on a des problèmes…

  96. DiwanKemper

    Ouf ! Heureusement que je vois le com’ de PennSardin…. Je commençais à douter…
    J’avoue avoir bien ri à la lecture de ce texte, toute bretonne d’adoption-mamanDiwan-FestNoz-Kempéroise que je soie….
    Enfin, disons que j’ai bien rigolé, jusqu’au moment où j’ai pris la mesure d’à quel point en changeant un mot, un seul, ce discours semble « acceptable » à certains, voire, ils ne voient pas le problème. 😦
    Merci en tous cas, et deux fois : une pour la rigolade et une deuxième pour le rappel moral sous-jacent !

  97. Un breton qui réfléchie (si si ça existe!!!)

    C’est incroyable de constater que les gens « lettrés » ne savent pas comprendre un texte écrit au second (voire troisième) degrés. Ce Monsieur que vous critiquez cherche, à mon sens, à vous faire réfléchir aux propos de nos politiques qui stigmatisent certaines catégories de population, certaines ethnies ou certaines origines territoriales… Voyez comme en remplaçant les mots « noirs », « arabes », « juifs », « roms », « rouges », « communistes » ou, encore, « martiens », par « bretons », une polémique peut se créer!!! Pourquoi? Parce qu’on part du principe qu’un Français, qui ne se revendique d’aucune provenance géographique, ne peut attaquer ou critiquer un autre Français d’un territoire déterminé. Fernand Bloch-Ladurie est une personne brillante qui doit, certainement, savoir que Vincent Bolloré ou encore Liliane Bettencourt (pour ne citer qu’eux) ont des attaches en Bretagne, donc qu’aucune généralité ne peut être établie!!!
    Il y a quelques années, des supporters d’un club de football avaient été condamnés pour avoir écrit sur une bannière : « alcooliques, pédophiles, consanguins : bienvenus chez les Ch’tis!!! ». Les personnes visées se sont senties naturellement offensées. Remplacez « Ch’tis » par « Russes » ou « Philippins », on aurait du demander l’intervention de l’ONU pour régler un conflit international!!!
    Personnellement, je propose le remplacer le mot « bretons » par « vieux », « prostituées unijambistes » ou encore « teckels à poil ras »!!! Ce texte finirait par être vraiment drôle!!!

  98. Gaël

    Si nous enfermions Paris derrière de grands murs , les parisiens disparaîtraient d’eux même en très peu de temps ! Normal , à Paris on ne fabrique rien ! Et la pierre ou le fer ne de mangent pas ! Quand ils auront dévoré leurs platanes, les poissons pollués de la Seine et leurs chiens , alors nous installerons un portique payant afin de laisser sortir ceux qui auront compris où été l’avenir !

  99. Anne de Bretagne

    @Yves,
    Seriez-vous Yves G., grand angliciste résidant dans notre bidonville lorientais, compagnon de Michel H. et de Patrick P. ?
    Je suis moi-même Anne M.
    Bécassine m’a mise sur la voie…

  100. Sam Suffit

    Excellent!!! le manque d’humour et les commentaires hystériques de beaucoup de gens ici me fait prendre conscience d’une chose, il est en Bretagne une minorité particulièrement nuisible d’imbéciles sans aucun sens de l’humour. Au regard de la violence propos, vous pouvez mesurer le désespoir qui qui m’envahit. Je propose donc en guise d’expiation une grande vague de suicides sacrificiels qui, comme le faisaient autrefois nos freres de sang les samouraï japonais, permettra peut être de laver notre honneur taché par ces taches attachantes! ALLEZ HOP, HARAKIRI POUR TOUT LE MONDE !

  101. Gaël

    Et en plus on apprend que le meilleur lycée de France est Diwan de Carhaix 🙂

  102. Mes chers compatriotes, sachons (Loïc) Raison garder !

    Etant moi-même issu de ce que cette France jacobine bien pensante a toujours souhaité considérer comme une « province arriérée » et ce du fait qu’elle n’a jamais supporté le fait qu’à une époque pas si lointaine, loin s’en faut, la Bretagne, non contente d’être un Royaume puis un Duché résistant encore et toujours à l’envahisseur, était également plus riche que le Royaume à la Fleur de Lys, et possédait une flotte maritime des plus puissantes, tandis que ces pieds tendres de la capitale en étaient encore à l’apprentissage quatre nages dans les bassins du petit Trianon (Moooooon Dieu que cette phrase est longue ! J’ai l’impression d’être Emmanuel Kant !), je me permets de vous mettre en garde mes bouillants compagnons de « misère ».

    Si le Breton, on le sait depuis des siècles, est parfois épidermique, souvent bagarreur, et constamment éthylé, il est généralement également doté d’une qualité rare, que ne possèdent pas la plupart des autres peuples de France, à savoir : le sens de l’humour. Dès lors je me dois de m’insurger et de me porter en faux ! Que vous arrive-t-il ?
    Ne connaissez-vous donc pas le très vieil adage breton qui dit qu’il n’est point besoin de mettre le bouc sur le toit de la maison pour rire de lui?

    Je vous enjoint mes chers « kenvroiz » à aller dans l’onglet « A Propos De Moi » de ce site et de cliquer par la suite dans le menu transverse sur le lien « Marianne » dans la rubrique « On Parle de moi », cela nous évitera à tous une déconvenue certaine et une incompréhension du travail de ce cher Aotroù Bloch-Ladurie…

    À tous les Jacobins qui, je n’en doute point, ont pris un immense plaisir à lire les attaques en règle de mes chers cousins (consanguinité oblige) à queue d’hermine, je vous prie par avance d’excuser ce désamorçage si je puis dire. Ne soyez pas trop durs avec nous, nous aimons simplement notre pays plus que vous n’aimez le vôtre, voilà tout.

    Et puis, tout à fait entre nous, nous savons tous pertinemment que le problème breton vient du fait que Louis XIV a squatté un max de blé aux armateurs malouins et que cette pince a jamais voulu banquer derrière, ce gros rapace t’a vu !… Oh ! Ciel ! Me voilà démasqué ! Vite vite vite ! Une cure de Musée du Louvre ! Je replonge !

    Voilà voilà, et bien je pense avoir sinon sauvé l’honneur, au moins rétabli quelques vérités (ou pas). Je m’en retourne à ma tartine de pâté Hénaff et continue mon travail de sape au sein de l’économie parisienne en attendant que nous ayons assez de ministres aux pieds crottés pour prendre d’assaut l’Elysée à grands coups de fourches !

    Une excellente journée à vous tous !

    Et souvenez-vous que l’humour est comme le café, meilleur très noir !

  103. Je vous rejoins mes chers camarades de la moribonde (ou naissante?) intelligentsia bretonne ! Nous sommes tombés bien bas si nous ne sommes pas capables de voir la dérision quand elle nous est montrée si ostensiblement. Et je ne parle pas des messages de haine anti-français, ni surtout surtout surtout des FAUTES D’ORTHOGRAPHE !!!

  104. Mael

    Haha pas mal, dans la lignée du Gorafi et de tous ces blogs de « fausse » information… (car cet article est une blague n’est-ce pas?)

  105. Encore un être malade…une personne en mal de reconnaissance qui ne sait pas comment sortir de l’ombre…
    La Bretagne est dans « le move », d’actualité, donc les racistes (personnes de conscience très réduite) et être en quête d’une certaine reconnaissance (cf : Gollum…) sont de sortie.
    Ils ont besoin d’être d’actualité, ils s’attaquent donc aux sujets d’actualités.
    Car sans la critique, sans leurs propos médisants, sans leurs propos dénués de toute sagesse, manquant de respect envers la diversité culturelle donc envers la différence, donc envers l’homme en général, ces gens obscures qui ont une vie bien monotone (« ils se font chier à mort ») ne se sentent vivre qu’en critiquant tout ce qui les entoure…bientôt la cible changera quand une autre culture sera d’actualité dans les médias.
    Cela me fait penser aux modes de pensées des pervers narcissiques, ce sont tout simplement des psychopathes, de « grands enfants malheureux », des personnes de mentalité trouble en quête d’attention constante…
    Offrons lui une chance de passer dans une téléréalité afin qu’il se sente reconnu à sa juste valeur et qu’il bénéficie de toute la tendresse qu’il n’a pas reçu !!

  106. Luentin

    Cher maître Fernand Bloch-Ladurie,

    je n’ai pas osé apporter directement ma pierre à d’édifice, les astres en effet n’y étaient pas propice, mais,

    néanmoins, ce message fait suite à vos propos radicaux concernant les Bretons. La section Collectiste du Nord-Pas-De-Calais-Picardie (qui souhaite rester chez elle et vous remercie pour les efforts fournis au sujet de son intégration, et décrassage intellectuel – le chemin est encore long, même avec le TGV – lequel je vous rassure reste encore hors de porté de nos bourses), souhaite apporter un peu de scientificités supplémentaires à vos propos et faire taire vos contradicteurs les plus zélés sur le sujet.

    « http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/30/comment-parlaient-nos-ancetres-enregistrement-indo-europeen_n_4015344.html »

    Il n’y a en effet qu’une seule manière d’intégrer les Bretons et leur patois: le retour à une flagrante arriération proto-historique. C’est la logique de l’Histoire.

    Il nous semble surtout, à notre sens, que vous manquez le coche à force de vous attarder sur les Bretons alors que les « basques » (notez l’absence de majuscule) et leur dialecte finno-ougrien est beaucoup plus sujet à controverse. Lesquels comme vous le constatez, n’ont même pas réussi au cours des millénaires, à intégrer l’ensemble indo-européen dont nous faisons partie (et donc aryen par la même occasion) et sont tout juste bon à écouiller les taureaux ou à nourrir les requins.

    Aussi je vous sommes de mesurer vos propos, de ne pas faire fuir vos potentiels électeurs. De faire « amande » honorable et de partager le gâteau avec les Petits Bretons. Il y a, il est vrai en Bretagne, comme au Venezuela, si je relis les commentaires, un réservoir formidable au développement de l’alphabétisation, puisque nous partons de rien (et l’expérience nordique montre quelques bons résultats en la matière – tellement que les wallons songent à rejoindre nos rangs).

    Par ailleurs, certains d’entre nous pointent également du doigt (mais le bon) – et notamment notre section hipster 2015 – le danger que le courant Collectiste ne devienne par trop mainstream, et qui, de ce fait, manquerait son propos populo-aristocratique – beaucoup trop d’articles à l’heure actuelle attirent l’attention sur Notre Mouvement, lequel, vous le savez, a largement vocation à convaincre par la base et à modifier les consciences, mais en toute discrétion, sans s’égarer dans de vaines polémiques politiciennes ou s’abaisser à engager des communicants en marketing politique issus des rangs de Sciences po Paris.

    Nous sommes en désaccord sur la question de méthode. Le Collectisme est-il toujours un Humanisme?

    Même si nous avons tenté de les rassurer, un mot de votre part aurai valeur d’Evangiles et suffirait à rassurer vos brebis effrayées, et à resserrer le troupeau autour du seul véritable bocage où il fait bon se faire paître.

    Avec nos plus profonds respects, la section 59-62 represent.

    P.S: @Celtes Sans sabots: vous êtes le bienvenu dans le Nord à prendre un café au genièvre, sachez-le, vos propos forts justifiés et mesurés, m’indique que vous avez désaoulé et êtes à même d’apprécier l’ironie congénitale dont nous pouvons faire preuve ici, entre camps roms et flamands roses. Vive le Collectisme, Vive la République, et Vive le France.

  107. Mael

    Ah oui c’est bien caché (plus que pour le Gorafi) mais c’est confirmé, c’est un cannular, et des meilleurs (à en croire les réactions assassines), Bravo ! (non parce que j’en ai entendu des âneries sur la Bretagne, mais là même le dernier des jacobins n’aurait pas été si loin) !

  108. Le Hir

    Bretagne libre ! Quand on voit le manque de respect que ces fils de p… de francais nous montrent… on comprend pourquoi le desir independantiste monte

    • Boris Zaroff

      Cher Le Hir,

      A ma connaissance, Fernand Bloch-Ladurie et ses amis ne sont pas fils de professeurs de français. Mais quand bien même ils le seraient, ils n’auraient pas à en rougir. Quel beau métier, professeur !

      Collectistement vôtre,

      Boris Zaroff

  109. Mon très cher Luentin, si ma modération et mon sens aigu (ce qui ne l’empêche d’être parfois obtus) du mot d’esprit et du « joke » comme le disaient si bien les maudits Saxons de la perfide Albion me viennent bel et bien de l’éducation obscurantiste et chouanne de mes pauvres parents, tous deux versés dans la messe en breton et les baragouinages et autres salamalecs (admirez la pirouette, le double sens, le grand écart même !), j’ai néanmoins pu relativiser ma situation, tout comme celle de mes compatriotes, lors d’un exode forcé dans les Flandres Occidentales. ET, diantre, que n’avons-nous envoyé nos enfants depuis des générations non en classe de mer ou de neige mais bien en classe de Lille !!! Nous aurions appris beaucoup au contact de ces consanguins alcooliques et chômeurs, mais bel et bien résolus à compenser ces tares par une gaieté frisant parfois le simplisme ! Vous avez toujours eu la modestie que nous autres ne nous résolvons pas à accepter. Nous avons été conquis, appauvris, relégués au dernier plan, mais tout ça pour notre bien et celui de la REPUBLIQUE ! Et encore c’eût pu être pire ! Nous aurions pu être chassés, condamnés à vivre dans des roulottes et à sans arrêt bouger à travers un continent qui nous est hostile, contraints de vivoter de petits travaux : montreurs d’ours, saltimbanques, musiciens ou encore aiguiseurs de couteaux, avant que finalement la société moderne tue tous ces petits métiers et nous force à devenir (tous bien entendu !) des voleurs sans scrupule.

  110. Je suis outrée ! Qu’est-ce que c’est que cette époque où « niveau de lecture », « absurde » et « recul » sont si peu présents dans les esprits des lecteurs ? Ah, internet, et l’immédiateté de l’information. Et du coup, l’immédiateté de la pensée, et donc de la bêtise. Ça Pourrait être drôle, mais ça devient affligeant, voire inquiétant (et merci pour l’article ! Il est très bon !).

    • durieux

      Je me permets de contester votre analyse sur un point : ça ne devient pas inquiétant ; c’est déjà une putain de catastrophe.
      J’ai mis vingt ans à comprendre que j’assistais non à un patient processus d’abêtissement collectif à base de téléréalité et de littérateurs indigents, mais bien plutôt à la démonstration d’une impossibilité structurelle de démocratiser l’intelligence.
      Je me console en me disant qu’au moins on essaye de laisser traîner le moins d’armes à feu possible…
      Bien à vous.

  111. lebebvre

    Maitre, j’ai grand plaisir à savoir que notre pays est gouverné par un autre grand maître qui sera redonner l’esprit grandiose à notre beau pays. Grâces à notre beau gouvernement de Gauche, ou grand merci nous ne trouvons pas de breton sans cervelle ni réflexion aucune, nous allons pouvoir revenir au devant de la scène internationale

  112. Touristed brein!

    Non mais vous vous écoutez ? Vous avez un discours digne du front national ! parler d’immigration bretonne a Nantes , non mais vous êtes vraiment des imbéciles , Nantes est bretonne et le restera , les ducs et rois de Bretagne n’ont pas leurs château la bas pour rien ! Vous êtes vous déjà demandé qui a essayé d’envahir qui ? La Bretagne était une nation fière et prospère quand vous les francs vous n’étiez encore que des barbare venu de l’est , les celtes étaient présent en gallie bien avant vous , alors ne venez pas nous parler d’immigration ou d’invasion bretonne . et renseignez vous ou encore mieux, allez en Bretagne avant de parler d’alcooliques qui vont au travail en habits folklorique.. bande d’imbéciles , je veux bien comprendre que vous n’avez rien de mieux pour vous sentir fier d’être français que de tomber dans le fascisme et le racisme mais quand même ! bevet breizh ! Gallaoued c’hwi vo fouzet !

    • durieux

      Bon, si vous voulez bien comprendre, soyez assez aimable pour nous laisser sombrer dans le racisme et le fascisme.
      Acceptons nos différences. Bretons, francs, celtibères, australopithèques, finno-ougriens, nazis, déficients mentaux, nous sommes tous frères.
      D’autre part, il y a des gens très bien qui habitent à l’Est. Les japonais sont très propres et très polis, et les montreuillois ont élu un maire écologiste. Ne soyez pas gratuitement désobligeant.

  113. Boris Zaroff

    Cher Maître,

    Votre article commence à faire le « buzz », comme on dit vulgairement :
    slate.fr parle de vous (mots clés : immigration-bretonne-parodie)
    ainsi que France 3 (mots clés : les-bretons-populations-arrierees-incapables-de-s-adapter-la-modernite) et le site la radio Le mouv (mots clés : Dehors, les Bretons)

    Malheureusement, il semblerait que les journalistes – comme toujours – ont mal fait leur travail. Ayant lu trop rapidement votre texte, ils ont cru y voir du « second degré ». Ils ont même imaginé – vous allez rire ! – que vous faisiez allusion aux Roms, alors que ce mot est totalement absent de votre article. Quoi qu’il en soit, je me réjouis qu’on fasse de la publicité pour votre site. Puisse la pensée collectiste se propager à la vitesse de la lumière à travers les cinq continents ! Un jour, peut-être, elle finira par illuminer les sombres masures du Finistère et du Morbihan…

  114. boms le breton

    Ferme ta grande gueule
    Toi qui a écrit sa ne connait rien a la Bretagne.
    Tu mériterai que jte foute une coiffe de bigoudène dans ton cul .
    Accompagnée d un bon chouchene et d une lipé d eau de vie.
    Montte pas ta gueule dans l coin tu pourrai te fair linché.stupide français

    • Boris Zaroff

      Allons, allons ! Sachons raison garder. Ce serait dommage de salir une belle coiffe de Bigoudène (même si le fondement de Maître Bloch-Ladurie est sans nul doute très propre).

      Cordialement,

      Boris Zaroff, disciple de Maître Bloch-Ladurie

  115. boms le breton

    En culé de parigo.pourquoi venez vous en bzh pendant les vacances rester dans votre pollutions bande de fils de putes

    • Boris Zaroff

      Encore une allusion à la sodomie. Seriez-vous obsédé par cette pratique sexuelle ?

    • durieux

      Et vous, breton égoïste, qui prétendez garder tous vos nitrates pour vous ?
      Voila qui n’est pas d’un chrétien.

    • Dave Feng

      C’est à se demander comment il faut pour pulluler ainsi, malgré leurs préférences pour des pratiques sexuelles qui, quoique parfaitement licites, ne sont pas réputées pour permettre une large descendance.

  116. Youn

    Bravo à l’auteur de cet article, l’art du canular a encore de beaux jours !
    Pour ceux qui auraient pris l’article au sérieux : le premier maire noir de France métropolitaine (Kofi Yamgnane fut élu en centre Bretagne. Le fest-noz est très intéressant d’un point de vue ethnologique (entre autres choses), une des rares manifestation selon le magasine Géo où les barrières de l’âge et du niveau social sont abolies. La langue bretonne serait-elle dépassée ? Savez-vous que les conseils d’administrations des grandes maisons d’édition françaises comme Gallimard se font en anglais ? Misère ! Parlons donc anglais et abandonnons ce patois latin mâtiné d’emprunts grecs, celtiques, germaniques, anglais, arabes et j’en passe. Tendons vers l’universalisme, si cher à la Révolution française. Mais au fait qu’est-ce que l’universalisme ?
    PS : si quelqu’un pouvait m’expliquer ce qu’est un homme de gauche de manière simple et définitive, et faisant consensus, je suis preneur. Si vous avez la même explication claire et précise pour un homme de droite, je veux bien aussi.
    Bons baisers de Bretagne.

    • durieux

      Intéressante question. En termes de technique gouvernementale, il semblerait que la tendance historique est plutôt de ruiner l’Etat en corrompant l’électorat par l’octroi d’aides sociales lorsqu’on est de gauche et d’exonérations fiscales lorsqu’on est de droite. Mais ce n’est qu’une approximation démagogique qui souffre d’infinies variations.
      Un article publié par Slate mettait quant à lui en cause la taille de l’amygdale (La génétique peut-elle expliquer nos opinions politiques?, rubrique Lu, vu et entendu, le 13 décembre 2012).

  117. Drey

    Que dire devant cette éloquence donc vous faite preuve mon cher, sachez que d’après vos dire les Bretons sont un peuple arriéré barbare qui ne souhaite pas évoluer… Sachez que jusqu’à présent dans vos « hypothèses » je ne vois qu’une analyse du passé, d’où vient ce blocage ? De votre personne ou des Bretons ? Et afin de vous donner raison dans vos divagations ridicules. Oui nous sommes bretons et fière de l’être, oui nous sommes fière de notre culture que nous nous efforçons de partager et vous que partager vous à par cet obscurantisme ? Je suis bretonne, je suis française mes ancêtres se sont battus pour défendre les valeurs de la Bretagne et de la République. Bevet Breizh Dieub et Vive La France !

    Sur ceux c’est avec un immense plaisir, je pense, que mes compatriotes Bretons vous ferrons découvrir notre belle région.

    • Dave Feng

      Je crains que vous ne vous méprenez: les parisiens savent que votre contrée est merveilleuse. D’ailleurs, malgré les clichés véhiculés sur les ravages que le communisme aurait fait subir à votre architecture, les parisiens continuent à visiter la Bretagne, pour y retrouver légendes médiévales et écrivains francophiles. Toutefois, ce qu nous dérange, ce sont les Bretons, qui passent la frontière pour venir quémander dans nos rues. D’ailleurs, il semble que, massivement, ceux des vôtres qui viennent chez nous ne sont pas bien traités chez vous, malgré toutes les subsides que nous vous versons pour les aider à se sédentariser et arrêter de gyrovaguer entre Brest, Quimper et Saint-Malo.

  118. Anne de Bretagne

    Non.
    Et nous garderons pour nous nos crêpes au salidou.
    Na.

  119. pierro

    Je suis absolument consterné, vexé et énervé de lire un tel article, article bourré de préjugés et de mensonges comme j’en ai rarement vu. L’auteur semble avoir une forte rage non mesurée et totalement injustifiée à l’encontre du Breton. Et apparement cet infantile-auteur enseigne à Sciences Po… Ce ne peut être une des prestigieuses, ou alors on peut s’inquiéter de l’enseignement que certains élèves doivent recevoir. La Bretagne, rare sont mes connaissances « non Bretonnes » qui n’aient pas avoué avoir adoré la Bretagne et la merveilleuse atmoshpère qui en dégage.
    Et quoi bon mesurer le passé et l’histoire de Bretagne aux habitants actuels ? A quoi cela rime ? On peut remonter jusqu’au Christ dans ce cas et penser que l’annihilation de la race juive serait normal étant donné leur comportement vis à vis de Jésus ? JE NE CROIS PAS !
    Pensez à utiliser votre cerveau si vous avez eu l’honneur d’en recevoir un de notre bon Dieu.

  120. Arthur

    Mais c’est quoi ce ramassis de conneries? C’est tellement affligeant que je sais pas si je dois pleurer, rire ou m’énerver. Je suis 100% Breton, fier de l’etre et si tu crois vraiment toute ces conneries vient faire un tour par ici et tu verras a quel point ces infos sont infondées! En plus c’est marrant mais tout les été je vois plein de touriste venant de tout la france donc si les Bretons ne vous plaisent pas pourquoi vous venez y passer vos vacances? De plus j’ai eu la chance de voyager un peu et partout ou je suis aller, je n’ai entendu que de bonne chose sur les Bretons. Peut etre que votre article miteux date d’il y a 1000 ans? #faut sortir de chez soit un peu ^^

    • Dave Feng

      Arthur, vous l’avez: vous avez voyagé. Et pourquoi avez-vous voyagé? Parce que vous voulez un avenir meilleur pour vos enfants. Vous voulez les arracher à leur misère. Et vous ne comprenez pas pourquoi les nantis, comme les parisiens, osent se plaindre, alors que vous, vous êtes dans la plus complète misère, en Bretagne. Comptez sur mon soutien.

  121. #KarismatiK

    drôle !! je mange les parisiennes par dizaines c’est mon coté sauvage et celtes je crois ah ah ah

  122. MF250 en force

    Si notre pays « BRETAGNE » étais si hostile vous les habitant de Paris vous ne viendriez pas acheter nos demeure qui selon certain dire en bretagne on pourrait attraper la peste plus facilement que le sida dans votre régions ou on peut recenser plus de quinze race différente

    • Dave Feng

      Demeure, demeure, vous allez vite en besogne. Personne n’a envie d’acheter vos bidonvilles.

      • dav

        Reste chez toi trou du cul et viens pas parler des roms t’en a rien à foutre, t’es juste là pour nous cracher dessus

    • durieux

      Vous êtes très en dessous de la réalité, M. en force : l’exposition canine du Parc floral prévoit d’accueillir les 5 et 6 octobre prochains pas moins de SOIXANTE races différentes.
      Auxquelles il convient d’ajouter les puces et les Sapiens sapiens asssociés.

  123. j’aurai trouve cet article plutôt comique pour quelqu’un qui , vraisemblablement ne connait pas la Bretagne ni les Bretons mais je pencherais plutôt sur le cote pathétique de son auteur. Quand on sait que 2 millions de parisiens sont d’origine Bretonne , ce serait vider Paris de ses plus beaux atouts. La bêtise de son auteur a son plus beau paroxysme . Que dire ? Affligeant ? Pitoyable ? Ou peut être du Prozac a haute dose ? En tout cas une lobotomie s’impose en urgence. Le fait de signer avec un pseudo ce simili panflet digne de la fronde du 17eme siècle reflète encore une fois le sérieux de son auteur qui par peur des représailles sans doute , préfèrent rester dans l’anonymat le plus complet, ce qui prouve un courage exemplaire… Les Bretons ne se cachent pas derrière un écran, Mécréant de Français.

    • Misha

      Laurent, en toute amitié, je vous conseille d’user, pour votre part, d’un pseudonyme: vous venez de vous ridiculiser en public, devant cinquante mille lecteurs. J’espère que votre domaine d’activité ne requiert pas que vous soyez perçu comme perspicace.

      • pierro

        Misha, êtes-vous… mal réveillé peut-être ? Il suffit de lire uniquement quelques commentaires précédant celui de Laurent pour remarquer une pensée commune joignant la sienne. Je ne vois pas en quoi il se ridiculise chèr ami. Ne dit-on pas qu’il faille tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler ? Bien qu’il s’agisse ici d’écrire… En tout amitié.

      • Anne de Bretagne

        @Pierro
        Utilisez ce que votre bon Dieu vous a mis entre les deux oreilles !
        Ou à défaut, promenez-vous au gré du « blogue » de cet auteur. Lisez tous les commentaires liés à cet article, pas seulement ceux qui se rapprochent de votre pensée actuelle…

      • Anne de Bretagne

        Diantre.
        Me voici gagnée, contaminée, devrais-je dire, par la Pensée collectiste !

      • pierro

        @Anne De Bretagne
        J’ai effectivement lu les articles liés à ce dernier hier, ma pensée actuelle va uniquement à l’encontre des anti-bretons basant leurs analyses sur de vulgaires idées reçues comment j’ai pu le lire au préalable. Ne vous inquiétez pas, j’utilise ma matière grise, à ma convenance…
        J’ai bien compris que l’auteur de l’article ne dirigeait pas ses dires à l’encontre du Breton en tant que tel. Ce sont certains des commentaires ici présents qui me révoltent.

      • Anne de Bretagne

        @Pierro,
        Ces commentaires sont également satiriques. Ils ont certes un humour noir, assez cruel, mais c’est de l’humour quand même.
        Ce qui est inacceptable, c’est la xénophobie de certains Bretons (cf. « MF250 en force », et d’autres qui ne se rendent pas compte que leurs propos sont racistes).

      • durieux

        Ce n’est pas de la cruauté. C’est de la pédagogie.

  124. Octobre

    Pour info : votre texte sur les Bretons d’Ile-de-France et l’avalanche de commentaires qu’il suscite font la une ce matin en Bretagne sur http://languebretonne.canalblog.com

  125. ORGED

    Petite question pour BORIS :
    « Tu aime les films de Gladiateurs? »

    sinon pour le reste, je vous souhaite de bonnes « partie » entre vous, afin de perpétuer cette cosanguinité bien connue, qui donne ce que l’on sait…

    Bien sur vous prendrez ce commentaire au second degré comme moi je prend les vôtres.

    • Boris Zaroff

      Cher Orged,

      Je ne sais pas très bien à quoi vous faites allusion. Peut-être me confondez-vous avec quelqu’un d’autre… Pourriez-vous être un peu moins cryptique ?

      • ORGED

        Donc, BORIS vous n’êtes pas aussi intelligent que vous voudriez le faire croire…

        Et de plus, si votre orthographe se rapporte à votre plumage, vous devez être d’une rare mocheté.

        Parisien vous vous dites, Mais Français, ça, je n’y crois pas…

        Je clos ici, toute discussion avec un soi-disant Parisien, je cite :  » Parisien de souche depuis 459 générations ». Il est vrai, que le rat à une façon bien à lui et de ce fait très rapide, de proliférer…

  126. CIBOU

    Pour Boms le Breton…
    Enculé s’écrit en un seul mot !!!! Et c’est avec des commentaires comme le tien qu’on se fait des réputations de vieux cons !!!!
    Effectivement ORGED il faut avoir de la réflexion et remettre cela dans son contexte de l’époque ….

  127. Pingback: Les bretons n'ont pas vocation à demeure...

  128. Cher Monsieur,
    Je crains cela ne soit trop tard car la France est depuis longtemps sous domination bretonne. D’ailleurs Anatole Boudin au début du XXème siècle avait fait des propositions pertinentes que je vous invite méditer en suivant le lien
    http://anatoleboudin.canalblog.com/archives/2013/09/11/27997792.html
    Sans doute faut-il parler d’une France Bretonne que d’une Bretagne française ?

  129. Frédéric Mercier

    Bonjour
    Nantais (de souche !!) et en outre militant pour la défense des droits des migrants roumains et bulgares, je peux dire ceci : le mal est fait et la bretonnitinicitude continue de frapper et durement. Le personnel politique s’efforce de nous faire oublier ce problème crucial en détournant l’attention des media et de la population vers la présence des migrants roms en France. Ne nous laissons pas berner par ce grossier subterfuge !

  130. Je suis PTDR à la lecture de certains commentaires. J’avoue, j’ai un peu de mal à piger comment on peut avoir des lectures aussi « premier degré », en tout cas certains lecteurs… Pour l’auteur, votre texte est très bien:-) Il suffit de changer Breton par Rom, ou tout autre mot induisant une communauté, et voila, on a le ton de ce qui se passe aujourd’hui, dans ce pays grignoté par la racine du lepénisme rampant, fortement aidé par des années de sarkozysme démagogue et repris par le pouvoir actuel… Donc, merci à l’auteur pour ces lignes, et aux lecteurs hargneux, un micro-conseil, lisez peut-être deux fois avant d’écrire des bêtises …

    • beurre-salé

      Avant de se moquer des personnes qui réagissent mal à cet article, il faudrait peut-être se demander si l’intégration des Roms ou d’autres communautés, a quelque chose à voir avec celle des Bretons. Je suis breton et je comprend qu’on puisse mal le prendre, la Bretagne a été francisée, on n’a jamais demandé aux Bretons de s’intégrer, il y’a quand même une nuance.

      • Justement, c’est pcq la bretagne a cette histoire là que l’on peut faire des similitudes avec un peu d’humour… Bretonne pur jus (bilingue breizh-gallo), je connais cette histoire, mes grands-parents et parents ont subi la « francisation » avec interdiction de parler le breton, humiliations, etc… Depuis, il y a une forme de « susceptibilité » du Breton, comme un complexe qui perdure… Bref, mieux vaut savoir prendre de la distance et l’humour au second degré sert aussi à cela. La question de fond est : les minorités sont-elles respectées en France? Je vous laisse le choix de la ou des réponses… Kenavo

  131. beurre-salé

    Donc, l’intégration c’est se fondre dans la masse? Même discours pour toutes les minorités ou communautés, visibles ou non, ou c’est selon certains/vos critères personnels?
    Un petit rappel de la « francisation » de la Bretagne aurait aussi été drôle, non? Evidemment, c’est plus difficile de faire accepter ces méthodes d’intégration, qui ont pourtant obtenues de bons résultats, dans le contexte actuel, même en utilisant le second degré.
    En conclusion, un bon billet, mais pas tout à fait terminé !

    Un breton à Paris.

  132. BRETOIN_Fier_DE_l'ETRE

    Quand on voit la poubelle qu’est devenue l’ile de France je ne comprend pas comment certains Bretons peuvent avoir envie d’habiter las bas. Les bretons ont leur personnalité, savent conserver leur culture et leur folklore quoi qu’il arrive et au vu des commentaires minables que l’on peut voir on reconnait bien là une certaine jalousie.

    Pour ce qui est du fait que les Bretons souhaiteraient ou non leur indépendance, il faudrait demander à l’ensemble et pas seulement à une partie qui n’est peut être pas représentative du résultat réel si tout le monde participait. Quelque soit le résultat cela ne se fera pas, car cela serait complexe de mettre en place un gouvernement Breton ou autre qui tienne la route et que la Bretagne RAPPORTE pas mal de fric et est un endroit trop intéressant pour que la France laisse son indépendance à la France.

    Lorsque je vois les commentaire de gens qui se disent intellectuelles et bien cela fait peur car au vu des propos et lorsque l’on compare la réalité entre les deux il y a intérêt à tout comparer.

    • durieux

      Quelle déception… La perspective de voir la France accorder son indépendance à la France aurait constitué un évènement historique tout à fait fascinant.
      Je crois par contre que les intellectuels me font moins peur que vous.

  133. Tout cela pour montrer cet axiome qu’est l’immigration.
    En écrivant une causalité inversée ou peut-être un discours différé, car tout de même un manifeste de 1851 sur les immigrés bretons ça parait un peu gros pour parler d’aujourd’hui.

    Bref bien joué pour ce texte ironique parlant d’une vérité ayant toujours existé et de plus en plus dans les moeurs

  134. Breton et Bigouden avant tout depuis des générations, je me demande quelle est la part de second degré dans le texte.
    J’ai 31 ans et j’ai voyagé dans plus de 30 pays, je parle 5 langues et j ai toujours aimé rentrer chez moi.
    Cette sensation d’appartenir a un endroit, l’odeur des algues, les cris des mouettes, la sympathie des gens aimables et le coeur sur la main.
    J’espère que le Breton sera aussi bien accueilli que le parisien est accueilli chez moi tant qu’il se comporte avec nous comme il espere que l’on se comportera avec lui.
    Je vis a l’extreme ouest de la bretagne, la culture ici n’est pas édulcorée, on n’a pas grand chose mais on aime ce qu’on a.
    Je souhaite a chacun d’éprouver ce sentiment, d’etre en paix sur la terre de ses peres parmi les siens avec une fierté imperceptible d’un folklore et de racines qui n’ont de valeur que celle qu’on veut bien leur donner.
    Kenavo.

    • SACHA

      Je ne m étais jamais autant déplu en Bretagne (29) que depuis mon retour il y a 5 ans. (je suis un natif, donc). Les circonstances familiales provisoires m’y ont fait revenir, mais sommes repartis depuis peu (ouf!) Je n’ai pas attendu de lire ce « billet » pour me rendre compte (et certains commentaires m’on fait jubiler) que les Bretons -je fais un effort, je mets une Majuscule- avaient vraiment peu d’humour et de recul sur eux..
      Waouh! et ce chauvinisme! (ethnocentrisme?, nombrilisme? )
      Bon, l’Alsace, que je connais aussi , est pire en la matière ; cette région a au moins l’avantage d’etre au coeur de l’Europe, on peut rapidement etre en Allemagne, Luxembourg, Suisse… En « terre 29, » vous êtes coincé, tout au bout, ouh- ouhhh???? y-a quelqu’un plus loin?
      Bref, bien déçu, en definitive, et passons les détails, cela prendrai trop de temps! Le problème majeur toutefois, et ça, c’est rédhibitoire: : le manque de perspective professionnelles, endroits à retraités, boulot (interessant) inexistant. Au secours…
      Ah !! la dolce vita au soleil, dans un coin cosmopolite au possible. ..Moi j’aime bien !
      NB je ne ferai pas cas de vos réponses éventuelles

      • Mr banane

        😀 et sacha si tu t’en fous de la réponse des autres évite de donner le tien^^ faut être stupide aussi, venir chercher du taf en 29^^ mdrr ouuuuuouuuuuu reveil toi!!!! tu doit etre bien coincé du dérge surtout et avoir du mal a faire des rencontre pour etre si aigri!!!! et je te conseil les blague a baffie sur youtube, tu va retrouvé la banane

      • SACHA

        corrigez vos fautes, mon ami, vous êtes illisible. et apprenez à lire entre les lignes . Cordialement.
        Les Bretons, premiers au Bac????
        Pas ici, alors…

  135. Julie

    Bon, bon,

    Juste parce que décidément, les commentaires m’affligent, je veux mettre un peu les choses au clair : vous vous rendez tous bien compte que la plupart des bretons qui tombent sur cet article le lisent, se marrent, lisent les commentaires, se re-marrent (ou pleurent un peu), et ne mettent pas de commentaire parce que si on a trois cellules grises non polluées par un ressentiment mystico-atavique contre les vainqueurs de Saint-Aubin-du-Cormier et que donc on pige l’article, on se rend bien compte que soit on doit en rajouter dans le troll, soit notre commentaire ne sera pas très drôle, hein ?

    Je veux dire, c’est ça que, quoi que bretonne, j’ai fait la première fois que j’ai cliqué sur le lien, reposté sur Facebook par un breton qui se marrait, mais là en cliquant à nouveau sur le lien posté par un autre breton qui se marrait, je trouve ça vraiment grave…
    Alors, voilà, je prends le risque de poster un commentaire pas marrant.

    La pluie tombe sur ces imbéciles qui me font tenir le rôle de rabat-joie !!

  136. Delacroix

    Article à votre niveau -0

  137. Maïwenn

    Mon dieu,
    Au delà de la région et de tout votre blabla. Cette « article » est xénophobe, abjecte et ridicule. Etes-vous seulement sortie de votre capitale pour voir le monde extérieur ? Je ne peux croire que ce billet est sans ironie, il est si affligeant. Non, les bretons ne se mettent pas au cidre dès le matin comme si les parisiens étaient sans cesse avec un baguette sous le bras et béret sur la tête. Vous parlez de politique de gauche ?? Moi je vois dans cet article la mort de l’identité régionale et une haine envers les étrangers, j’y vois surtout des idées d’un autre bord arpentant avec fierté le drapeau tricolore. Arrêtez d’écrire, et allez voyager.

    • durieux

      Votre équilibrisme sémantique me laisse rêveur…
      Je vous jure solennellement d’essayer d’arpenter les bords d’un drapeau à la première occasion. Ce doit être une expérience inoubliable.
      Avec fierté, béret et baguette, tant qu’on y est.

  138. un breton qui vous veut du bien (ou pas)

    non mais sérieusement vous êtes vraiment idiot !!!!
    il me semble que la Bretagne fait partie de la France depuis 1840
    et vos pauvres cervelle de dégénéré non pas encor assimiler le fait que les bretons non jamais demander a rejoindre cette France hypocrite incapable d’aller de l’avant en restant bloquer au temps de louis XIV qui jetai l’argent par les fenêtres ( sarko et hollande ne valent pas mieux) mais par contre vous préférer couper la tête de ceux qui essai de remettre le pays sur le bon chemin enfin je dis sa …
    et pour finir au lieux de déblatérer des conneries de ce genre ne serait il pas temps de vous remettre en question vous habitant de « l’ile de France » qui vous croyez supérieur au reste des français avec vos politocar qui ne font qu’envoyer le pays au fond du gouffre qui se fait de plus en plus grand

    a bonne entendeur salut bande d’ignare

    • durieux

      Cher monsieur, vous êtes injuste. La réforme de M. Necker vise exactement à remédier aux débordements que vous déplorez. Laissez là produire ses effets, avant de vous emporter.

      • un breton qui vous veut du bien (ou pas)

        Cher monsieur Durieux , au risque de vous paraitre insultant, je tien a vous signaler que M. Necker est décédé en 1804.
        Ses idées n’était pas mauvaise (il y a 200 ans) mais n’ont plus lieux d’être vue que la société a eu le temps de changer, et pas en bien a mon grand regret.
        Il vas falloir un jour que l’ont arrête de reproduire les erreurs de nos ainés, et que l’on commence a penser que nous sommes dans une république démocratique et non dans une république monarchique.

      • durieux

        Vous ravivez un souvenir bien douloureux… Ce dont je ne saurais vous tenir rigueur ; les tragédies de l’existence sont là pour nous apprendre à cultiver le détachement.
        Au reste, vous avez raison. Sachons oublier les erreurs du passé, pour nous tourner avec enthousiasme vers les erreurs de l’avenir !
        Avec au coeur, toujours intact, le secret espoir que ce ne soit pas les mêmes, pour une fois.

  139. Dave Feng

    Peu à peu, les commentaires de ce blog deviennent le cuisant aveu de l’échec de notre système éducatif. C’est décidé, je retourne à Hong Kong.

  140. Lena

    Ciel , quel deplorable etalage de roueries en tout genres et de tout bords. Vous m’en voyez desolee , mais il semble que Dave Feng ait raison. Pourquoi en est on encore a devoir stigmatiser les uns pour eclairer la stigmatisation des autres ? Pourquoi n’est on pas capable de comprendre en termes inclusifs plutot qu’a travers le rejet de l’autre , la glorification de la sainte integration laique francaise ? C’est la tout le probleme , voyez-vous. Unite ne signifie pas uniformisation, standardisation.C’est la richesse d’une diversite unie qui donne sa veritable force a une Nation, quelle au’elle soit. Si l’intention est louable, la methode est , en effet , discutable. Je n’ai rien contre le second degres, surtout qund il s’agit d’eclairer de tel probleme. Mais au meme titre que JPN, il est plus interessant de discuter avec les premiers concernes de leur situation. Qui plus est, l’etalage de justifications de ce que les Bretons sont tout aussi intellligents/francais aue les autres est comprehensible, mais demontre encore la moquerie dont cette region est victime. Parfois gentille, parfois mesquine et blessante, parfois reellement discriminante. Egards dont beneficient egalement Basques et Corses. Il faudra toutefois preciser que les velleites emancipatrices Bretonnes, Basques ou encore Corses, ne saurait egaler la betise et l’arrogance des discriminateurs (pour ne pas dire racistes) , qu’importe la communaute etant l’objet de leurs courroux. Il est deplorable et malheureux que ce debat vegete a ce stade. En attendant, Nadine Morano, poissonniere de son etat, fait toujours circuler une petition contre les Roms. Ou les Bretons ? Damned , j’en perds mon latin.

    • Misha

      Lena,

      Si des Bretons* ont un sentiment d’insécurité culturelle telle qu’ils puissent se sentir menacés par une satire dont l’objet est, très clairement (et je suis d’accord avec Dave Feng: ce qui n’en pas vu le second degré de ce billet ont des compétences linguistiques très faibles, qui peut faire douter de leur capacité à interagir sereinement avec d’autres adultes), les propos d’un ministre de l’intérieur matamore, c’est qu’ils ont vraiment perdu de vue le réel. Les Bretons ne sont victimes d’aucune discrimination – et je ne connais personne qui se moque de la Bretagne ou des Bretons. Si vous avez des amis qui se moquent des Bretons, changez d’amis – vous les avez bien mal choisis.

      De même, il conviendrait de réserver le terme de « discrimination » pour parler de vraies discriminations. Car, si vous commencez à soutenir que les Bretons sont « discriminés », alors nous sommes tous discriminés.

      D’ailleurs, hier, j’ai voulu prendre l’autoroute en sens inverse. Les gendarmes me l’ont interdit. Je m’estime victime d’une intolérable discrimination.

      *Notez bien, pour ceux d’entre vous qui auraient arrêté l’enseignement scolaire en cinquième, que j’ai écrit « des » et non « les » car, heureusement, l’immense majorité des Bretons est, comme l’immense majorité de l’humanité, dotée de discernement…

      • Lena

        Misha ,

        Etant moi meme Bretonne , il se trouve que j’ai parfaitement saisit le ton satirique et second degres de ce billet ( si si , je te jure ) , et je trouvais justement reellement dommage que certains commentaires ci dessus se sentent obliges de justifier de quoi que ce soit du fait qu’ils soient Bretons ( ou d’ou qu’ils puissent venir d’ailleurs ). Maintenant, si j’ai utilise les termes de discrimination et autre , c’est surtout pour reprendre le ton satirique de l’article qui traite d’une reelle discrimination a l’encontre de certains , plutot que pour mettre a jour une discrimination inter-regionale dont j’estime qu’elle appartient au passe. Maintenant oui , les gens qui se moquent ‘mechamment’ des bretons , ca existe , meme combat pour d’autres j’imagine. Je me suis surement mal exprimee , on ne s’est pas compris tout simplement …

        Le message que je tenais a faire passer est vaguement plus profond , dommage que tu ne l’ai pas saisit et que je ne me sois pas exprimee plus clairement non plus. Ce que je voulais surtout souligner , pourtant il me semble l’avoir dit clairement , c’est qu’il est quasi-ahurissant que certains ne comprenne toujours pas le principe d’inclusion et de respect de la diversite dans les politiques de laicite et d’integration. Pourquoi devoir toujours justifier son appartenance culturelle, religieuse, ethnique ? Parce qu’apres, c’est aussi de ca qu’il s’agit. Mais c’est un debat qui pourrait durer des heures et des heures . Je pense ( j’espere ) que la majorite des gens possedent suffisamment de discernement pour envisager les choses de cette maniere , sans perpetuellemet opposer de maniere ultra conflictuelle et stigmatisante culture et nationalite. Et bien sur, c’est une question qui concerne tout le monde , toutes les communautes, pas seulement les roms. J’espere que la tu as compris ou je voulais en venir. Quant a son sens interdit sur l’auturoute … Tu m’en verras sincerement desolee.

      • Misha

        Lena,

        Je t’avais effectivement mal compris. Pas de problème donc. Je crois que ma lecture des autres commentaires a déteint sur la lecture de ton commentaire.

        Quant à savoir s’il y a des gens qui attaquent les Bretons, il y en a sans doute, mais cela n’a pas les conséquences désastreuses qu’ont les paroles d’un ministre qui stigmatise une population. Et, pour le dire tout haut, mais cela ne s’adresse pas à toi, mais à certains de nos camarades commentateurs: je ne fais pas de différence entre les Bretons, les roms, les Russes, les Picards et les Bérrichons. Nous sommes tous frères. Une distinction juridique entre roms et Français ne légitime en rien de les maltraiter.

        Si, parvenus à ce niveau de développement économique, moral et politique, nous en sommes encore à chercher des boucs émissaires, c’est désespérant.

  141. Dave Feng

    Maître,

    Les commentaires de votre article, mêlant finesse d’analyse, pénétration de pensée et élévation d’âme, me semblent, de toute évidence, avoir la même valeur qu’un référendum populaire. Je propose donc mon analyse du vote.

    1. Une grande majorité de Bretons malheureusement en grand échec scolaire scolaire, intellectuel et moral, s’est senti blessée par votre article et, a répondu à votre juste condamnation de l’alcoolisme breton par des invectives d’ivrognes. Faisant cela, ils prouvaient votre justesse de vue.

    2. Une autre partie des Bretons a cru que vous parliez des roms et vouliez critiquer les propos du ministre Valls. Ils vous indiquent que cette comparaison (qui est dans leur tête) ne vaut pas, car les Bretons sont Français, ce qui justifie donc, à leurs yeux, toutes les ignominies envers toute population qui poserait le pied en France.

    3. Une étudiante nous indique qu’elle n’a pas eu de bourse d’études car l’Etat donne trop à « ces gens-là », c’est-à-dire, les « gens du voyage » (lisant son commentaire, il me semble qu’il valide votre appréciation sur le faible niveau scolaire des Bretons, qui se double bien souvent d’une bien faible connaissance de leur propre pays – et de leurs concitoyens gens du voyage…)

    .

    • un breton qui vous veut du bien (ou pas)

      et toi dave feng sera tu capable un jour de penser par toi même au lieu de suivre ton « maître » comme un mouton de Panurge qui se dirige droit vers le ravin ( et oui les bretons ont un peu de culture)

      bonne journée

      • un peu de culture certes…mais l’orthographe, par les mânes de Maître Cappello…faut pas dire que vous êtes Breton surtout, Dave F. sautera sur l’occasion.
        Sinon, nous sommes des légions à suivre notre Maître bien-aimé, et sans doute autour de vous des disciples collectistes rôdent.
        Feulement vôtre
        Tigre de panurge (ça me plaît bien ce titre)

  142. goldn

    c’est quoi c’est article qui manque de sérieux?
    comment laisser a croire que les breton envahisse la Normandie et l’ile de france?
    non monsieur c’est toute la France qui est toucher par cette gangrène!

    on ne peux plus sortir de chez soit sans tomber sur ces parasites. Partout ou il vont sur leurs véhicule ils affiche ostentatoirement leur origine, tend leur drapeau! c’est non seulement une preuve flagrante qu’il refuse de s’intègre a la civilisation français, mais surtout une preuve incontestable qu’ils cherche a nous colonisé!
    si nous n’y prenons pas garde il auront vite fait de bretonnisé toute la france.
    C’est simple il a déjà des quartiers un peu partout en france ou les honnête français n’ose plus mettre les pied à cause de la présence de cette lice.

    Il veullent faire disparaitre notre culture!
    C’est cela que nous voulons pour nous enfant?
    qu’il soit réduit a se nourrir de crêpe et de chouchen?
    qu’il soit réveillé tout les matin par le son des bigniou?

    les bretons sont une menace pour le modèle francais!
    S’il sont si fier de leur origine bretonne qu’ils y retourne!

    Et je vous demande moi, que se passerait t-il si nous autre nous fessions comme eux et allons a Brest affichant fièrement les couleur de l’Alsace, la Provence ou la Champagne?

  143. Pingback: L’ "Affaire bretonne": retour sur un emballement médiatique | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  144. Kalfouët

    Seigneur de Kalfouët,

    Cher Maître,
    A lire, et trop souvent, hélas, déchiffrer, les billets par quelques galvaudeux déposés sur votre si distinguée plateforme, vous appréhenderez les affres que je me dois d’endurer dans cette subdivision administrative que l’on désignait de région avant cette gueuse de révolution. La Bretagne, puisqu’il faut l’appeler par ce nom si honni de mes ancêtres, demeure tout simplement invivable, tant par son climat que par ses autochtones, je devrais dire aborigènes, ou plutôt, si je puis me permettre un bon mot cocasse, arborigènes, néologisme propre ( si j’ose dire ) à les définir.
    En effet, suite à une incartade de mon octo-aïeul, qui lutina une favorite de Notre Bon Roi Louis, Il se réjouit de l’exiler en terres barbares, le dédommageant, conscient du châtiment, d’une demeure néanmoins convenable. Assurément, je réside dans la seule ville possible, Paris. Île de la Cité, bien entendu, l’âme de Lutèce, son berceau, par Sainte Geneviève !
    Contrairement à ce qu’un vain peuple breton s’imagine, la pollution dans la Capitale n’est pas un tracas lorsqu’il suffit d’évoquer de privatiser votre voie pour la grandeur du caractère historique du quartier. Certes, mes 995 m2 équivalent au salon de mon fief, mais vivre avec des Lutéciens, si triviaux soient-ils parfois, n’a rien de comparable avec la racaille bretonne, dont on nous avait pourtant promis de nous débarrasser sous un balcon.
    D’aucuns disent que le caractère breton est imaginatif et enclin à le disputer à la réalité.
    Qu’il serait fier, ombrageux, romantique. L’humeur bretonne est principalement bigote, versatile, pénible et conchiante.
    Aussi, versant dans l’ethnométhodologie à mes moments perdus, puis-je prendre la liberté de vous suggérer, Auguste Maître, non point un retour dans leur infâme bercail, ce qui susciterait des frais substantiels et ne ferait que déplacer un problème, surtout dans mes domaines, mais d’envisager un programme de stérilisation qui aurait l’avantage de le dominer. Il conviendrait de verser quelques pilules dans leur vague breuvage et résoudre ainsi les incommodités de la cohabitation.
    J’ai cru comprendre que le single malt n’était pas pour vous déplaire, aussi aurait-je l’aspiration de partager un Auchentoshan avec votre Sérénité, à moins que vous ne préféreriez un Frapin Grande Champagne, premier grand grand cru, cela allant de soi.
    Mon extrême civilité.
    Seigneur de Kalfouët, 18eme du nom.

    Seigneur de Kalfouët,

    Cher Maître,
    A lire, et trop souvent, hélas, déchiffrer, les billets par quelques galvaudeux déposés sur votre si distinguée plateforme, vous appréhenderez les affres que je me dois d’endurer dans cette subdivision administrative que l’on désignait de région avant cette gueuse de révolution. La Bretagne, puisqu’il faut l’appeler par ce nom si honni de mes ancêtres, demeure tout simplement invivable, tant par son climat que par ses autochtones, je devrais dire aborigènes, ou plutôt, si je puis me permettre un bon mot cocasse, arborigènes, néologisme propre ( si j’ose dire ) à les définir.
    En effet, suite à une incartade de mon octo-aïeul, qui lutina une favorite de Notre Bon Roi Louis, Il se réjouit de l’exiler en terres barbares, le dédommageant, conscient du châtiment, d’une demeure néanmoins convenable. Assurément, je réside dans la seule ville possible, Paris. Île de la Cité, bien entendu, l’âme de Lutèce, son berceau, par Sainte Geneviève !
    Contrairement à ce qu’un vain peuple breton s’imagine, la pollution dans la Capitale n’est pas un tracas lorsqu’il suffit d’évoquer de privatiser votre voie pour la grandeur du caractère historique du quartier. Certes, mes 995 m2 équivalent au salon de mon fief, mais vivre avec des Lutéciens, si triviaux soient-ils parfois, n’a rien de comparable avec la racaille bretonne, dont on nous avait pourtant promis de nous débarrasser sous un balcon.
    D’aucuns disent que le caractère breton est imaginatif et enclin à le disputer à la réalité.
    Qu’il serait fier, ombrageux, romantique. L’humeur bretonne est principalement bigote, versatile, pénible et conchiante.
    Aussi, versant dans l’ethnométhodologie à mes moments perdus, puis-je prendre la liberté de vous suggérer, Auguste Maître, non point un retour dans leur infâme bercail, ce qui susciterait des frais substantiels et ne ferait que déplacer un problème, surtout dans mes domaines, mais d’envisager un programme de stérilisation qui aurait l’avantage de le dominer. Il conviendrait de verser quelques pilules dans leur vague breuvage et résoudre ainsi les incommodités de la cohabitation.
    J’ai cru comprendre que le single malt n’était pas pour vous déplaire, aussi aurait-je l’aspiration de partager un Auchentoshan avec votre Sérénité, à moins que vous ne préféreriez un Frapin Grande Champagne, premier grand grand cru, cela allant de soi.
    Mon extrême civilité.
    Seigneur de Kalfouët, 18eme du nom.

  145. Kalfouët

    Ha! un doublé. Le Auchentoshan sans doute.

  146. mans

    je m interroge sur l origine de ton papier quelle est ta rancoeur ? frustration physique , mentale sentimentale? permet moi de » te dire que je suis fier de mes « origines  » quelles sont les tiennent ? as tu un drapeau chargé d histoire allez fais moi réver et surtout n oublie pas de m expliquer le motif de ton torchon quelle région habite tu pour en juger une autre ? mon horizon c est la mer.Ma nationnalité bretonne fait de moi un citoyen du monde tes propos sont xénophobes et sans fondement

    • Kalfouët

      Mon bon,
      La question est : qu’a t-on fait ou mérité pour être né quelque part et donc en être fier ?
      En plus de la contribution, modeste bien sûr, sur cette plateforme sur le réel problème breton, il était bon de savoir si l’activité halieutique y était plus intense et aisée que dans mes étangs. Les réponses prouvent que mon bougre de brochet résiste plus à mon hameçon que les contributeurs bénévoles bretonnisants qui s’y précipitent dessus. La seule xénophobie intra-muros sera un petit pas pour l’Homme.
      Bien à vous

      • SACHA

        Mans, un de plus dans le guet-apens!
        vous ne comprenez donc pas le second degré?????
        à pieds joints dedans ! (avec ou sans vos sabots, telle est la question…)

  147. Arkasse.BzH

    et cela tourne et vole en tout sens et en compétition de pirouette à but faussement intellectuelle et supérieur pour fuir les réponses constructives. je ne connais pas le sombre imbécile qui a fait cette article datant d’une époque révolue avec un mélange de vieux françois et de français plus « moderne ».
    Je dit sombre car il ne faut pas être très couillu pour proférer de telle insanité sur la toile et imbécile non pas pour remettre en cause sont intelligence mais la façon dont il s’en sert.
    Et quand je voit ce monsieur zaroff, ( un nom de cirque il me semble ) je suis admiratif par le mélange de conneries et de rondeurs ampoulées avec lesquelles il voudrais ce faire passer pour supérieurement intellectuelle.
    Le truc qui me fait hautement rire dans cette article c’est que je ne sais dans quel sens l’aborder…
    C’est article à nature xénophobes contre les bretons, dois-je le prendre pour ce qu’il est ou dois-je le prendre pour une poudre au yeux histoire de voir comment réagisse les gens lorsque l’ont parle de breton de la même manière que lorsque l’ont parle d’islamique histoire de soit leur ouvrir les yeux, sois faire une expérience sur les rapports de conscience entre deux type de problème ayant trouvé leur origines a des époque complètement différentes mais ayant le même type de propagande…?
    Sur ce, l’imbécile de breton que je suis s’en va retourner à ses activités beaucoup terre à terre pour lesquelles il ne faut pas avoir une grosse tête mais de bonne main capable et logique, des choses que les 3/4 des  » grands penseurs » de cette page ne saurais jamais faire sans appeler un professionnel et dépenser leur argent gagné sur le dos de la communauté. saleté de gaucho ! kénavo !!

    • Boris Zaroff

      Cher Monsieur Arkasse.BzH,

      Je vous sais infiniment gré d’avoir daigné remarquer mes « conneries » et mes « rondeurs ampoulées ». Moi qui suis plutôt d’un naturel modeste, je commence à me dire que mes commentaires étaient assez bons dans leur genre, finalement. Cela dit, je ne suis pas certain que vous ayez remarqué que ma sottise était volontaire – contrairement à celle de certains commentateurs offusqués, qui n’ont pas pris la peine de lire attentivement l’article, n’ont jamais entendu parler de Manuel Valls ou ne sont pas familiarisés avec une certaine tournure d’esprit qu’on appelle l’ironie. Bien entendu, je ne vous inclus pas dans le lot, car il semblerait que vous ayez commencé à percevoir le double sens du texte de Maître Bloch-Ladurie (loué soit-il pour les siècles des siècles).

      Crétinement vôtre,

      Boris Zaroff, roi du cirque

    • Kalfouët

      Mon bon,
      J’avais ouï dire qu’il y eut un rapport entre la présence de gonades développées et le courage physique, bien qu’aucune étude scientifique sérieuse, et même loufoque, ne l’ait démontré.
      Et que dire de glandes enflées non suivies de sexe de même dimension ? Quel conditionnement pour le courage ?
      Mais établir un rapport entre l’intellect et des testicules hypertrophiées me semble être une vraie question négligée par nos scientifiques. Doit-on les exhiber ostensiblement ? Quel proverbe peut-on en tirer  » bonhomme couillu, chef émoulu  » ?
      Vous associez sombre et, je vous cite,  » couillu  » Dois t-on y voir un signe de fuliginosité ?
      Enfin, où diantre, foutre diable, allez vous chercher du vieux françois, il ne s’agit là que de français moderne, certes légèrement emphatique, mais néanmoins construit.
      Merci de m’éclairer sur toutes ces questions angoissantes.
      Mes hommages à votre bourgeoise.
      Ps : Gaucho ? Fi !

  148. Breizhad da viken !

    Demat deoc’h aoutrou Korc’h brein.
    C’hoant, memes plijet vefen bet o chom da zispleg deoc’h penaos eo bet savet ar bed a vremañ, gant ar soujoù war ingalded ar pobled. E-pad ‘va skolachiñ eo bed desked deomp, ar vretoned, ne oa ket a disingaded war  »ouennoù ».Diwar hoc’h yezh gall hag ar gerioù a impljez e sonjen e vefez bet kelennet war an istor hag war filozofiezh omp BED HOLL, marteze eo bet lammet gannit ur, pe, meur a gentel. Evit adtapout ze e kinigan dit distrei er skol. ( ma zo tu eruet en da stad, a pezh n’on ket sur, m’enfin.)
    Kenavo…
    Maintenant traduit ça si ton handicape d’extremiste et de fasciste le permet.

    • Anne de Bretagne

      Gast ar c’ hast.

    • Boris Zaroff

      Cher Breizhad da viken !

      Je ne sais pas à qui s’adresse votre commentaire, mais il a l’air très intéressant. Malheureusement, je suis dans l’incapacité de le traduire, n’ayant jamais eu la chance d’apprendre le breton. Dois-je en conclure que je suis un « handicapé », un « extrémiste » et un « fasciste » ? C’est possible. Mais alors, il faut croire qu’il y a beaucoup d’extrémistes et de fascistes sur terre. Plus de six milliards, au moins….

    • Kalfouët

      j’ai entendu mes gens jargonner, je ne dirais pas baragouiner, bar à gouines, franchement, après le Défilé pour tous, jargonner, donc, sur mes terres. Voila l’exacte traduction par le directeur du Diwan de Carhaix qui m’a confié, sous le seau du secret :  » Il y a quarante-douze sabirs en Bretagne, ceux de Guéméné sur Andouillek ne comprennent pas ceux du Faouët, ces cons  »
       » Bonjour aoutrou Korc’h Pourri.
      Envie, même j’aurais habité plu à déploiement à vous comment a été levé le monde actuel, avec le soujoù sur constance l’on peuplait. Pendant ’me skolachiñ Il est monde on apprenait à nous, le vretoned, il n’était pas à disingaded sur « races ».De votre langue française et les mots à impljez Je le sonnerais vefez été enseignés sur l’histoire et sur philosophie sommes MONDE TOUT, peut-être a été sauté tu bats un, ou, plusieurs leçons. Pour récupérer du thé dans kinigan à toi distrei à l’école. ( S’il est côté eruet dans ton état, à important nous ne sommes pas sûr, si enfin.)  »
      Notez, l’approximation de ce salmigondis insolent. Mais rien, apparemment, cette fois, sur la sodomie effectuée par des vaches plus ou moins soûles ou des cochons sous psychotrope à base de lisier. C’est désespérant ! ces individus dégoisent aussi mal le breton que le Parisien.

      • durieux

        En même temps, quelle puissance d’évocation ! « Pour récupérer du thé dans kinigan à toi distrei à l’école… »
        Coleridge n’est pas loin.

    • SACHA

      ma ! ça c’est pao choli, ce que vous ditt’ lao, gast fatt !

    • durieux

      Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn !

  149. Mamadou LE DANTEC

    Breton 100 % pur porc comme le pâté Hénaff, il est effectivement regrettable de constater la lecture au 1er degré.
    J’avoue que, hormis les insultes, j’ai pris plaisir à lire tous les commentaires.
    Beaucoup m’on fait sourire pour ne pas dire rire…
    Les réflexions que l’on peut trouver deci-delà (cahin-caha…) sur la Toile ou sur le papier sur la Bretagne et surtout sur les Bretons démontrent que nous ne laissons pas indifférents. On doit gêner bcp de personnes comme bcp s’en foutent ou apprécient leur compagnie.
    À par PACA, j’ai visité toutes les autres régions françoises (cê pas une faute, na). Force m’est d’avouer avoir toujours été bien reçu par les « autochtones » avec qui je discutais de tout et de rien (« de rien » doivent penser certains, mais bon…) et que leurs propos sur la Bretagne et les Bretons ont tjrs été positifs ; à moinsss que dans mon dos…

    Alors, sans forcément attaquer qq’un, ce qui me gêne un tant soit peu, c’est le langage verbeux de certains, comme s’il fallait user et abuser de mots complexes, compliqués comme pour mieux écraser la personne à qui l’on s’adresse. Et cela ne me met pas à l’aise… Il est vraiqu’en dissert’, je n’étais vraiment très bon et donc dans le discours non plus.
    Mais je reste admiratif de cette aisance dans le discours, un peu excessif tout de même…
    Enfin, il n’y a rien de pire que l’indifférence car cela signifie que l’on n’existe pas. Nous Bretons, nous ne vous laissons pas indifférents, donc, nous existons, poil au menton
    Mamadou Le Dantec

    • SACHA

      suis de Nice (AOC) et j’existe pleinement !
      je vous le garantis !
      on ne compte pas pour de l’huile d’olive, oh !
      « m’en bati, siu nissart! »
      la Bretagne est plutot pas mal, certes, , mais alors, pardon ! ! ! ! ! !……. (à vous, l’imagination)

  150. lebebvre

    M. Kalfouet, vous êtres un PARFAIT MENTEUR …. et M. ZAROFF un parfait IGNARE.
    M. Kalfouet : La traduction que vous nous donnez du commentaire donné par « BREIZHAD DA VIKEN » est une pure INEPTIE. Je peine à croire que vous connaissiez le directeur du lycée DIWAN de Carhaix qui a l’un des meilleur taux de réussite au bac « francais ».
    Savez vous que toutes les langues de ce monde ne se basent pas sur le principe simpliste du français, savoir « sujet / verbe / complément » ? Il existe d’autres formes grammaticales, que l’on retrouve dans les langues germaniques, basques … rendant la langue bretonne très riche ….
    Même s’il ne s’agit que d’un PATOIS selon les propos de M. ZAROFF
    PS : M. « BREIZAD DA VIKEN  » vous propose de retourner à l’école afin de revoir les bases élémentaires de toute civilisation …. à moins qu’il ne soit trop tard.
    En insultant tel que vous le faites les bretons, leur culture et leur langue, c’est toutes les civilisations humaines que vous insulter. Même si le genre humain a pu concevoir la bombe atomique, j’ose espérer qu’il y ait pas que du mauvais

    • Mamadou LE DANTEC

      Bonsware la compagnie…

      Langue, patois, voir ce lien http://chocdecultures.forumactif.com/t28-les-differences-entre-patois-dialectes-et-langues

      J’ai tjrs entendu ceci : Une langue possède une grammaire alors qu’un patois, non et qu’il est juste transmis oralement.

      Sur la grammaire bretonne,
      Deux liens de l’université de… Pau (la ville où nous envoie la SNCF via Strasbourg ou Rennes) :
      grammaire bretonne :
      http://arbres.iker.univ-pau.fr/index.php/Grammaire_du_breton

      langue gallèse : http://entrelangues.iker.univ-pau.fr/node/18 notes d’un prof nantais…

      Bon, j’arrête de polluer le charmant (si, si) blog de Fernand III…..

      Oui, Fernand the third car les 2 premiers sont Fernand el et Fernand Raynaud, donc, une lignée de grands comiques françois qui ont su ou savent faire rire la planète entière…

      Même que j’l’avions mis dans mes bookmarks, à l’onglet « Humour »

      « On peut rire de tout mais ça dépend avec qui » disait l’ami Pierrot.
      Eh bien c’est le cas sur ce blog.

      Merci Fernand
      Bien cordialement
      Mama doudou (ron ron, etc etc)

    • Boris Zaroff

      Cher M. Lebebvre (ou chère Mme Lebebvre),

      Où avez-vous lu que je considérais le breton comme un simple patois ? J’ai simplement dit que je ne comprenais pas le breton, comme la grande majorité des terriens. J’aurais aussi bien pu le dire pour le russe ou le mandarin, qui ne sont évidemment pas des patois.

      Sinon, je vous recommande de prendre les choses avec un peu plus de bonne humeur. Lisez les autres articles de M. Bloch-Ladurie, cela pourra vous détendre, je l’espère…. et vous rendre un peu moins agressif (ou agressive).

  151. Pingback: Choc de simplification : pas plus de trois ministres par gouvernement | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  152. Kalfouët

    Moi, un parfait menteur ? Ce n’est pas parce que je n’ai jamais rencontré le directeur de Diwan de Carhaix que je ne le connais pas personnellement. Jamais nous prîmes ensemble mon excellent Auchentoshan qu’il aime tant, en devisant de concert sur nos divergences culturelles bretonnantes.
    J’ai lu qu’il y avait un 3eme degré à la lecture des analyses de notre vénéré Maître Bloch-Ladurie, voire un 15eme, si ce n’était un 78eme ! Interpolation numérique digne des grands frères Bogdanoff. ( La physique quantique les rétablira dans leur génie si ce n’est dans leur physique )
    Mais peut-on envisager, au delà du degré 1, seuil sur lequel on ne peut qu’envisager le parfait panache démonstratif éloquent de Notre Maître à tous, un degré 0, zéro pointé ?
    Un anti-sarcasme ? Une contre-dérision ?

  153. pierrelebec

    Camarade, fils de breton issus de la Diaspora pour fuire la misère j’admet ton post m’a fait pleurer …

    • Kalfouët

      Camade Pierrelebec,
      Mon post n’avait pas pour vocation, lui, d’engendrer la mélancolie.
      Et que vois-je en cliquant sur ton nom, un blog anar ?
      Par saint Kropotkine !
      Salut et fraternité.

  154. lebebvre

    M. KALFOUET, vous êtes extrêmement doué pour ne pas répondre aux arguments avancés …. alors ou en êtes vous de la traduction ce ces quelques lignes de breton ? entre deux verres ce ne devrait pas être très difficile ! car pour l’instant vous méritez un ZERO pointé …
    A moins que votre seul plaisir soit de faire de l’esbroufe du fin fond de votre petite chambre de bonne ?
    Quand à vous M. ZAROFF, je ne fais que référence à vos propres propos, savoir « la Bretagne est une terre fermée aux étrangers, … , continuant à entretenir un PATOIS DESUET et un folklore tout aussi ridicule « . Je ne crois pas lire dans ces paroles une référence à une quelconque LANGUE ! Malgré votre verve et vos grands palabres vous me décevez ! Nullement question de premier ou nième degré, le niveau nulle est suffisant pour vous décrire .
    Sur ce KEN AR C’HENTAN et bon vent de BZH

    • Kalfouët

      Monseigneur Lebebvre,
      Votre perspicacité m’a balayé. C’était le Auchentoshan ou un appartement convenable. Mon addiction, au sens phénoménologique, pour le produit des Lowlands gagna la partie, hélas perdu d’avance. A ce propos, je me demande si le Maître, Notre Grand Mamamouchi, envisagerait d’échanger les bretons contre des habitants des Lowlands, Highlands et des cinq Îles et presqu’Île, ces gens-là ont assurément une puissante culture.
      Et je vous remercie de m’appointer zéro. J’apprécie que l’on me juge à ma juste valeur.
      Asinus asinum fricat. ( Pages saumons du Larousse ) Un jargon oublié.
      Et ne jamais oublier que l’anantapodoton est une variété d’anacoluthe, que certains nomment  » particula pendes « , mais ça se discute.

    • Boris Zaroff

      Cher M. Lebebvre (ou chère Mme Lebebvre),

      La citation que vous m’attribuez (« la Bretagne est une terre fermée aux étrangers, … , continuant à entretenir un PATOIS DESUET et un folklore tout aussi ridicule « ) n’est pas de moi mais de l’auteur de l’article, par ailleurs responsable de ce blogue : il s’agit de M. Fernand Bloch-Ladurie, professeur à Sciences Po, docteur ès questions collectistes, fils spirituel de Georges-Guy Lamotte (dit « le dernier des socialistes ») et surtout expert à la télévision. Je suis très flatté que vous m’ayez confondu avec mon maître bien-aimé, mais l’honnêteté m’oblige à rectifier votre erreur.

      Pour finir, je vous recommande une nouvelle fois de lire quelques autres articles de M. Bloch-Ladurie. Parcourez ce blogue en tous sens, il y a de quoi faire. Je vous assure que cela vous décrispera et vous incitera à considérer le texte sur les Bretons sous un autre jour.

      A la prochaine.

      Boris Zaroff, humble disciple de FBL

      • Mamadou LE DANTEC

        Bonjour le trio Emmanuel, Joël, Matthieu,
        par ordre alpha…
        La lecture de divers papiers de Fernand, donc de vous 3, ou de 2 ou d’un a continué à me faire sourire, voire rire, surtout après avoir lu l’article de Marianne.
        Et ma foi, je ne comprends pas l’acharnement de certains à ne pas comprendre que nous sommes dans une sorte de canular bon enfant digne de l’auteur de Merdre alors, né à Laval, lycéen à St-Brieuc, étudiant à Rennes en rhéto (merci Ouiqui…).
        Il y aurait donc des individus(es) qui prennent la chose au 1er ° Farenheit…
        Tiens, je vais descendre sur Rennes afin d’acheter le bouquin de Fernando, sur le conseil d’Élodie ÉMERY.

  155. Pingback: Luttons contre le FN en lui coupant l’herbe sous le pied | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  156. Aladeen

    pour qui ils se prennent ces trous du cul de francais pour parler de nous ainsi?

    • Anne de Bretagne

      « Quoi de plus commun que de se croire deux nez au visage, et de se moquer de celui qui se croit deux trous au cul ». (Diderot)

    • Kalfouët

      Cher Aladeen,
      Soit la Bretagne ne bénéficie pas de la nationalité française et votre jugement, un peu trivial, est sans appel mais justifie les sévères mais justes préconisations de Notre Maître F.B-L. Soit elle est française et vous êtes compris dans le lot.
      Mais depuis des siècles, l’aveu flagrant d’incompétence politique se traduit par la recherche du bouc émissaire ou bouc à Azazel ( chapitre 16, Lévitique ) désigné pour porter une responsabilité collective ou, dans le sens moderne, économique et restreinte.
      Déjà 488 commentaires que je vous incite à lire pour vous dérider et cesser de faire passer les bretons pour des, ce qu’ils ne sont pas. Pas tous, du moins.
      Ça devient lourd.

  157. Pingback: Pour des expulsions plus douces et plus humaines | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  158. La faucheuse

    Faut y êtes con pour sortir des âneries pareils. Des philosophes à quat’e sous qu’on appel ça ! Bande de sans couilles !

    • Kalfouët

      Chère La Faucheuse,
      Ou devrais-je dire Cher Ankou, avec ou sans e,
      Je désespérais d’arriver à 500 commentaires. On y vient. Je vais gagner mon pari, à savoir mon poids en ouvrages du Maître, le dernier, Georges-Guy Lamotte que je vous incite à lire et à apprendre par coeur. Je ne relèverai pas la petite erreur d’orthographe, énervement, précipitation, ça nous arrive à tous.
      Avez-vous remarqué que l’on dit habituellement, faute d’orthographe et erreur judiciaire ou médicale ?
      Mais on s’éloigne.
      De votre conclusion.
      Je me suis déjà étonné plus haut qu’il y eut un rapport entre la présence de gonades développées et le courage physique.
      Pourriez-vous développer cette affirmation de causalité ?
      Bien à vous.

  159. Pingback: Ras-le-bol fiscal : pourquoi je suspends le paiement de mes impôts | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  160. Pingback: Pourquoi je suspends le paiement de mes impôts | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  161. c est quoi ces conneries racistes breton en plus on vous emmerde

  162. anonymous

    La poubelle c’est ce blog… C’est honteux de laisser de telles choses circuler sur le net. Vous êtes la honte, vous tous à vous déchirer. Vous faites honte à la France, à la Bretagne à l’Île de France, au monde entier, à l’Humanité, à l’Univers ! Regardez vous ! Vous avez oublié de rêver d’unité des peuples. J’ai honte pour vous, j’ai presque envie de pleurer de tant de haine et d’incompréhension. Pensez-vous avancer ainsi ? Vous n’êtes que haine et mépris. Dans vos petits esprits étriqués ne peut germer autre chose que la médiocrité et ce n’est pas ainsi que l’on construit un monde solide. Si c’est cela que vous souhaitez enseigner aux générations à venir, ne vous étonnez pas qu’il y’ait des guerres et que le monde continue encore à se déchirer dans 459 générations. Je suis triste de constater l’état déplorable de notre pays, mais, ne m’étonne plus, en lisant cela, de ce qu’il est en train de devenir.

  163. Pingback: Impopularité de l’executif: ce que doit faire François Hollande | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  164. Wow. Je pense que vous n’avez jamais mit les pieds en Bretagne, ni même discuté avec des gens de Bretagne pour tenir de tels propos… Certes, il y a une culture spécifique à cette région, comme c’est le cas ailleurs, et une volonté de faire perdurer ces traditions, de ne pas les oublier.
    Quant à aller jusqu’aux idées et intentions que vous prétendez donner aux bretons, je pense que vous vous fourrez le doigt dans l’œil si je peux me permettre.
    En revanche, cela renforce mon idée que les parisiens sont imbus d’eux même et imperméable à toute forme de culture différente de la leur. Sachez que les parisiens venant en Bretagne en résidence secondaire ou pour leur retraite sont très largement détestés par les Bretons: ils arrivent avec leurs préjugés et leurs grandes idées de comment il faut vivre, et son incapable de s’adapter ou même de jeter un œil à une culture, à des traditions différentes des leurs. Et c’est fort regrettable.

  165. Totolus ( ex Kalfouët )

    Chère Lucie,
    La naïveté peut être touchante, elle est souvent gênante. Pour vous et pour ceux que vous croyez défendre. Aiguisez votre curiosité ( lisez tous les commentaires, ah !, il faut une bonne heure ) puis votre discernement ( grattez l’apparence ) et, oh ! miracle, fiat lux.
     » Le discernement du fondement d’avec ce qui a été surajouté.  » Bossuet.
    « Le raisonnement vulgaire rampe sur les surfaces ; l’intuition explore et scrute le dessous. » Hugo, aurait rajouté la grande Anne de Bretagne, qui raffole des poètes, et qui dans la catégorie  » de quoi j’me mêle  » va me remettre à ma place. Meilleurs voeux, pour tout, et pendant qu’on y est, pour tous.
    Ps : Vos propos contre les Parisiens ne sont pas aimables. Méritons-nous ces blâmes ? A-t-on dit du mal de votre peuple fier et ombrageux ?

  166. Totolus ( ex Kalfouët )

    Ah! ce soir, il y a  » Les Temps Modernes  » avec le directeur d’amazone ( on ne met pas de majuscule au nom pas propre ) dans son propre rôle, qui n’est tjrs pas propre. amazone ( pas de majuscule, etc. ) paroxysme de la déshumanisation décérébré mais code-barré.

  167. Totolus ( ex Kalfouët )

    Suite :
    Charles Cunningham Boycott (1832-1897) est un Britannique du XIXe siècle qui fut d’abord capitaine dans l’armée avant de démissionner pour devenir propriétaire terrien sur l’île d’Achill puis à Lough Mask dans le comté de Mayo. C’est dans ce comté que se passa l’évènement qui rendit son nom célèbre, puisque ce fut contre lui que fut lancé le premier blocus répertorié de l’histoire, même s’il ne fut pas appelé « boycott » à l’époque…. Wiki.

  168. SACHA

    Lucie
    « Chére » Médème
    Prenez la peine de lire TOUS les commentaires.
    Vous etes au moins la 127 542 ème à dégainer sans raison..Laissez donc par la meme occasion les Parisiens (dont 50 pour cent sont d’origine estampillée Breizh…j’exagère à peine). Et Il n’y a pas que Paris en France ! Il y a aussi Lyon, Marseille, Toulouse….
    Quand on dit que les bretons n’ont AUCUN humour sur eux..c’est encore une fois vérifié.mais pour la critique, ça les connait!
    Signé : un breton qui a jeté à la chasse d’eau son passeport breton depuis quelque temps (déraciné volontairement)

  169. Paco

    Beaucoup de bêtises dans les commentaires…
    sur un fait politique et social encore actuel
    tourné dans l’humour et la dérision
    par un homme qui manie la langue de Desproges et Bedos
    pour ne citer qu’eux…

    Merci à l’auteur… sans nom

  170. Pingback: Redécoupage des régions de France : un peu de bon sens ! | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  171. ninmo

    Les bretons souvent ne savent pas rigoler sur eux memes, ils se prennent pour des gens supérieurs aux autres. Par contre, ils savent cracher sur les français et sur la france, dans toutes les manifs, ils te ramènent un drapeau breton mais jamais de drapeau français. Certains, ils te font un sourire par devant, et te critiquent quand t’as le dos tourné. Meme entre eux ils font ça, alors … c’est juste leur mentalité qui est comme ça, on peut rien y faire, question d’éducation à la bretonne…

  172. blabla

    même si le troisième degré de cet article n’a pas été compris par tout le monde… on ne va pas le comparer à Bedos ou Desproges (il ne faut pas abuser hein!). Le problème des sujets qui suscitent un minimum d’engouement, (CALMEZ-VOUS CHER AUTEUR, JE SUIS SURE QUE VOUS VOUS DÉLECTEZ DE VOS QUELQUES COMMENTAIRES ET DE VOS RÉPONSES QUI VOUS SEMBLENT SUREMENT wooooooooooo SUBTILES ET REBELLE, MAIS C’EST PAS ENCORE LE BUZz) c’est qu’ils deviennent des supports aux gens stupides et haineux pour donner leurs avis toujours pertinents bien évidemment….

  173. Menager

    Je suis bretonne et je pensais que j’étais française mais jour après jour, j’ai des doutes sérieux. L’Ile de France, qu’est-ce que c’est ? Sérieusement, le monde en a-t-il besoin ? Par contre, l’âme celte n’est pas seulement en Bretagne, elle est également en Irlande et dans tous les pays dont je ne vais pas faire la liste où les Celtes ont émigré. Les Bretons nourrissent donc plus d’affinités avec les Celtes de toutes régions du monde qu’avec les Francs.
    Par contre, la France que j’ai vraiment aimée et que j’aime encore n’a besoin de personne pour se détester et pour détester son drapeau. Il y a bien plus de haine de la France en Ile-de-France par des Francs que partout ailleurs en France. Les Francs d’Ile-de-France devraient donc un peu plus balayer devant leur porte. Les Francs d’Ile-de-France n’aiment pas les « Français » de province et les méprisent largement en général. Ainsi nous sommes en France de très nombreux « culs terreux ». Les Francs d’Ile-de-France veulent oublier par là qu’ils sont eux-mêmes nés de ces mêmes culs-terreux. Le choix du Breton comme sujet de plaisanterie déshumanisante est d’ailleurs parfaitement anecdotique. C’étaient les mêmes Francs qui naguère caricaturaient les Juifs au nez crochu. Et pour finir, en France où dans les écoles de la République on n’apprend même plus l’histoire de France, il faudrait tourner en ridicule les Bretons qui sont fiers de leur culture et qui ont même su conserver, eux, leur drapeau, qu’ils aiment ? Et si les Français qui ne peuvent plus aimer leur drapeau sans passer pour des fachos, étaient finalement conscients de la perte de leur identité, seul peuple au monde touché à ce point par la perte de son identité ? Et s’il y avait, derrière les propos rancis, une certaine envie-jalousie à l’égard de tous les autres peuples à travers le monde, qui eux sont fiers de leur pays, de leur identité, de leur culture, de leur différence et même sous le toit des Français, en Bretagne, où tout un peuple de Bretons a parfaitement conscience de sa singularité ? Si les Francs se sachant dorénavant foutus, oubliés de tous parce que c’est ce qu’ils ont voulu eux-mêmes, crachant eux-mêmes sur leur propre drapeau et leur propre histoire, crachant eux-mêmes sur leur propre pays, étaient en proie à la tentation de dénigrer systématiquement ceux qui par amour, plus que par choix, décident d’affirmer clairement ce qu’ils sont, sans crainte du ridicule ? Nous sommes des milliards à vivre cet amour pour sa culture et son pays, pour son drapeau, sur la planète, ça laisse donc rêveur sur la consistance des propos des Francs à l’égard des Bretons : des crottes d’écureuil…
    Nombre de mes amis, notamment aux Pays-Bas (ça fait toujours du bien de recevoir un avis extérieur) parlent de la France comme d’une absence, une construction politique dépossédée de sa propre nature. Mes amis demandent : « Etes-vous un peuple ? » « Avez-vous un sentiment d’appartenance commune, quelque chose qui vous lie et vous soude en profondeur ? » Je n’ai toujours pas répondu à la question, je poursuis mes recherches sur ce point. Finalement, je pense que le groupe de personnes qui sont françaises et qui vivent en France est assez disparate. Je pense que depuis que l’intérêt général a été sciemment écorné et que les grandes idées qui fondaient la France ont laissé place à une daube partisane, le sentiment d’appartenance à l’entité France s’est peu à peu dissous. Je ne vois pas vraiment d’espoir pour la France. Je voudrais bien qu’il y en ait un mais je ne le vois nulle part.

  174. Nikita

    Quand on parle des écoles diwan….certains leaders des « bonnets rouges » se disent favorable au breton dès l’école maternelle et primaire, obligatoire en bretagne, financé par l’état !

  175. deschamps

    Pas eu le courage d’en lire d’avantage que la moitié du blog . De toute façon , c’est bien suffisant , quels que soient les commentaires de part et d’autre . Tout d’abord , si je suis ici , c’est simplement par curiosité ; voir ce que peuvent dire les uns et les autres sur les bretons d’une part et les auvergnats de l’autre .Je suis parisien de naissance , amoureux de Paris , ceci indépendamment du fait que j’y soit né , évidemment . Je connais l’Auvergne depuis que ma plus tendre enfance , et je me considère même comme auvergnat de coeur sinon de corps . Quant à la Bretagne , je ne la connais que la mère de mes enfants , bretonne de souche .Voilà pour les présentations . A priori , en tant que parisien , je ne devrais avoir aucun parti pris . Pourtant ! Ayant côtoyés les trois , non seulement les auvergnats et les bretons , mais aussi les parisiens , j’aimerais juste apporter mon petit grain de sel ( pas breton celui-là ) . pour ce qui est des  »parisiens  » , combien y en a-t-il de vrais , non pas à la septième génération ( laquelle n’est d’ailleurs prise en compte que pour eux ) et pourquoi pas pour les autres ? , mais seulement à la première ou la seconde ? oublions tous les immigrés d’ici et d’ailleurs . Etre parisien aujourd’hui ne vaut pas plus que d’être breton ou alsacien . Une balle dans chaque camps . Continuons donc . Avec ma propre expérience , si vous le voulez bien . Les parisiens sont des  »c..  » dites-vous ? ma réponse se trouve ci-dessus . De quels parisiens parlez-vous ? n’avez-vous jamais rencontré un vrai parisien , vous savez , celui de la septième génération ? vous découvrirez certainement un bon vivant , quelqu’un de probablement plus tolérant ( par la force des choses ) que beaucoup en  »province  » . La preuve , c’est qu’effectivement , le parisien , non content d’offrir sa belle ville aux touristes , ne rechigne pas à aller visiter le pays des autres . pour ce qui me concerne , j’ai pu goûter des auvergnats et des bretons , tout particulièrement . Oui , les auvergnats y sont pour quelque chose dans le charme de Paris , pas les bretons . Non les bretons n’ont pas le monopole de la celtitude ( ou celticité ) mais aussi la plupart des autres habitants de France . Je ne suis pas breton ( pas plus qu’auvergnat ) mais je me sens profondément celte , et même gaulois pour être précis . Non , je n’ai pas ressenti de chaleur chez eux , et même de l’arrogance , que l’on retrouve chez les bretons de Paris d’ailleurs . Par contre chez les auvergnats , oui on est bien reçus . Normal , les auvergnats contrairement aux bretons ne sont pas cessessionnistes . Faudrait-t-il d’ailleurs rappeler à ces derniers qu’ils sont arrivés de la grande Bretagne en Gaule armoricaine chassés par leurs  »cousins » d’outre-Manche ? Ils ne sont par conséquent pas plus français que les autres . Ceci dit , nous devons leur reconnaître ce mérite d’être le dernier rempart dans notre pays d’une certaine culture celte . J’adore la musique dite  » bretonne  » , les gagad  » ( ou bagadou  » ? ) des fois que l’on vienne me corriger . Bref , un peu de tolérance de part et d’autre , un peu plus de réalisme et moins d’arrogance . On y gagnera tous . Comme disait Lao-Tseu , mieux vaut se critiquer soi-même que laisser quelqu’un d’autre le faire à sa place . Et vive la Bretagne et vive l’Auvergne et vive Paris etc …

    • Bretons

      Ah ça y est les jacobins sont celtes maintenant…
      HA HAAAAA HA HHA
      Non non t un vrai parisien paotr…
      Les freelanders parisiens…:’D
      ah oui paris nation celte,le monde est trop con pour voir vu doit être ça pas vrai?
      Culture parisienne,culture celte…EVEL JUST!!!!XD

    • SACHA

      Très bon résumé! les Bretons (je suis né à Pont-l’Abbé, de parents « bigoudens »…) ne sont pas chaleureux, ni particulièrement sympas, assez rustres, (dans l’ensemble; oui je sais il y a toujours des exceptions, merci!), et effectivement assez arrogants .(au fait: au nom de quoi???). Mon retour dans le 29 a été très décevant, je me suis pris une claque monumentale. (j’avais quitté la région pendant 22 ans). un retour bref de 2/3 ans. …et re-départ fulgurant sur les bords de la Méditerranée, ou j’ai retrouvé plus d’ouverture d’esprit , un esprit moins revanchard et moins chauvin. (et plus de « tolérance ») Ouf !

  176. Pingback: Gouvernement Valls: les causes de l’échec | L'actualité selon Bloch-Ladurie : Réflexions collectistes

  177. Bretons

    Ouais faut interdire les prénoms bretons,pisser sur le décret d’union,les piller à mort bousiller leur pays puis enfin le rayer de la carte,pas vrai?

  178. BREIZHMABRO

    BREIZH MA BRO!!! ❤
    Votre "beau français", et votre faculté à PARRAITRE intelligents doit ( car c'est un devoir ) se rabaisser face à cette phrase que les bretons ne cesseront jamais de revendiquer.
    Venant du fin fond de la Bretagne, à côté de Brest, nous sommes içi fière d'être breton, et nous somme Bretons AVANT (et je dis bien AVANT), d'être français. Etre français est une honte pour nous, et je le dis ouvertement. Je suis loin d'être le seul breton à le dire et à le penser. ( Beaucoup d'entre nous ont pensé à l'indépendantisme, environ 20%. Se serait une bonne chose pour nous et une TRES mauvaise pour vous niveau économique, mais si ca devait arrivé, nous demanderons très certainement la Loire Atlantique à nos côté, car c'est un département breton historiquement ).
    Certains d'entre vous ont raison : "Les bretons ont leur culture, qu'ils la gardent" ( j'arrive même à corriger vos fautes d'orthographes françaises ). En effet on aimerai bien la garder pour nous notre culture. Pourquoi la partager avec des gens qui n'ont même pas envie de la connaître? C'est bien la première fois que je vois du "racisme anti-breton". Mais venant de personne votant pour la gauche je ne suis pas si étonné que ça ^^. Vous nous pensez "arrièrés"? Nous vous pensons comme inexistant ( en tout cas pour ceux qui nous méprises ).
    Vive la Bretagne!!!!!!!!
    Et Bonjour aux Corses et aux Basques!
    Tchao les petits français! Nous avons des valeurs, des principes, des histoires. Celui qui a écrit cet article ne s'est aucunement renseigné sur les principes fondamentaux de la Bretagne, vous êtes juste jaloux de nous, et très franchement cela me fais plaisir, je sais que la haine cache toujours de la jalousie.
    Ne le prenez surtout pas mal, être vexer, c'est admettre la vérité.

    Arabat barnañ re vuan
    Gant aon d'en em varnañ e-unan
    Il ne faut pas juger trop vite,
    De peur de se juger soit même

    J'ai trouver ce proverbe breton très bien approprié à vos discours ;).

  179. Totolus ( ex Kalfouët )

    Cher Breizh Ma Brol,
    Tout d’abord félicitations pour votre français ! j’aimerais parler un langue étrangère, hormis le breton, bien entendu, avec autant de facilité. Certes la traduction laisse à désirer, vous n’avez pas su distinguer les subtilités, tant sur le fond que sur la forme, de la langue française mais, que voulez-vous, ce sont les erreurs inhérentes à l’autodidactisme, la Bretagne étant dépourvue d’établissements scolaires, chacun est livré à un apprentissage approximatif. Merci, en tout cas, pour la correction d’une faute inexistante, l’enthousiasme de la perfection, sans doute.
    Par contre, pourquoi cette attaque aussi basse qu’étrange : voter à gauche ? ici ? Vous décevez !
    J’ai un temps pensé que votre analyse était sans défaut. Fi !
    Parodiant Desproges ( en un sanglot ) : « un homme bien élevé est quelqu’un qui sait jouer du biniou mais qui se garde bien d’en jouer ». Par conséquent, oui pour l’indépendance, conservez vos fesses-nazes stridents et vos algue vertes aromatiques, seuls apports de votre culture au patrimoine français qui s’en remettra.
    Amusante votre devise, lisez les commentaires précédents la vôtre et vous verrez que le proverbe chinois, vous savez, cette histoire de sage, là, qui a le doigt dans la lune, vous rattrapera.
    Bien à vous.

  180. neugel

    Bien, vous dites que nous les Bretons n’avons pas notre place en île de France? Ça tombe bien puisque nous ne voulons pas y aller!
    Par la suite vous prétendez que si cela arriverait il n’y aurait plus places a la langue française et et que vos école publique deviendraient des écoles Diwan. Que les personne de 3è âge obligerait la population à porté la coiffe… Êtes vous venu en Bretagne depuis disons 150ans? Mais attendez si je ne me trompe pas c’est plutôt les musulmans que vous devriez vous inquiétez, regardez le belle exemple des Algériens pendant la coupe du monde! Ceux là aussi qui forces leur femmes CHRETIENNE a porter le voile! Et surtout pour ma part quand je suis allez dans les transports en commun parisiens pendant un moment je me demandais si j’étais en France ou bien au Maghreb, mes paroles n’ont aucunes pensé raciste mais plutôt que de vous plaindre de nous peuples exemplaires que les Bretons occupez vous plutôt des rabzouz qui vous envahissent !

    Et excusez moi encore une fois mais par hasard, Bloch, il me semble clairement que c’est un nom de famille Breton.. Alors revois tes origines avant de parler, merci pour cette lecture philosophe a deux sous.
    PS : j’ai 17ans et en aucun je suis un « intellectuel » mais là à votre place je me sentirais bien con vu ce que les personne vous disent.

    • Sandra

      Oui, Bloch (Bloc’h) c’est un nom breton…

    • Totolus

      Cher Neuneugel,
      Ce petit ceci pour faire
      je l’espère
      bouger 1 neurone
      neurones
      pas nécessaires
      quand on prône
      le vote des haines

      On est pas sérieux quand on a 17 ans
      Et que les médias collabo du èfhaine
      vous lessivent la cervelle laissant que la haine
      des autres pas toujours différents Et de soi

      On est pas sérieux quand on a 17 ans
      qu’on trimballe déjà des propos de vieux cons
      qu’on se proclame vrai français ou vrai breton
      Et qu’on l’écrit approximativement

      On est pas sérieux quand on a 17 ans
      âge où on devrait refaire le monde
      Et non renaître la bête immonde
      qu’on a pas lu les écrits d’avant

      Totolus

  181. Totolus ( ex Kalfouët )

    le pen aussi ( pas de majuscules pour les noms pas propres )

    • Anne de Bretagne

      Cher Totolus,

      Je me demande d’où provient ce patronyme « Kalfouêt », et surtout, pourquoi renier un nom aux consonances aussi jolies et agréables à l’oreille ?…

      Fidèlement vôtre, Ann of Britaigne .
      (Il faut bien s’adapter à son temps, et commencer à s’ouvrir sur le monde… Nous ne pouvons continuer à nous enfermer dans notre culture si bassement archaïque. J’ai moi-même commencé à reconnaître certaines lettres françaises dans un admirable ouvrage relatant la vie d’un certain M. Lamotte. Quant à apprendre à écrire, grâce au Collectisme et à nos conversations éclairées et tellement plaisantes, le temps viendra, j’en suis certaine.)

      • Totolus

        Chère Grande Anne,
        De retour, que lis-je ? Un message de la Grande Anne de Bretagne ! A moi destiné.
        Certes, La Grande Anne vit à Lorient, un bourg rustique. Mais combien de grands esprits ont vu le jour dans de fangeux hameaux ruraux ? Et la Grand Anne est bien digne d’être née à Paris, voire même en Île Saint-Louis. Ils ne sont pas nombreux dans ce grand terroir qu’est la Bretagne.
        Pour répondre à votre question (soyons direct ), par décence, je n’ose évoquer les origines de mon ex-patronyme, il est plus noble de par sa branche féminine. Et fait alors appel à d’autres sens.
        Quant à Totolus, sa sonorité romaine garantit un je-ne-sais-trop-quoi d’honorable.
        Nous comprenons vos complexes d’infériorité dû à votre lieu d’origine.
        Mais cela n’a pas lieu d’être.
        C’est de l’énergie perdue pour le Collectisme.
        Vous êtes Notre Muse.
        Calliope, bien sûr.
        La Billie Holiday de notre siècle.
        Très respectueusement votre.
        Totolus.

  182. Totolus

    Ach ! dû sans s et votre sans ^.
    Ne pas se relire !

    • Anne de Bretagne

      Laissez-donc, cher ami, ce doit être l’émotion de nos retrouvailles…
      A. de B.

      • Totolus

        Chère Anne de Bretagne,
        A n’en pas douter. Ce sont des bégaiements textuels.
        Si seulement ce pays pouvait être à votre image, le Collectisme n’aurait plus lieu d’exister.
        Amicalement
        Totolus

  183. Slandy

    Cher petits Français, continuez à vous entredéchirer, vous ne remarquez même pas les hordes de Belges qui attendent leur heure…

  184. yann leguerec

    Les bretons c les plu fort !

  185. Yoann

    A l’auteur de ce post — Car il semble que cette page soit la source de la reprise virale de ce texte ailleurs sur le web. Est-il possible svp de connaître la source précise de ce texte. Publié où? Quand? Par qui ? Merci de bien vouloir renseigner ceci, je vous en serai gré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s